Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Cinéma > Cannes : les palmes d’or
Cannes : les palmes d’or
Flash back sur... (Juin 2013)

Petite histoire de la Palme d’Or


L’histoire de la Palme d’or commence dans les années 1950. Initialement, la plus haute récompense de la manifestation s’appelle le « Grand Prix du Festival International du Film » et est décerné à un réalisateur sous la forme d’un diplôme et d’un trophée signé d’un artiste à la mode.

En 1954, à l’initiative de Robert Favre Le Bret, les organisateurs chargent plusieurs joaillers de concevoir les plans d’une distinction reprenant, comme symbole de victoire, le motif de la palme en référence aux palmiers de la Croisette et aux blasons des armes ancestrales, conservées dans la vieille cité cannoise. Le projet retenu est celui de Lucienne Lazon. Une fois élaborée, la récompense prend le nom de « Palme d’or » en 1955 et revient, pour la première fois, à l’Américain Delbert Mann pour le film "Marty".

Le nouveau prix ne fait pas l’unanimité : il est décerné jusqu’en 1963 et le conseil d’administration revient au « Grand Prix du festival » avec la formule diplôme-œuvre d’art. En 1975, la Palme d’or est définitivement réhabilitée mais son appellation n’est officialisée que cinq ans plus tard. Elle devient le logo du festival au cours des années 1980. Sa configuration évolue avec le temps : elle passe notamment d’un socle arrondi à un socle pyramidal en 1984. Elle est ensuite modernisée en 1992 par Thierry de Bourqueney puis en 1997 par Caroline Gruosi-Scheufele, présidente de la joaillerie suisse Chopard qui depuis cette date, a l’exclusivité de sa réalisation ainsi que celle des deux palmettes, remises en prix d’interprétation à deux comédiens.

Considérée comme l’une des distinctions cinématographiques les plus importantes, son attribution comprend des enjeux artistiques, financiers et médiatiques majeurs : gage de qualité pour le public français et international, elle permet à son lauréat d’obtenir une renommée mondiale, de trouver facilement un distributeur et de multiplier par dix, voire par cent le nombre de spectateurs en salles. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir les films palmés recevoir des nominations puis des récompenses lors de la Cérémonie des Oscars à Hollywood, l’année suivante.


Histoire du festival


Au coeur du festival / réal. Gilles Jacob
CNC, 2004 (J’aime le cinéma)
CIN FRA 791.430 94 JAC (DVD)

Cannes cinéma : l’histoire du festival vue par Traverso / Serge Toubiana
Cahiers du cinéma, 2003 (Albums)
CIN FRA 791.430 94 TOU

D’or et de palmes : le festival de Cannes / Pierre Billard
Gallimard, 1997 (Découvertes. Cinéma)
CIN FRA 791.430 94 BIL


Les lauréats


Grand Prix

1939 - Pacific express / Cecil B. DeMille (Etats-Unis)
1949 - Le troisième homme / Carol Reed (Royaume-Uni) - F REE
1951 - Mademoiselle Julie / Alf Sjöberg (Suède)
& Miracle à Milan / Vittorio De Sica (Italie) - F DES
1952 - Othello / Orson Welles (Etats-Unis) - F WEL
& Deux sous d’espoir / Renato Castellani (Italie)
1953 - Le salaire de la peur / Henri-Georges Clouzot (France) - F CLO
1954 - La porte de l’enfer / Teinosuke Kinugasa (Japon)

Palme d’Or

1955 - Marty / Delbert Mann (Etats-Unis) - en commande
1956 - Le monde du silence / Jacques-Yves Cousteau, Louis Malle (France)
1957 - La loi du seigneur / William Wyler (Etats-Unis) - F WYL
1958 - Quand passent les cigognes / Mikhail Kalatozov (Union soviétique) - F KAL
1959 - Orfeu negro / Marcel Camus (France) - F CAM
1960 - La dolce vita / Federico Fellini (Italie) - F FEL
1961 - Viridiana / Luis Buñuel (Espagne) - F BUN
& Une si longue absence / Henri Colpi (France)
1962 - La parole donnée / Anselmo Duarte (Brésil) - en commande
1963 - Le guépard / Luchino Visconti (Italie) - F VIS

Grand prix

1964 - Les parapluies de Cherbourg / Jacques Demy (France) - F DEM
1965 - Le Knack... et comment l’avoir / Richard Lester (Royaume-Uni)
1966 - Un homme et une femme / Claude Lelouch (France) - F LEL
& Signore & signori (Ces messieurs dames) / Pietro Germi (Italie) - F GER
1967 - Blow-up / Michelangelo Antonioni (Italie) - F ANT
1969 - If... / Lindsay Anderson (Royaume-Uni)
1970 - M*A*S*H / Robert Altman (Etats-Unis) - F ALT
1971 - Le messager / Joseph Losey (Royaume-Uni)
1972 - La classe ouvrière va au paradis / Elio Petri (Italie) - en commande
& L’affaire Mattei / Francesco Rosi (Italie)
1973 - La méprise / Alan Bridges (Royaume-Uni)
& L’épouvantail / Jerry Schatzberg (Etats-Unis) - F SCH
1974 - Conversation secrète / Francis Ford Coppola (Etats-Unis)

