Accueil > Les collections > Bibliographies > Réseau des bibliothèques > Coups de coeur > Coups de coeur des Bibliothèques de quartiers - Avril 2014
Coups de coeur des Bibliothèques de quartiers - Avril 2014

Une sélection de livres, CD et DVD pour les petits comme pour les grands que l’équipe vous suggère de découvrir.

Survolez les couvertures... et cliquez pour en savoir plus...




Bébés chouettes
Martin Waddell et illustré par Patrick Benson
L’Ecole des loisirs (1993)
A WAD(réserver cet album)

La nuit est tombée. Sarah, Rémy et Lou, trois bébés chouettes, attendent avec inquiétude leur maman partie chercher à manger. S’est-elle absentée pour toujours ? Va-t-elle bientôt revenir ? C’est ensemble qu’ils vont réfléchir à ce qui se passe, unis fortement par les liens de fraternité. Heureusement, la maman revient et leur peur s’estompe rapidement !

Ce classique de la littérature de jeunesse sélectionné par le Ministère de l’� ?ducation nationale interroge sur l’apprentissage de l’autonomie par le biais de thèmes bien connus des enfants : l’angoisse de la séparation, les liens unissant frères et sœurs et le bonheur des retrouvailles.
Le texte est rythmé par les pensées de chacun des trois bébés de trois âges différents, qui ont chacun leur propre conception de la situation, avec la ritournelle touchante du plus petit qui ne trouve rien d’autre à dire que : « Je veux ma maman ». De très belles illustrations viennent compléter avec brio cette histoire a priori toute simple, mais tellement actuelle, qui plaît toujours autant aux enfants aujourd’hui. � ? lire et faire lire à partir de trois ans.

Un album conseillé par Ahn-Mai




Le Mas du paon bleu
Claire MAZARD
Oskar, 2013
J MAZ(réserver ce roman)

Eté 1968. Lisa, 10 ans, est envoyée en vacances au mas du Paon bleu chez un camarade, Guilhem. Ils découvrent un jour une cabane de pierre à l’abandon qui devient vite leur refuge préféré. Un matin, ils apprennent que leur cachette secrète doit être détruite pour laisser la place à un haras. Ils vont alors tout mettre en oeuvre pour sauver la cabane.

Eté 1968, la maman de Lisa est souffrante et doit partir en cure durant ces vacances ; elle va confier sa fille à des amis qui possèdent un grand domaine à quelques kilomètres. Lisa rechigne, renâcle, ces vacances forcées, elle n’en veut pas ; elle aurait préféré rester chez elle dans sa maison auprès des siens. Elle ne veut pas devoir laisser son grand-père seul dans le magasin de jouets dont il est propriétaire, magasin où elle est la seule à tester tous les nouveaux jouets, ça non, elle ne veut pas partir… et pourtant, durant cet été elle vivra au rythme des chansons de Brassens, Ferrat et aussi Sheila, elle découvrira le travail au potager, la cueillette des fruits. Elle apprendra la solidarité, la différence, l’entraide. Elle vivra un grand bonheur simple sous le soleil, elle fera des siestes bercée par les cigales.

Le mas du paon bleu est un joli petit roman empreint de nostalgie d’un temps révolu, d’un temps que les enfants d’ aujourd’ hui ne peuvent connaître qu’au travers des récits de leurs grands-parents.
Un livre à lire en toute simplicité, l’écriture est fluide, les deux héros nous entraîne dans leurs aventures à chaque page. Un grand moment de plaisir !

Un roman conseillé par Sabine




Les Ailes de la Sylphide
Pascale Maret
T. Magnier (2013)
J MAR ADO(réserver ce roman)

Lucie a dix-sept ans. Passionnée de danse, elle a réussi avec succès le concours d’entrée au conservatoire régional de Lyon où elle travaille d’arrache-pied à soigner ses pointes et son port de tête. Le jour où elle apprend qu’elle a été choisie pour incarner la Sylphide dans le chef d’œuvre du même nom, le rôle principal de son ballet préféré, sa vie bascule. Alors qu’elle répète avec acharnement tous les jours, d’étranges phénomènes se manifestent. Des ailes lui poussent sur le dos et elle rencontre des créatures féériques dans la forêt qui lui annoncent qu’elle est le fruit d’un amour entre un humain et une sylphide. En effet, Lucie a été retrouvée dans les bois alors qu’elle n’était qu’un bébé. Attirée par ce peuple de gnomes, elfes et autres sylphes, elle est entre deux eaux. Mais elle est poursuivie par le sombre Tahur, un Salamandre qui a tué sa mère biologique.

