Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Voyage > Récits de voyages > Citées perdues, forêts mystérieuses...
Citées perdues, forêts mystérieuses...
extraits Chemins de traverse VIII

Les continents perdus, le blanc des cartes, Terra Incognita, ne vous font pas peur mais vous attirent ! Vous aimez les expéditions, le mystère, la quête, le bruit de la jungle : ces livres sont pour vous !

La Cité perdue de Z :
Une expédition légendaire au cœur de l’Amazonie

David Grann
R. Laffont
LOI 910.4 GRA

Qui n’a jamais rêvé étant enfant d’être un explorateur, de partir à la conquête de territoires inconnus à la recherche d’un trésor merveilleux ?

De son vivant, Percy Harrison Fawcett (1867-1925 ?) avait acquis l’étoffe d’un héros. Il était mondialement connu et suivi par une presse avide d’exploits. Sir Conan Doyle avait même créé Lord Roxton à son image dans son roman "Le Monde perdu". Considéré comme le dernier des grands explorateurs victoriens, Percy Fawcett était de ceux qui s’aventuraient dans des contrées du monde inconnues avec pour seul équipement une machette, une boussole et une ferveur quasi mystique.

Passionné de découvertes, courageux, ce colonel âgé de cinquante-huit ans avait accompli de nombreuses missions à risque lorsqu’il engagea en 1925 une expédition au cœur de l’Amazonie sur les traces d’une cité perdue. A cette époque, la jungle amazonienne est aussi mystérieuse que la face cachée de la lune. Mais Fawcett a la certitude qu’elle renferme un fabuleux royaume, une civilisation raffinée dotée d’une architecture monumentale, où se seraient réfugiés les derniers Incas. Accompagné de son fils Jack et d’un ami, le colonel s’enfonce dans la forêt. Mais, l’expédition ne donne plus aucun signe de vie, laissant en suspens le mystère de la cité perdue. Hier et aujourd’hui, des aventuriers sont partis à la recherche de Fawcett. Sans succès. Sa disparition énigmatique, a alimenté aux � ?tats-Unis une littérature populaire et d’innombrables films jusqu’à la fin des années 1950. Découvrez Percy Harrison Fawcett, un personnage hors du commun dont la personnalité révèle bien des facettes humanistes.

David Grann, journaliste au New Yorker, décide en 2004 de livrer un éclairage critique et définitif : il se lance dans son propre voyage, sa propre quête au fond de la forêt amazonienne, sur les traces de Percy Fawcett. Des préparatifs à l’exploration elle-même, en passant par l’étude de documents inédits, David Grann s’interroge sur la vraie nature de cette quête : s’agit-il de clore le mystère de la disparition de Fawcett ou de confirmer l’existence de Z, la civilisation mythique qui lui a coûté la vie ?

Une admiration méritée se fait jour à la lecture de ce récit. Vous découvrirez l’envers du décor, aujourd’hui une Amazonie avec toujours ses mystères mais aussi sa réalité face à son devenir chancelant, ses génocides silencieux, ses tranchées forestières : l’Eden perdu.

Un auteur passionné pour un récit passionnant.

"A peine à Sao Paylo, j’allai trouver l’homme dont j’étais sur qu’il pourrait m’aider : l’explorateur brésilien James Lynch. C’était lui qui, en 1996, avait conduit la dernière grande expédition destinée à pister les explorateurs disparus, lui aussi qui avait été enlevé par les indiens avec son fils de seize ans, et dix de ses compagnons.

[...] "Que puis-je faire pour vous ?" Je lui racontai mon projet. -"Vous avez attrapé le virus, c’est ça ? " Refusant d’admettre à quel point j’étais atteint , je me contentai de répondre : -"L’histoire à l’air intéressante.-Pour ça, elle l’est. Elle l’est vraiment." [...] Sur l’écran de l’ordinateur, j’aperçus une photo satellite : on y voyait des sommets déchiquetés. Je fus surpris d’apprendre qu’il projetait une nouvelle expédition. -"Nous partons à la recherche de l’avion qui s’est écrasé dans les Andes en 1937. Personne n’a jamais pu le retrouver." Il semblait très excité. Puis, il s’interrompit au beau milieu de ses explications pour ajouter : -"N’en dites rien à mon fils, Mais vous suivre ne me déplairait pas. Si vous découvrez quoi que ce soit sur Z, tenez-moi au courant . Je vous en prie."

Je le lui promis. Avant de nous séparer, il me donna encore quelques conseils.

- "Primo, il vous faut un guide de première catégorie, quelqu’un qui ait des liens avec les tribus du coin. Secondo, faites-vous le plus discret possible. Fawcett avait raison : une trop grosse expédition ne réussit qu’à attirer l’attention."
Il me recommanda la prudence. -"N’oubliez pas : mon fils et moi avons eu de la chance. La plupart de ceux qui sont partis chercher Fawcett ne sont jamais revenus !"