Palme d’Or

1975 - Chronique des années de braise / Mohammed Lakdhar-Hamina (Algérie)
1976 - Taxi driver / Martin Sorcese (Etats-Unis) - F SCO
1977 - Padre Padrone / Paolo et Vittorio Taviani (Italie) - F TAV
1978 - L’arbre aux sabots / Emanno Olmi (Italie) - F OLM
1979 - Le tambour / Volker Schlöndorff (Allemagne de l’Ouest) - F SCH
& Apocalyse now / Francis Ford Coppola (Etats-Unis) - F COP
1980 - Kagemusha, l’ombre du guerrier / Akira Kurosawa (Japon) - F KUR
& All that Jazz (Que le spectacle commence !) / Bob Fosse (Etats-Unis) - F FOS
1981 - L’homme de fer / Andrzej Wajda (Pologne) - en commande
1982 - Yol, la permission / Serif Gören et Yilmaz Güney (Turquie) - F GUN
& Missing / Costa-Gavras (Etats-Unis) - F COS
1983 - La ballade de Narayama / Shohei Imamura (Japon) - F IMA
1984 - Paris, Texas / Wim Wenders (Allemagne de l’Ouest) - F WEN
1985 - Papa est en voyage d’affaires / Emir Kusturica (Yougoslavie)
1986 - Mission / Roland Joffé (Royaume-Uni) - F JOF
1987 - Sous le soleil de Satan / Maurice Pialat (France) - F PIA
1988 - Pelle le conquérant / Bille August (Danemark) - F AUG
1989 - Sexe, mensonges et vidéo / Steven Soderbergh (Etats-Unis) - F SOD
1990 - Sailor et Lula / David Lynch (Etats-Unis) - F LYN
1991 - Barton Fink / Joel Coen (Etats-Unis) - F COE
1992 - Les meilleures intentions / Bille August (Suède)
1993 - Adieu ma concubine / Chen Kaige (Chine) - F KAI
& La leçon de piano / Jane Campion (Nouvelle-Zélande) - F CAM
1994 - Pulp fiction / Quentin Tarantino (Etats-Unis) - en commande
1995 - Underground / Emir Kusturica (Yougoslavie) - F KUS
1996 - Secrets et mensonges / Mike Leigh (Royaume-Uni) - F LEI
1997 - Le goût de la cerise / Abbas Kiarostami (Iran) - F KIA
& L’anguille / Shohei Imamura (Japon) - F IMA
1998 - L’éternité et un jour / Théo Angelopoulos (Grèce) - F ANG
1999 - Rosetta / Jean-Pierre et Luc Dardenne (Belgique) - F DAR
2000 - Dancer in the dark / Lars Von Trier (Danemark) - F TRI
2001 - La chambre du fils / Nanni Moretti (Italie) - F MOR
2002 - Le pianiste / Roman Polanski (Pologne) - F POL
2003 - Elephant / Gus Van Sant (Etats-Unis) - F VAN
2004 - Fahrenheit 9/11 / Michael Moore (Etats-Unis) - SOC 320.973 MOO
2005 - L’enfant / Jean-Pierre et Luc Dardenne (Belgique) - F DAR
2006 - Le vent se lève / Ken Loach (Royaume-Uni) - F LOA
2007 - 4 mois, 3 semaines, 2 jours / Cristian Mungiu (Roumanie) - F MUN
2008 - Entre les murs / Laurent Cantet (France) - F CAN
2009 - Le ruban blanc / Michael Haneke (Autriche) - F HAN
2010 - Oncle Boonmee (celui qui se souvient de ses vies antérieures)
/ Apichatpong Weerasethakul (Thaïlande) - F WEE
2011 - The tree of life / Terrence Malik (Etats-Unis) - F MAL
2012 - Amour / Michael Haneke (Autriche) - F HAN

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :


Votre navigateur n'accepte pas le Javascript ou bien votre Plugin Flash n'est pas à jour (version 7 minimum). C'est dommage, c'est plus joli avec...

Auditorium Médiathèque
L’Ecoute-aux-Portes Médiathèque    Forum Médiathèque    Galerie Médiathèque    Libris Café Médiathèque    Salle de réunion Médiathèque
Bibliothèque Mont-Valérien    Bibliothèque Renoir    Bibliothèque Les Mazurières    Tout public    Professionnel
Jeunes    Adultes    Exposition    Conférence    Rencontre-Débat
Atelier    Projection    Conte    Concert    Visite
Spectacle    Littérature    Art    Cinéma    Patrimoine
Sciences    Société    Histoire    Actualité    Jeunesse
Musique    Poésie    Théâtre    Philosophie    Photographie
Médiathèque    Bibliographie    Coup de coeur    Dossier