Accueil > Les collections > Bibliographies > Réseau des bibliothèques > Coups de coeur > Coups de coeur des Mazurières
Coups de coeur des Mazurières

Les coups de coeur de Marie et Anh-Maï, bibliothécaires à la bibliothèque des Mazurières. Découvrez leurs coups de coeur de l’automne...

Rouge Tagada (BD jeunesse)

Cette courte bande dessinée toute en rondeurs, aux couleurs douces et éclatantes, plaira sans nul doute aux adolescent(e)s car elle aborde un thème universel, celui de l’amitié, et tout ce qu’il implique : la rencontre avec l’autre, les émotions ressenties, les joies, les peines... mais est-ce seulement de l’amitié ? Lorsqu’Alex, une jeune fille élève de quatrième, rencontre Layla qui a le même âge qu’elle, elle a envie de devenir son amie. On suit alors le lent et difficile parcours de la combattante pour tenter de parvenir à ses fins. Bref, comme toute adolescente. Enfin, le moment tant attendu arrive, mais plein de questions se bousculent dans la tête d’Alex qui les retranscrit dans son journal intime. Pourquoi son cœur bat-il aussi fort en compagnie de Layla ? Pourquoi ressent-elle de la jalousie lorsque cette dernière lui narre son histoire d’amour naissante avec un garçon ?...

Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini se sont replongées dans cette période de l’adolescence difficile à vivre pour certains, et nous offrent un récit illustré plein de délicatesse et d’intensité sur une histoire d’ados comme on les affectionne.

Rouge Tagada a ceci de particulier et d’attirant qu’elle raconte avec pudeur et simplicité cette frontière fragile entre amour et amitié, sans aller plus loin. On est ravis de cette fin ouverte qui nous laisse imaginer ce que l’on veut selon notre situation, si on se met dans la peau d’Alex ou de Layla. Une bande dessinée à l’image de la fraise Tagada, douce et pétillante à la fois, pour les jeunes à partir de 13 ans. Une belle découverte !

Réserver ce coup de coeur d’Anh Maï :
- Rouge Tagada / Charlotte Bousquet ; Illustratrion de Stéphanie Rubini
Gulf Stream, 2013 (Les graphiques) - BDJ BOU ADO


Je goûte - Je me dandine - Je bouge - Je m’habille (Livre bébé)

Les adultes connaissent déjà sûrement Margaux Motin comme auteure et illustratrice de bandes dessinées réputées « girly ». Ils seront ravis de la découvrir dans un autre registre, celui de Maman ! En effet, qui d’autre qu’une mère pouvait participer à ce projet de mini-albums pour tout-petits ?

Ces imagiers aux couleurs acidulées ont pour but d’éveiller les enfants de deux ans et plus aux cinq sens. On apprécie ce vent de fraîcheur qui souffle sur la production jeunesse et qui change un peu des autres albums pour bébés.

Entendre et écouter, voir et regarder, sentir et respirer... les enfants sauront faire la différence entre toutes ces nuances et prendront désormais du plaisir avec Maman et Papa à bouger, danser, manger et s’habiller !

Réserver ces coups de coeur d’Anh-Maï :
- Je bouge / Margaux Motin
Albin Michel Jeunesse, 2012 - BB MOT
- Je goûte / Margaux Motin
Albin Michel Jeunesse, 2012 - BB MOT
- Je me dandine / Margaux Motin
Albin Michel Jeunesse, 2012 - BB MOT
- Je me dandine / Margaux Motin
Albin Michel Jeunesse, 2012 - BB MOT


La Décision (Roman ado)

Louise est une brillante élève de Terminale S. Un jour, alors qu’elle est en cours de maths, elle ne se sent pas bien et demande à aller aux toilettes où elle accouche d’un petit bébé. Affolée, elle ne comprend pas comment elle a pu avoir cet enfant alors qu’elle n’a jamais eu de relations.

 ? la suite de cela, ses parents, ses amis proches et le personnel médical l’assaillent de questions, persuadés qu’elle leur cache quelque chose et qu’elle refuse de leur dévoiler la vérité. Seulement, Louise ignore ce qui lui est arrivé. Convaincue qu’elle est devenue folle, elle commence à se replier sur elle-même, complètement dépassée par les événements. Petit à petit, elle accepte ce qui s’est passé, mais des questions se bousculent dans sa tête auxquelles elle doit obligatoirement faire face : Que lui est-elle arrivée ? A-t-elle été violée ? Doit-elle garder le bébé ou le faire adopter ? L’instinct maternel prendra-t-il le dessus ?

