Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Arts > Le temps d’une expo > Bertrand Lavier, depuis 1969
Bertrand Lavier, depuis 1969
Présentation et sélection bibliographique, septembre 2012

En pratique : du 26 septembre 2012 au 7 janvier 2013

Exposition, Centre Georges Pompidou - Galerie 2

Place Georges Pompidou - 75004 Paris

Visiter le site du Centre Georges Pompidou

L’exposition


Le Centre Pompidou consacre une rétrospective sans précédent à l’œuvre de Bertrand Lavier, depuis 1969, à travers une cinquantaine d’œuvres, choisies en complicité avec l’artiste.

Jouant avec les catégories, les codes, les genres et les matériaux, l’art de Bertrand Lavier manifeste une inclination pour l’addition, le croisement, l’hybridation, la transposition. Au gré de divers « chantiers » ouverts mais jamais fermés, Bertrand Lavier invite les visiteurs du Centre Pompidou à se déprendre de leurs certitudes.

La rétrospective, construite par thème et sans chronologie, propose un parcours qui met en évidence cette entreprise de court-circuit des identités. Une exposition qui sollicite à parts égales l’œil et l’esprit.




Repères biographiques


Bertrand Lavier est un artiste plasticien contemporain français né à Châtillon-sur-Seine (Côte-d’Or) le 14 juin 1949. Il vit et travaille à Paris et à Aignay-le-Duc (Côte-d’Or).

Bertrand Lavier continue à sa manière la réflexion visuelle inaugurée par le Nouveau Réalisme, et plus précisément par Raymond Hains. Ne s’attachant à aucun moyen plastique en particulier, Lavier investit tous les registres de l’art contemporain : du son à l’installation, de la peinture au cinéma, de la sculpture à la photographie, de l’infographie à la musique... Depuis sa première exposition chez Lara Vincy à Paris en 1973 à celle du château de Rivoli près de Turin en 1996, en passant par les rétrospectives du musée d’Art moderne de la Ville de Paris (1985) et du Musée national d’art moderne (1991), il est possible de percevoir chez lui un intérêt récurrent : celui de situer son art au cœur des hiatus qu’engendre le processus de la représentation.

Giulietta - 1993

Depuis le début des années 1970, Bertrand Lavier interroge les rapports de l’art et du quotidien ainsi que la nature de l’œuvre d’art en plaçant dans un environnement socialement identifié comme lieu d’exposition d’œuvres d’art, des objets empruntés à la vie courante, modifiés ou hybridés de façon à ce que leur statut même s’en trouve mis en question. Pendant les années soixante-dix, il réalise des travaux photographiques puis repeint des objets dans le cadre d’une réflexion sur la peinture. Il recouvre un piano, une fenêtre, un réfrigérateur ou encore un miroir d’une épaisse couche de peinture tout en reprenant les couleurs d’origine des objets peints.

Ses premières œuvres exploitent l’ambiguïté résultant d’objets quotidiens (voitures, armoires en tôle, réfrigérateurs...) simplement recouverts d’une épaisse couche de peinture posée en larges aplats : ces objets sont à la fois l’objet lui-même (ils demeurent théoriquement utilisables) et l’image de l’objet, en raison de la peinture qui les recouvre. Dans le même esprit, Lavier repeindra ensuite partiellement à l’identique un tableau « ancien », invitant à s’interroger sur le statut de l’œuvre.

"Beaunotte/Nevada", 1989, Courtesy M. et Mme Seguin © photo : Nicolas Bergerot, Adagp, Paris 2012L’artiste évolue ensuite vers des superpositions (réfrigérateur posé sur un coffre-fort, enclume posée sur un meuble à tiroirs) et combinaisons d’objets dont la valeur d’ensemble dépasse la somme des valeurs de chaque composant pris isolément. La démarche de Lavier trouve ainsi des antécédents dans celles de Marcel Duchamp et des Nouveaux réalistes (l’artiste indique d’ailleurs admirer passionnément l’œuvre de Raymond Hains).

L’artiste se livre à une exploration des catégories artistiques et des codes de présentation et de représentation de l’art qui met en évidence la fonction du langage, le rôle du socle dans la définition de la sculpture. Il s’intéresse aux réalités ambivalentes comme lorsque, dans ses Walt Disney Productions, il met en évidence les tableaux modernes, qui passent habituellement inaperçus dans les décors où évolue le personnage de Mickey.

Si tout objet peut ainsi cumuler plusieurs identités, « le fait de rapprocher des images est aussi important que d’en créer » : le travail artistique peut ainsi consister à rapprocher des images ou des objets que la réalité quotidienne sépare.

Considérant que le ready-made est devenue une catégorie à part entière de l’art au même titre que la peinture ou la sculpture, Bertrand Lavier peut décider d’exposer une automobile accidentée (Giulietta, 1993), une montgolfière dégonflée (Dolly, 1993) ou un fragment de pylone électrique, prenant le contre-pied du principe d’indifférence qui faisait à l’origine la condition même de la possibilité du ready made.

« Quand j’ai mis un frigidaire sur un coffre-fort, dit Bertrand Lavier, ce n’était pas une raison pour arrêter de peindre des frigidaires ». Peintures industrielles, objets peints, objets superposés, objets soclés, Alfa Romeo accidentée, Walt Disney Productions, vitrines au blanc d’Espagne, tissus d’ameublement ou statuettes africaines, etc. : traversez tout l’œuvre de Bertrand Lavier pour mieux remettre en cause vos certitudes sur l’identité des œuvres d’art.

Bibliographie sélective


Bertrand Lavier / Catherine Francblin
Flammarion, 1999 (La création contemporaine)
ART 759.040 7 LAV

Bertrand Lavier, Roma : exposition, Villa Médicis
Presses du Réel, 2009
ART 759.040 7 LAV

L’aventure de l’objet. 1, Nouveau réalisme, Objecteurs, Récupérateurs / Réal. Claude Guibert
Imago, 2006 (L’encyclopédie audiovisuelle de l’art contemporain)
ART 759.040 7 ENC A1 - DVD

Mode d’emploi, les nouveaux réalistes / Réal. Adrian Maben
Montparnasse, 2007
ART 759.040 7 MAB - DVD

Le nouveau réalisme : entretien avec Pierre Restany / Réal. Alain Vollerin
Mémoire des arts, 2005
ART 759.040 7 NOU - DVD

Le nouveau réalisme : 1960-1990 / Pierre Restany
La Différence, 2007 (Matière d’images)
ART 759.040 7 RES

Le nouveau réalisme : exposition, Grand Palais
RMN, 2007
ART 709.040 7 NOU

Les nouveaux réalistes / Catherine Francblin
Ed. du Regard, 1997
ART 709.040 7 FRA

  • En commande

Bertrand Lavier, depuis 1969
Catalogue de l’exposition
Centre Georges Pompidou, 2012


Ressources numériques


A lire dans l’Encyclopaedia Universalis
sur place à la médiathèque et dans les bibliothèques du réseau

A lire dans Bibliovox, la bibliothèque numérique
(sur place ou à distance)

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :


Votre navigateur n'accepte pas le Javascript ou bien votre Plugin Flash n'est pas à jour (version 7 minimum). C'est dommage, c'est plus joli avec...

Auditorium Médiathèque
L’Ecoute-aux-Portes Médiathèque    Forum Médiathèque    Galerie Médiathèque    Libris Café Médiathèque    Salle de réunion Médiathèque
Bibliothèque Mont-Valérien    Bibliothèque Renoir    Bibliothèque Les Mazurières    Tout public    Professionnel
Jeunes    Adultes    Exposition    Conférence    Rencontre-Débat
Atelier    Projection    Conte    Concert    Visite
Spectacle    Littérature    Art    Cinéma    Patrimoine
Sciences    Société    Histoire    Actualité    Jeunesse
Musique    Poésie    Théâtre    Philosophie    Photographie
Médiathèque    Bibliographie    Coup de coeur    Dossier