Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Loisirs créatifs, cuisine, déco, danse, sport ... > Arts du spectacle, danse, humour > Agnè(...)
Agnès Letestu, étoile filante

Agnès Letestu, l’Etoile qui a donné vie à Giselle, à Marguerite ou à Juliette, étincelante interprète, fait ses adieux au Ballet National de l’Opéra de Paris avec La Dame aux Camélias. Vive, enjouée, passionnée, celle que Rudolf Noureev adouba, regarde le passé avec gratitude et l’avenir avec gourmandise.

Entretiens avec Agnès Letestu, par Laurence Liban

Agnès Letestu commence la danse à l’âge de 8 ans dans un Conservatoire en région parisienne et, sur les conseils de son professeur, entre à l’école de danse de l’Opéra de Paris en 1983. Claude Bessy, alors directrice, dira d’elle qu’elle était sa meilleure élève.
En 1987, elle est admise à l’âge de 16 ans dans le corps de ballet de l’Opéra.

Elle est promue coryphée en 1988, sujet en 1989 et première danseuse en 1993 (grâce à une variation imposée tirée de Diane et Actéon, et une variation libre extraite des Mirages de Serge Lifar).

Le 31 octobre 1997, Agnès Letestu devient danseuse étoile à l’issue d’une représentation du Lac des cygnes. Elle danse cependant des rôles de premier plan depuis des années, et un de ceux qui la marque le plus est celui de Gamzatti dans La Bayadère : elle n’est que sujet lorsque Rudolf Noureev chorégraphie sa propre version, mais il la veut pour ce rôle et se battra pour qu’elle le danse lors des premières représentations.

En 2004, la danseuse étoile est récompensée par le Prix Léonide Massine et, en 2007, par le Prix Benois de la danse pour son interprétation dans les Mirages de Serge Lifar. Elle est également décorée comme Officier des Arts et des Lettres, comme Chevalier de l’Ordre national du Mérite et comme Chevalier de la Légion d’honneur.

Agnès Letestu danse comme artiste invitée pour le Ballet du Mariinsky de Saint-Pétersbourg, le Ballet Nacional de Cuba, le Het Nationale Ballet d’Amsterdam, l’English National Ballet, le Tokyo Ballet ou encore pour le Ballet du Teatro Communale de Florence.

Elle est aussi créatrice de costumes, et a notamment dessiné les costumes des créations de José Martínez Les Enfants du Paradis, Mi favorita, Delibes Suite, ainsi que Scaramouchepour l’ ?cole de danse de l’Opéra de Paris. Elle a également dessiné les costumes des Variations Golberg de Hans Spoerli pour le Ballet du Rhin, de Windspiel chorégraphiés par Patrick de Bana pour l’Opéra de Vienne.

Après sa dernière danse, le 10 octobre 2013, Agnès Letestu s’occupera des solistes et accordera son talent et son énergie à la création de costumes.

DVD

Cendrillon
Chorégr. Rudolf Noureev
Danseurs : Agnès Letestu, José Martinez
Ballet de l’Opéra National de Paris
Mus. Serge Prokofiev
LOI 792.842 CEN

"Tout le drame de Cendrillon, c’est la marche du temps, la peur de voir son rêve s’écrouler, son bonheur fuir sa jeunesse. c’est pour cela qu’elle se sauve au moment où l’amour la transfigure. Moi-même, je conçois la vie éternelle comme un luxe suprême ! " Rudolf Noureev. Voici l’interprétation chorégraphique magnifique de Cendrillon par les étoiles : Agnès Letestu danse le rôle-titre après avoir au cours de sa carrière été l’élève de Noureev, José Martinez, Wilfried Romoli qui a intensivement travaillé avec Rudolph Noureev et apporte également ses propres expériences dans ce rôle. Un ballet narratif à redécouvrir.

La Dame aux camélias
Chorégr. de John Neumeier
Danseurs : Agnès Letestu, José Martinez
Ballet de l’Opéra National de Paris
Mus. de Frédéric Chopin
LOI 792.842 DAM

Chopin aurait-il composé une "Dame aux camélias" ? Non, mais le chorégraphe John Neumeier a mélangé deux intrigues, celle du roman d’Alexandre Dumas fils (La Dame aux Camélias) et celle de l’Abbé Prévost (Manon Lescaut) en y ajoutant tout du long des compositions de Frédéric Chopin. John Neumeier invente la danse de Marguerite. Le ballet privilégie ce qui est cher à Neumeier, la palette nuancée et sensible des émotions humaines pour lesquelles chaque mouvement du corps explicite un degré expressif. Le ballet national de l’Opéra de Paris met en avant la grâce et le détail des sentiments affleurant dans l’action. Le résultat est sur tous les plans très beau et convainquant. Lumières, décors, et costumes sont sublimes. Les chorégraphies sont magnifiques et magistralement interprétées par nos danseurs étoiles Agnès Letestu, Dorothée Gilbert, Delphine Moussin, José Martinez, le premier danseur Stéphane Buillon. Le spectacle est un ravissement que tout passionné de danse appréciera.