Le Continent perdu
Dans l’enfer amazonien
Percy Harrison Fawcett

Pygmalion
LOI 910.4 FAW

Les huit expéditions de Percy Harrison Fawcett au cœur de l’Amazonie constituent l’une des plus extraordinaires aventures du XXe siècle.

Colonel de la British Army, prototype de l’explorateur anglais à la fois visionnaire et flegmatique, Facwett était convaincu que de grandes cités mégalithiques existaient dans les forêts les plus épaisses du Brésil. Ces cités avaient précédé, selon le colonel, la culture inca de la côte ouest, et leurs bâtisseurs seraient venus de l’est : il s’agissait, selon lui, de réfugiés de terres ayant été jadis englouties par l’océan. Un thème très à la mode en ce début de siècle : « La liaison entre l’Atlantide et certaines régions du bassin amazonien », disait-il, « expliquerait bien des problèmes par ailleurs insolubles. »


La présence de non Indiens en Amérique Centrale et en Amérique du Sud a déjà été signalée par des membres d’expéditions espagnoles et portugaises dès le XVIème siècle. Fawcett lui-même avait entendu parler, au cours de ses nombreuses expéditions, d’hommes blancs, qui, plusieurs générations auparavant, avaient construit de « grandes cités », existant toujours dans les profondeurs des forêts pluvieuses. Déterminé, il s’était juré - sur la foi de ces anciennes chroniques portugaises - de retrouver les ruines d’une ancienne cité de l’Atlantide enfouie dans les ténèbres de la jungle brésilienne.

Fawcett disparut au cours de sa huitième expédition, dans des circonstances qui demeurent à ce jour mystérieuses. Les hypothèses les plus folles furent émises. Finit-il par découvrir la fabuleuse cité mégalithique ? Mourut-il, frappé d’amnésie, errant à travers la forêt vierge ? De nombreux explorateurs se lancèrent à sa recherche et certains, à leur tour, ne revinrent jamais. Le mystère Fawcett demeure entier. Percy Harrison Fawcett a fait couler beaucoup d’encre et il demeurera toujours un exemple de courage et de détermination.

Voici l’ouvrage posthume publié en 1953 par le fils de l’explorateur, Brian Fawcett, à partir de ses journaux et notes, "Le Continent perdu" contient par ailleurs une passionnante et parfois cocasse description de la vie dans les postes de récolte de caoutchouc de la forêt amazonienne au début du siècle.

« Que nous atteignons notre but et que nous en revenions, ou que nous y laissions nos os se dessécher au soleil, une chose est certaine. La réponse de l’énigme de l’Amérique du Sud antique (et peut-être du monde préhistorique), nous apparaîtra lorsque ces anciennes cités s’ouvriront à la recherche scientifique. Ces cités existent, je le sais (...) J’ai vu moi-même une partie de l’une d’elles ; c’est d’ailleurs pour cela que je me suis senti irrésistiblement poussé à y retourner. Les vestiges semblaient être ceux d’un poste avancé d’une des grandes villes qui, j’en suis convaincu, sera découverte en même temps que d’autres si l’on procède à des recherches bien organisées. »

« Tout en avançant à la perche, nous voyions des ossements de grands animaux pris dans les hautes berges escarpées de grès rouge, là où elles avaient été creusées et s’étaient effondrées. Les vestiges fossiles y étaient fort nombreux et nous vîmes des tortues pétrifiées en parfait état. Si nous nous étions arrêtés pour faire des recherches, nous aurions pu découvrir des traces de monstres dont la race est éteinte ou d’animaux qu’ on ne voit plus hanter ces forêts. »



Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Voir aussi ...


Votre navigateur n'accepte pas le Javascript ou bien votre Plugin Flash n'est pas à jour (version 7 minimum). C'est dommage, c'est plus joli avec...

Auditorium Médiathèque
L’Ecoute-aux-Portes Médiathèque    Forum Médiathèque    Galerie Médiathèque    Libris Café Médiathèque    Salle de réunion Médiathèque
Bibliothèque Mont-Valérien    Bibliothèque Renoir    Bibliothèque Les Mazurières    Tout public    Professionnel
Jeunes    Adultes    Exposition    Conférence    Rencontre-Débat
Atelier    Projection    Conte    Concert    Visite
Spectacle    Littérature    Art    Cinéma    Patrimoine
Sciences    Société    Histoire    Actualité    Jeunesse
Musique    Poésie    Théâtre    Philosophie    Photographie
Médiathèque    Bibliographie    Coup de coeur    Dossier