Comme dans une enquête policière, Louise va trouver des réponses à ses interrogations.

Ce roman s’adresse plutôt aux adolescents âgés à partir de 14 ans. Il est construit de manière à ce que le lecteur puisse connaître les points de vue de tous les personnages, que ce soit Louise, une psychologue, un lycéen, une éducatrice, les parents de Louise... Le lecteur peut donc découvrir plusieurs personnalités, plusieurs histoires, à travers ces différents témoignages criants de justesse et de réalisme. Le déni de grossesse est un sujet sensible qui mérite d’être abordé avec délicatesse et objectivité si l’on souhaite que l’adolescent-lecteur puisse se faire sa propre opinion sans être influencé par un discours purement moraliste. C’est le cas ici, l’auteur ayant choisi de simplement raconter une histoire, certes fictive, mais sans aucun jugement de valeur.

Un livre à lire, pour mieux comprendre le déni de grossesse dont on entend si souvent parler mais qui est si rarement traité dans les romans pour adolescents.

Réserver ce coup de coeur d’Anh-Maï :
- La décision / Isabelle Pandazopoulos
Gallimard, 2013 (Scripto) - J PAN ADO


Clara de Christophe Lemoine (BD jeunesse)

Clara est une petite fille de sept ans comme les autres, qui vit heureuse avec sa mère et son père. Tous les jours, sa mère vient la chercher à l’école et c’est le même rituel : le goûter délicieux qu’elle partage volontiers avec les canards du square, la balançoire, la sucette que lui donne la boulangère... Ensuite, de retour à la maison, la mère et la fille font de la musique et prennent le bain ensemble, jusqu’au retour du papa. Tout semble aller pour le mieux. Mais voilà qu’un jour, rien ne se passe comme prévu. D’abord, personne ne vient chercher la petite fille à l’école, elle est donc obligée d’aller à la garderie. En plus, c’est son anniversaire aujourd’hui, et lorsque sa mère vient enfin la chercher, Clara découvre qu’elle n’est pas comme d’habitude, qu’elle n’a pas l’air dans son assiette... Elle a oublié l’anniversaire de sa fille ! Clara est très en colère. Le lendemain et les jours suivants, heureusement, tout redevient comme avant. Mais ce bonheur est de courte durée, puisque la maman de Clara doit subitement se rendre à l’hôpital. Et ce qu’on pensait être un séjour de courte durée la mènera en réalité vers un profond sommeil d’où elle ne sortira jamais...

Cette bande dessinée ne ressemble à aucune autre. C’en est pourtant une, mais les dessins sont tellement doux et les couleurs pastel si rassurantes qu’on aurait pu croire à un album destiné aux petits enfants. Aborder un thème aussi grave que la mort d’un proche par le biais du neuvième art est un bon moyen pour mieux faire comprendre aux enfants (et aux parents) ce sujet sensible . Tout cela est vu à travers les yeux de la petite Clara qui, après l’annonce de la mort de sa mère, va devoir apprendre à vivre sans sa maman. Heureusement, la poupée qu’elle lui a offerte juste avant de partir est là pour aider la fillette à surmonter son chagrin. Une bande dessinée touchante et émouvante qui peut aider certaines familles à mieux supporter la même douleur vécue par Clara et son père.

Réserver ce coup de coeur d’Anh-Maï :
- Clara / Christophe Lemoine, illustré par Cécile
Le Lombard, 2012 - BDJ LEM


Regarde dans la nuit de Catherine Jousselme (livre bébé)

Dans ce superbe album, on invite les enfants d’un an à suivre un chat à travers son périple au cœur d’une ville dans la nuit. L’aspect sombre peut au premier abord en rebuter plus d’un, mais lorsqu’on commence à le feuilleter, on est très vite séduit par les motifs argentés qui brillent, par les nuances de rouge parsemées ici et là, et surtout, par ce petit chat noir très doux qu’on peut toucher sur chaque page. Cet album peut aider votre enfant à apprivoiser plus facilement la séparation du coucher, en le rassurant sur ce qui compose la nuit : il n’y a pas que des choses qui font peur ! Les parents peuvent aussi s’amuser à compter avec leur enfant les éléments qui illuminent la nuit : une lune, deux yeux, trois fenêtres... jusqu’à mille étoiles !