Le Lac des cygnes
Chorégr. Rudolf Noureev
Danseurs : Agnès Letestu, Karl Paquette
Ballet de l’Opéra National de Paris
Mus. Pyotr Ilyich Tchaikovsky
LOI 792.842 LAC

Cygnes trompeurs ! Princesse transformée en cygne par le sorcier Rothbart, Odette, le cygne blanc, ne retrouvera forme humaine que par la grâce de l’amour. Lors d’un bal au cours duquel le prince Siegfried, amoureux de la princesse, doit choisir son épouse, Rothbart lui présente sa fille Odile, le cygne noir, sous l’apparence d’Odette. Des décors et des costumes somptueux. Tout est prestigieux. Agnès Letestu dans le rôle d’Odile est superbe. Karl Paquette, premier danseur, donne une très bonne interprétation. Le ballet de l’Opéra National de Paris présente une version élégante et brillante d’un grand classique du ballet.

Paquita
Chorégr. de Pierre Leccate
Danseurs : Agnès Letestu, Joseph Martinez
Ballet de L’Opéra de Paris
Mus. de Edouard-Marie-Ernest Deldevez et Ludwig Minkus
LOI 792.842 PAQ

A l’origine, c’est un ballet en deux actes, créé en 1846 à l’Opéra de Paris dans une chorégraphie de Joseph Mazillier et la partition avait été composé par le jeune Edouard-Marie-Ernest Deldevez. Le sujet en était espagnol pour satisfaire aux goûts "exotiques" de l’époque : il était question de jeune fille de noble famille, enlevée par des gitans alors qu’elle n’était qu’une enfant et de retrouvailles inespérées, après bien des péripéties mélodramatiques.

Tribute to Jerome Robbins :
Avec :En sol, Triade, In the Night, The Concert

Chorégr. Jerome Robbins
Danseurs : Agnès Letestu, Nicolas le Riche
Ballet de L’Opéra de Paris
Musique de Maurice Ravel, Nico Muhly, Frédéric Chopin
LOI 792.842 ROB

Jerome Robbins se plaisait à considérer le ballet de l’Opéra de Paris comme sa seconde famille après le New York City Ballet. Les trois pièces présentées dans cette soirée hommage révèlent la diversité de son répertoire et de ses sources d’inspiration, son amour de la musique et son ouverture à l’ensemble des arts de la scène.
En Sol, chorégraphié sur le Concerto en sol de Maurice Ravel, ne suit aucune narration ou effet dramatique particulier. Faisant écho aux sollicitations jazz de la musique et s’amusant à copier le style Broadway, cette pièce se veut joyeuse et légère et dévoile ce sens de la décontraction et de la fluidité propres à son style.
In The Night et The Concert sont deux hommages à Frédéric Chopin. Jerome Robbins s’est emparé des Nocturnes pour composer In The Night, long et poétique pas de deux construit comme une métaphore de l’amour dans ses différents états.
The Concert s’inscrit dans la veine des rares ballets comiques de l’histoire de la danse. S’appuyant sur les images fantaisistes inspirées des partitions de Chopin, Jerome Robbins a mis en scène un récital de piano faisant de lui, l’avocat humoristique de la vulnérabilité humaine.

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :


Votre navigateur n'accepte pas le Javascript ou bien votre Plugin Flash n'est pas à jour (version 7 minimum). C'est dommage, c'est plus joli avec...

Auditorium Médiathèque
L’Ecoute-aux-Portes Médiathèque    Forum Médiathèque    Galerie Médiathèque    Libris Café Médiathèque    Salle de réunion Médiathèque
Bibliothèque Mont-Valérien    Bibliothèque Renoir    Bibliothèque Les Mazurières    Tout public    Professionnel
Jeunes    Adultes    Exposition    Conférence    Rencontre-Débat
Atelier    Projection    Conte    Concert    Visite
Spectacle    Littérature    Art    Cinéma    Patrimoine
Sciences    Société    Histoire    Actualité    Jeunesse
Musique    Poésie    Théâtre    Philosophie    Photographie
Médiathèque    Bibliographie    Coup de coeur    Dossier