Ce roman qui s’adresse aux adolescents à partir de 12 ans rappelle beaucoup le film Black Swan de Darren Aronofsky. Lucie s’invente un monde fantastique et rassurant en s’investissant corps et âme dans la danse, quitte à se replier sur elle-même et à refuser toute vie sociale, mais on comprend que c’est pour mieux dissimuler une vérité tragique. Cette blessure secrète ne pourra malheureusement pas se refermer si Lucie ne s’ouvre pas aux autres. Pascale Maret nous offre ici un texte remarquablement bien écrit et délicat. On se laisse facilement séduire par l’incursion du fabuleux dans le monde réel mais on a du mal à croire à ce qui va nous être révélé au terme de cette lecture où les mots écrits peuvent révéler toute autre chose.

Un roman conseillé par Ahn-Mai




L’Invention de nos vies
Karine Tuil
Grasset (2013)
R TUI(réserver ce roman)

Sam Tahar est un avocat redouté, il est riche, connu et reconnu. Mais sa réussite repose sur une imposture car Sam a pillé la vie de son meilleur ami, un écrivain raté en couple avec une mannequin. Un trio d’il y a vingt ans. A l’occasion de retrouvailles, l’avocat est rattrapé par son passé : il s’appelle en fait Samir, enfant des cités. Lauriers verts de la forêt des livres, prix roman 2013.

C’est l’histoire d’une très belle imposture, d’un triangle amoureux autour de cette femme magnifique, Nina, une question de culture, d’’identité, de religions. L’auteur nous emmène dans la vie d’un trio infernal, qui connait la richesse , la réussite sociale, l’opulence mais la réussite ne tient qu’a un fil, et on bascule vite avec eux dans cette chute. Un livre qui ne nous lâche plus.

Un roman conseillé par Pascale




Land Rover
Suso de Toro
Rivages (2013)
RP TOR(réserver ce roman)

La mère de Sindo et Abelardo s’est pendue après avoir maudit son fils aîné. Alors qu’ils sortent de chez le notaire, après le partage de l’héritage, les deux frères, de pères différents, évoquent le passé. Un passé tumultueux pour l’un, tragique pour l’autre. � ? cela se mêle celui des deux pères, deux ennemis durant la guerre civile espagnole.

L’auteur galicien nous prépare minutieusement à un drame auquel nous ne nous attendions pas, en usant de flash-back parfois déstabilisants. Ceux-ci entraînent inévitablement le lecteur dans l’univers tragique du polar noir. En effet, la noirceur du récit et le fatalisme de l’esprit espagnol face à la souffrance et la mort sont telles que Suso de Toro semble s’inspirer directement d’une pièce de théâtre de Fedérico García Lorca. Aussi tragique qu’une guerre fratricide, ce roman ne propose qu’une seule issue...

Un roman conseillé par Jean-Charles




The Verdi album
Jonas KAUFMANN
Sony classical (2013)
399 KAU(réserver ce CD)

Ecouter

Enregistré pour son nouveau label, en mars 2013 à Parme (Italie), ce récital Verdi affirme le talent inégalable aujourd’hui de l’immense ténor munichois, Jonas Kaufmann. Un programme éblouissant avec 11 premières pour le disque. C’est l’interprète qui le précise, documentant dans le livret chacun des rôles présentés. La couleur et le timbre si repérables, d’un grave et d’une intensité essentiellement romantique, s’allient à une rare intelligence dramatique qui couplée à l’expertise d’un diseur, produit in fine cet abattage incarné d’une finesse inouïe.