L’auteur, Catherine Jousselme, est professeur en psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent. Convaincue que "les livres, c’est bon pour les bébés", elle a réfléchi à des concepts adaptés aux tout-petits permettant de créer et d’enrichir une relation à trois : parents - enfant – livre.
On peut dire que son pari est gagné d’avance notamment avec cet ouvrage ludique très réussi.

Réserver ce coup de coeur d’Anh-Maï :
- Regarde dans la nuit / Catherine Jousselme, illustré par Emiri Hayashi
Nathan, 2011 - A JOU


Jinju, mon premier sapin de Noël de Lim Yeong-Hee (album pour enfant)

Voici un nouvel épisode de Jinju, une petite fille coréenne, qui passe son premier Noël en France à Paris !
Noémi, la copine de Jinju, lui explique la signification de Noël et de tous ses rituels : les cadeaux, le Père Noël, la « pause goûter de minuit », le sapin, les décorations... Jinju connaît le Père Noël qu’on appelle Grand-Père Santa dans son pays, mais il est plus associé à une religion en Corée du Sud, tandis qu’en France, la fête de Noël a vraiment une valeur universelle et a été rendue laïque par la société d’aujourd’hui. C’est donc avec grand plaisir que Jinju accepte d’aider Noémi et sa grande sœur à l’habillage du sapin. Elle décide alors de préparer à son tour cette joyeuse tradition chez elle, excitée à l’idée de recevoir pour la première fois en ce 24 décembre plein de cadeaux du célèbre Père Noël.

Les illustrations réalisées au crayon de couleur sont à la fois pleines de douceur et de vivacité.
On aime la manière dont est évoquée avec justesse et simplicité la découverte par une petite fille asiatique (très craquante par sa naïveté et son adorable bouille !) d’un des aspects de notre culture occidentale.
Un album pour les enfants à partir de 4 ans.

Réserver ce coup de coeur d’Anh-Maï :
- Jinju, mon premier sapin de Noël / Lim Yeong-Hee, illustré par Amélie Graux
Chan-Ok éditions, 2012 (Petits matins) - A LIM


Rien qu’un jour de plus dans la vie d’un pauvre fou de Jean-Paul Nozière (roman ado)

Prix du roman jeunesse de la ville de Rueil-Malmaison

Un parc dans une petite ville de Bretagne, où un jeune homme de dix-sept ans est chargé de surveiller sa petite sœur de trois ans, tandis que leur mère fait des courses. Plongé dans un roman, le jeune homme préférerait aller se promener. Lorsqu’une belle jeune femme vient lui demander de l’aider à dépanner son vélo en le draguant ostensiblement, il n’hésite pas longtemps.  ? son retour,  ?lise, sa petite sœur, a disparu. Dix ans plus tard, à Sponge, petite commune de Bourgogne avec son lac, son quartier résidentiel et ses adolescents. Parmi eux, il y a Alice, seize ans, et son frère Gabin, six ans, qui s’entendent plutôt bien avec Jean-Alain, dit Linlin, l’idiot du village. Et lorsque Laura disparaît, le coupable idéal est tout trouvé pour les gendarmes et les habitants ...

Ce roman policier aux multiples rebondissements témoigne une nouvelle fois du talent de l’auteur pour élaborer un récit et composer des personnages à la psychologie très fine. Beaucoup de suspense, très bien mené, dans cette histoire de disparition d’enfants, d’adultes mal dans leur peau, et de fous qui ne sont pas ceux que l’on croit...
A la fois un thriller haletant et un roman psychologique, ce roman dénonce la bêtise et la violence.

Un roman à découvrir à partir de 14 ans.

Réserver ce coup de coeur de Marie :
- Rien qu’un jour de plus dans la vie d’un pauvre fou / Jean-Paul Nozière
Magnier, 2011 (Grand format) - J NOZ ado


Wilt 1 de Tom Sharpe (roman)


Henry Wilt, professeur de culture générale dans un lycée technique, dont la carrière est au point mort pour la cinquième année consécutive, ne rêve que d’une chose : se débarasser de sa femme Eva avec qui il est marié depuis douze ans. Il ne la supporte plus et pense qu’elle est une entrave à ses rêves de gloire et d’absolu. En promenant son chien, il ne peut s’empêcher d’élabrorer des scénarios la mettant en scène morte. Eva, quant à elle, aussi surexcitée qu’Henry est amorphe, n’est pas satisfaite non plus. Elle se confie à ses amies et se plaint d’Henry à qui elle reproche de manquer d’énergie, d’ambition et de passer son temps devant la télévision.

De quiproquos en quiproquos, de situations abracadabrantes en situations abracadabrantes, la vie des Wilt va sombrer dans des aventures de plus en plus cocasses et rocambolesques. On ne peut pas s’empêcher de rire en lisant ce livre. C’est extrêment drôle, on se régale des caricatures qui épinglent en même temps la bourgeoisie, l’argent, la libération des moeurs...

La bonne nouvelle si comme moi vous dévorez ce livre, c’est que vous pourrez ensuite lire la suite des aventures de Wilt dans Wilt 2, 3, 4 et le nouvel opus Wilt 5 Comment enseigner l’histoire à un ado dégéneré en repoussant les assauts d’une nymphomane alcoolique !
Attention c’est de l’humour anglais entre Benny Hill, M. Bean et les Monthy Python. Abstenez-vous si vous n’aimez pas les situations ubuesques, l’absurde dans toute sa splendeur.

Reconnu depuis Wilt 1 (1976) comme l’un des plus grands humoristes contemporains, Tom Sharpe a reçu en 1986 le Grand Prix de l’humour noir pour l’ensemble de son oeuvre.

Réserver ce coup de coeur de Marie :
- Wilt 1 ou Comment se sortir d’une poupée gonflable et de beaucoup d’autres ennuis encore / Tom Sharpe
10-18, 1998 (Domaine étranger) - R SHA


La vie très privée de Mr Sim de Jonathan Coe (roman)


Voici un anti-héros presque quinquagénaire chargé du service après-vente dans un magasin, récemment quitté par son épouse, laquelle a déménagé emmenant sa fille avec elle, séparation qui l’a plongé dans un état dépressif. Bref, Maxwell Sim est un homme ordinaire et solitaire que la vie malmène, qui compte ses amis par dizaines sur facebook mais n’a personne à qui parler.

Il va vivre un voyage initiatique à travers l’Angleterre d’aujourd’hui avec pour seule compagnie la voix de son GPS qu’il baptise Emma. Ce voyage rempli d’imprévus lui permettra de renouer avec ses racines, de tomber amoureux mais surtout de trouver des réponses aux questions qu’il se pose sur sa véritable identité.

Depuis Testament à l’anglaise, la sortie d’un roman de Jonathan Coe est toujours un évènement à ne pas rater : ambitieux, stimulant, subtil, incontestablement un grand roman d’un grand auteur !

De la satire sociale à la comédie déjantée, l’auteur poursuit avec la vie très privée de Mr Sim un portrait grinçant de l’Angleterre contemporaine. Un livre plein de chausse-trapes et de rebondissement. A lire absolument !

Jonathan Coe est un écrivain britannique. Il a reçu le prix Fémina étranger pour Testament à l’anglaise en 1995 et le Médicis étranger pour La maison du sommeil en 1998.

Réserver ce coup de coeur de Marie :
- La vie très privée de Mr Sim / Jonathan Coe
Gallimard, 2011 (Du monde entier) - R COE

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :


Votre navigateur n'accepte pas le Javascript ou bien votre Plugin Flash n'est pas à jour (version 7 minimum). C'est dommage, c'est plus joli avec...

Auditorium Médiathèque
L’Ecoute-aux-Portes Médiathèque    Forum Médiathèque    Galerie Médiathèque    Libris Café Médiathèque    Salle de réunion Médiathèque
Bibliothèque Mont-Valérien    Bibliothèque Renoir    Bibliothèque Les Mazurières    Tout public    Professionnel
Jeunes    Adultes    Exposition    Conférence    Rencontre-Débat
Atelier    Projection    Conte    Concert    Visite
Spectacle    Littérature    Art    Cinéma    Patrimoine
Sciences    Société    Histoire    Actualité    Jeunesse
Musique    Poésie    Théâtre    Philosophie    Photographie
Médiathèque    Bibliographie    Coup de coeur    Dossier