Accueil > La saison culturelle > Rendez-vous adultes > Cycles de conférences > Ceux de 14. Les écrivains et la Grande Guerre > Ceux de 14. Les écrivains de la Grande Guerre
Ceux de 14. Les écrivains de la Grande Guerre
Vendredi 11 avril 2014 - 20h30
Cycle de conférences


article


La guerre vint les chercher étudiants, journalistes, écrivains, poètes, instituteurs. Péguy évoqua les « chaudes batailles dans les blés brûlés » ; Apollinaire, un fantassin « bleu comme le jour qui s’écoule » ; Cendrars, son général comme un « oracle de mauvais augure sur un tas de cailloux » ; Céline, une « immense, universelle moquerie ».

Rencontres autour d’écrivains de la Grande Guerre avec des portraits de soldats peu communs :

JEAN COCTEAU ET LA GRANDE GUERRE
Samedi 1er février 2014 ; 15h

Si Jean Cocteau fut sans doute "un enfant terrible", il révéla, à l’aube de la Grande Guerre, un génie fabuleux, doublé à l’époque d’une animosité envers l’Allemagne et un désir d’action militaire, qu’on imagine peu aujourd’hui. Mais l’ambiance qui régnait en Europe était à cet instant enfiévrée et haineuse. Jean Cocteau a pressenti la guerre dès 1913 et ne craignit pas de manifester ses pressentiments par ses écrits et ses dessins ; lorsque le conflit éclata, il tenta toutes les imprudences effectuant notamment des acrobaties aériennes avec Roland Garros. Bien sûr la passion ne fut pas absente, la rencontre du jeune écrivain Radiguet en fut un douloureux exemple.

Avec Colette Piat, écrivaine de renom

MAURICE GENEVOIX. AU NOM DE TOUS LES MIENS
Jeudi 6 février 2014 - 20h30

Ce jeune normalien plonge dans la guerre avec tout le courage de sa jeunesse. L’oeuvre qu’elle lui a inspiré est un monument de littérature, de sensibilité et de vérité qui surplombe toutes les autres. Elle y dévoile l’inhumanité fondamentale de cette « espèce de farce démente » qui ravage les profondeurs de la terre et l’âme des hommes.

Avec Michel Bernard, écrivain, auteur de nombreux ouvrages dont, aux éditions de La Table Ronde, La Tranchée de Calonne (prix Erckmann-Chatrian), La Maison du docteur Laheurte (2008, Prix Maurice Genevoix), Le Corps de la France (2010, Prix Erwan Bergot de l’Armée de Terre) et Pour Genevoix (2011, Prix Grand Témoin de la France mutualiste), et, aux éditions Perrin, La Grande Guerre vue du ciel (2013).

CELINE. « BAS LES COEURS ! »
Vendredi 7 mars 2014 - 20h30

Céline est celui des romanciers contemporains qui a imprimé dans les esprits, avec les cent premières pages de Voyage au bout de la nuit, l’image la plus indélébile de la guerre de 1914. Il a fait de cette ouverture la clé du roman tout entier. L’impact était largement dû à son écriture, qui rompait un tabou en transposant à l’écrit la langue orale-populaire auparavant proscrite de la littérature. Ce premier roman inaugure une oeuvre qui, bien que controversée, est aujourd’hui mise au premier plan de la littérature de son temps.

Avec Henri Godard qui a enseigné la littérature française du XXe siècle aux Universités Denis Diderot-Paris VII et Paris-Sorbonne-Paris IV, ainsi qu’aux Etats-Unis, à Harvard et à Stanford Universities. Il est l’éditeur des romans de Céline dans la Bibliothèque de la Pléiade et l’auteur, entre autres, de Céline (Gallimard, coll. Biographies NRF, 2011). A paraître au mois de mars chez Gallimard un essai intitulé A travers Céline, la littérature.

GUILLAUME APOLLINAIRE : UNE GUERRE LUMINUEUSE ET TRAGIQUE
Vendredi 21 mars 2014 - 20h30

Né en Italie d’une mère polonaise, Guillaume Apollinaire, de son vrai nom Kostrowitzky, veut rendre à la France, en 1914, ce qu’elle lui a donné : la liberté à Paris, une culture de la modernité, l’amour inépuisable ; Il s’engage tout de suite dans une guerre qu’il veut joyeuse. Il y perdra la vie. Blessé à la tête le 17 mars 1916, il meurt le 9 novembre 1918 après avoir fait paraître son oeuvre du front : Calligrammes. En dépit de l’admiration qu’ils lui portent, les surréalistes reprochent à ses vers leurs accents paradoxaux. Ils n’y voient souvent, au rebours de leur pacifisme, qu’une célébration des combats : « Ah Dieu, que la guerre est jolie », écrit Apollinaire. En vérité, ce grand rénovateur de la poésie, ami des peintres et soutien du cubisme, est, tout en s’inscrivant résolument dans la réalité la plus violente, un explorateur des franges invisibles du monde.

Avec France-Marie Frémeaux, docteur en littérature comparée, ses travaux portent à la fois sur l’imaginaire (L’Univers des contes de fées, Ellipses, 2006), la littérature de l’outre-mer, et plus généralement, les écrivains dans la guerre. Inflexions, les Cahiers de Verdun, 14-18 le magazine de la Grande Guerre. Dictionnaire de la Grande Guerre (2008, Collection Bouquins, Robert Laffont) et La Légion étrangère, histoire et dictionnaire (2013). Ecrivains dans la Grande Guerre, de Guillaume Apollinaire à Stefan Zweig (2012, Editions de l’Express-Roularta).


CHARLES PEGUY. TUE A L’ENNEMI. —> Conférence annulée
Vendredi 11 avril 2014 - 20h30

« O soldats de l’an deux, ô guerres ! Epopée ! C’est ça, mon ami, une épopée. C’est toujours une opération de joie. � ?a consiste à marcher sur une route, à se battre et que le bruit des pas que l’on fait sur cette route ne puisse s’effacer de la mémoire des peuples. » Charles Péguy. A quarante et un an, il pouvait légitimement échapper au front. Mais ne pas défendre sa terre et l’honneur français était inconcevable.

Avec Michel Laval, avocat et essayiste, auteur du livre « Tué à l’ennemi : La dernière guerre de Charles Péguy » (Editions Calmann-Lévy, 2013, Prix d’Académie 2013 décerné par l’Académie Française)

Ce nouveau cycle de conférences se poursuit jusqu’en novembre 2014.

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...


Votre navigateur n'accepte pas le Javascript ou bien votre Plugin Flash n'est pas à jour (version 7 minimum). C'est dommage, c'est plus joli avec...

Auditorium Médiathèque
L’Ecoute-aux-Portes Médiathèque    Forum Médiathèque    Galerie Médiathèque    Libris Café Médiathèque    Salle de réunion Médiathèque
Bibliothèque Mont-Valérien    Bibliothèque Renoir    Bibliothèque Les Mazurières    Tout public    Professionnel
Jeunes    Adultes    Exposition    Conférence    Rencontre-Débat
Atelier    Projection    Conte    Concert    Visite
Spectacle    Littérature    Art    Cinéma    Patrimoine
Sciences    Société    Histoire    Actualité    Jeunesse
Musique    Poésie    Théâtre    Philosophie    Photographie
Médiathèque    Bibliographie    Coup de coeur    Dossier