La première fois qu’on l’entend, on se dit : Oh, ou alors Ah ! voilà, un nouveau Grand Ténor. Oui, telle est l’impression laissée après l’écoute de ce CD. Jonas Kaufmann réussit à interpréter tous les grands airs de cet album, que ce soit l’air du Don Carlo : « Io l’ho perduta », si émouvant, ou "Celeste Aïda" avec sa note finale qui a eu raison de bien des ténors, et pourtant, tout est là, le dolcissimo ou le diminuendo !
Il peut interpréter des rôles à la force virile des opéras allemands mais aussi la douceur des grands romantiques. Il est le ténor le plus complet, et chante aussi bien le répertoire italien, français mais aussi allemand (sa langue natale). Sa puissance vocale lui permet de jouer sur tous les tons, ses basses sont profondes et chaudes. Il peut incarner des rôles d’une grande dramaturgie qui en laisseront certains sans voix.

Cet album est à écouter et ré-écouter sans modération.

En d’autres temps, Monsieur de La Fontaine aurait sans doute dit à son propos :
Si votre ramage se rapporte à votre plumage, vous êtes le phénix de ces opéras ! »

Un cd conseillé par Sabine




Frances Ha
réal. de Noah Baumbach
Pine district (2012)
avec Greta Gerwig, Mickey Sumner, Michael Esper
F BAU(réserver ce film)

Frances, jeune New-Yorkaise, rêve de devenir chorégraphe. En attendant elle s’amuse avec sa meilleure amie, danse un peu et s’égare beaucoup.

Un bijou de finesse, d’intelligence et de sensibilité, un vrai coup de coeur. Frances Ha est de ces films qui vous portent par toutes les émotions, une héroïne qu’on ne voudrait jamais quitter. Le personnage de Frances, si génialement incarné par Greta Gerwig, symbolise parfaitement le passage délicat de la proche trentaine, celui du tiraillement entre les rêves, les insouciances de petite fille, et "l’obligation" d’avancer (s’installer, construire sa vie professionnelle ...).

L’une des grandes forces du film est que malgré ses déceptions et sa lente transition vers l’âge adulte, Frances reste un personnage positif et obstiné, refusant de se plier à ce qu’on attend d’elle (ou de quelqu’un de son âge). Ajoutez à cela une photographie en noir et blanc délicate, une galerie de personnages secondaires solides, de subtiles références à la nouvelle vague et une incroyable bande son, bref, cette Frances là, on ne peut qu’adorer l’adorer !

Un film conseillé par Marie




Prisonners
réal. de Denis Villeneuve
Alcon Entertainement (2013)
avec Hugh Jackman, Jake Gyllenhaal, Viola Davis
F VIL(réserver ce film)

Dans la banlieue de Boston, deux fillettes de 6 ans, Anna et Joy, ont disparu. Le détective Loki privilégie la thèse du kidnapping suite au témoignage de Keller, le père d’Anna. Le suspect numéro 1 est rapidement arrêté mais est relâché quelques jours plus tard faute de preuve, entraînant la fureur de Keller. Aveuglé par sa douleur, le père dévasté se lance alors dans une course contre la montre pour retrouver les enfants disparus.

Une ambiance hivernale, une tension quasi palpable, un suspense qui nous met aux abois. On suit ces familles dont le kidnapping d’un enfant est insoutenable, et la manière dont ils vont agir pour connaître la vérité, sans aucune foi ni aucun jugement. Une belle maîtrise du genre et un très bon thriller à ne rater sous aucun prétexte.

Un film conseillé par Pascale




Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :


Votre navigateur n'accepte pas le Javascript ou bien votre Plugin Flash n'est pas à jour (version 7 minimum). C'est dommage, c'est plus joli avec...

Auditorium Médiathèque
L’Ecoute-aux-Portes Médiathèque    Forum Médiathèque    Galerie Médiathèque    Libris Café Médiathèque    Salle de réunion Médiathèque
Bibliothèque Mont-Valérien    Bibliothèque Renoir    Bibliothèque Les Mazurières    Tout public    Professionnel
Jeunes    Adultes    Exposition    Conférence    Rencontre-Débat
Atelier    Projection    Conte    Concert    Visite
Spectacle    Littérature    Art    Cinéma    Patrimoine
Sciences    Société    Histoire    Actualité    Jeunesse
Musique    Poésie    Théâtre    Philosophie    Photographie
Médiathèque    Bibliographie    Coup de coeur    Dossier