Accueil > Les collections > Bibliographies > Sciences & Société > Coups de cœur - Le Jardin des Favoris n°26
Coups de cœur - Le Jardin des Favoris n°26
Octobre 2018

Après butinage dans les rayons, nous vous proposons un bouquet de documents à découvrir et à partager...




Survolez les couvertures... et cliquez pour les détails.









Guide de Paris en bandes dessinées
Petit à petit, 2017
LOC 914.436 1 GUI (Réservez ce document)

Avec ce guide, Paris n’a plus de secrets pour vous !
Des anecdotes savoureuses, une mise en page colorée, une plume espiègle vous permettent, avec un œil totalement différent, de (re)découvrir des lieux que vous pensiez connaître..

Cet ouvrage présente 30 lieux emblématiques : Les arènes de Lutèces, La Sainte Chapelle, Le Jardin des Tuileries, La Place de la Bastille, La Conciergerie et bien d’autres encore...

Il est illustré par 30 dessinateurs, pour autant d’anecdotes de toutes sortes. Vous y trouverez aussi des conseils de lecture (allant de Tardi à Hemingway), son petit format rentre dans le sac à main, et c’est un guide culturel, mais aussi de voyage.

En bref : un vrai plaisir de lecture !

Un livre choisi et conseillé par Nathalie


Haut de page




On ne naît pas grosse
Gabrielle DEYDIER
Goutte-d’Or, 2017
SOC 391.6 DEY (Réservez ce document)

Grossophobie : le terme s’invite timidement dans les médias depuis quelques années.
Parfois, le poids et l’apparence d’une personne suffisent à lui compliquer l’existence : accès à l’éducation et à l’emploi, rapport aux autres, relations personnelles... Voilà le racisme sociétal, celui qui écarte les handicapés et toutes les personnes qui pourraient présenter une quelconque entrave aux standards acceptés et acceptables.

En réponse à cette tendance, Gabrielle Deydier, fondatrice du webzine culturel « Ginette le Mag », publie son premier livre « On ne naît pas grosse ». Elle y retrace son parcours et dresse un réquisitoire contre l’attitude des institutions (école, monde du travail, professionnels de santé) à l’égard des personnes obèses. Elle interroge le rapport de la société contemporaine au corps des femmes et raconte la fausse bienveillance d’un entourage qui semble surtout prêt, par le biais de conseils culpabilisants et moralisateurs, à expliquer aux personnes en surpoids comment maigrir.
Un ouvrage éclairant sur une souffrance sociale bien souvent incomprise et passée sous silence.

Un livre choisi et conseillé par Marianne


Haut de page




Les Joies d’en bas : tout sur le sexe féminin
Nina BROCHMANN, Ellen STOKKEN DAHL
Actes Sud, 2018
SCI 612.62 BRO (Réservez ce document)

Ce n’est pas vraiment ce que j’appellerais « un coup de cœur » mais bien plus, un « coup de chapeau » pour ces deux auteures norvégiennes qui au travers d’un discours humoristique mais néanmoins très sérieux, révèlent sans retenue, tout ce que vous devez savoir sur « les parties intimes » féminines.
Elles auraient pu tout aussi bien titrer leur ouvrage « les mystères d’en bas » car en effet, elles en dévoilent tous les secrets. Dans ce livre, qui ne se lit pas comme un roman (quoique ?) à vous de trouver le chapitre qui vous éclairera sur les idées reçues et les dernières découvertes que véhiculent ces organes.
Qu’il s’agisse de médecine, d’anatomie, de sexualité, de psychologie, d’hygiène, de prévention, ce livre a le mérite d’aborder de nombreuses questions. Il est à poser entre toutes les mains (féminines, masculines, jeunes ou moins jeunes) pour apprendre, comprendre, rassurer, soulager, accepter, soigner et enfin vivre bien !

Un livre choisi et conseillé par Marie O


Haut de page




Une Maison à Passy
Boris ZAÏTSEV
Editions des Syrtes, 2014
AEC R ZAI (Réservez ce document)

L’écrivain russe Boris Zaïtsev (1881-1972) quitte son pays en 1922 pour fuir le bolchevisme et s’exile à Paris. « Une maison à Passy », publiée en 1935, sert de scène de théâtre à une galerie de personnages hauts en couleur, Russes blancs chassés par la révolution, qui tentent de survivre, avec plus ou moins de bonheur, dans leur patrie d’adoption.

Rafa, petit garçon d’une dizaine d’années, est le fil conducteur de ce roman. En passant d’un appartement à l’autre, il fait le lien entre tous ces individus dont le seul point commun est l’exil. Confident de la triste Kapa, meilleur ami d’un vieux général à la retraite, observateur attentif du culte orthodoxe célébré par le père Melchisédech, il finira par s’intégrer, contrairement à certains habitants de la maison, broyés par le désespoir et prisonniers de leurs souvenirs.

Ce roman initiatique, magnifiquement écrit, drôle parfois, poétique souvent, permet de découvrir un auteur méconnu que l’on a parfois comparé à Tchekhov ou à Tourgueniev.

Un livre choisi et conseillé par Anne-Valérie


Haut de page




Les Métamorphoses de l’ours polaire
Réalisé par Charlène GRAVEL
Poles D’Images, 2015
NAT 599.78 GRA (Réservez ce document)

Le réchauffement climatique est là. La banquise disparaît et entraîne avec elle l’extinction des espèces qui en dépendent. L’ours polaire devient le symbole de cette catastrophe. Entre population qui diminue et transformation physique de l’espèce, celle-ci commence alors à s’adapter et à avoir de nouveaux comportements.

Sur un fond de paysages sublimes et sauvages, ce film apporte un regard récent sur l’état actuel des ours polaires ou bruns. Il retrace l’histoire de ces espèces, de leur naissance jusqu’à aujourd’hui et explique comment l’évolution des ours s’est déclenchée.

Avec un zeste de cri d’alerte sur le changement climatique, les auteurs se focalisent sur les difficultés et les adaptations des espèces. Le film devient un témoin des transformations actuelles. On repart de ce visionnage avec une certaine mélancolie, mais également de l’espoir pour l’avenir et la volonté de faire de son mieux pour préserver ces espèces protégées.

Un DVD documentaire choisi et conseillé par Zacharie


Haut de page


Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :