Accueil > Les collections > Bibliographies > Réseau des bibliothèques > Coups de coeur > Coups de coeur du Mont-Valérien
Coups de coeur du Mont-Valérien

Une sélection de coups de coeur proposés par Jean-Charles, bibliothécaire.







La Stratégie du choc / Quel avenir pour le capitalisme ? (documentaires)


La crise que nous subissons depuis 2008 a fait verser beaucoup d’encre : essais, analyses, contre analyses, articles... Deux livres ont attiré mon attention.

Le premier, publié en 2008, s’intitule La Stratégie du choc de la journaliste canadienne Naomi Klein. Voilà un livre qui rebute au premier abord : une couverture rouge, un titre digne des films catastrophes, et un poids à faire pâlir les bodybuilders. Mais, après avoir attaqué l’introduction, je vous assure que vous aurez du mal à le lâcher, comme si vous étiez en train de lire un bon polar noir de chez noir. Mais, c’est encore mieux que le polar, car tout repose sur une réalité fortement documentée. L’auteure nous aide grâce à cet essai socio-politique altermondialiste à comprendre le présent.

L’introduction commence très fort : les catastrophes naturelles récents, le 11 septembre 2001, les guerres, les tortures et... le capitalisme ultra-libéral version Milton Friedman.

Le premier chapitre porte sur la torture et plus particulièrement sur les expériences de lavage de cerveau financées par la CIA. L’objectif des recherches étaient de détruire la personnalité du sujet, en lui administrant des chocs divers tels que les électrochocs.

Quel rapport avec l’économie, et surtout avec l’ultra libéralisme me direz-vous ? C’est simple. Naomi Klein établit un lien entre les électrochocs et les catastrophes naturelles ou les changements de régimes (dictatures...). Les deux conduisent à des chocs psychologiques qui permettraient d’appliquer des réformes économiques ultra-libérales, ne laissant à l’ ?tat que la gestion de la sécurité du pays (pour le moment !). La doctrine de l’école de Chicago, dont Milton Friedman était le représentant, n’est possible que grâce à la crise.

Naomi Klein illustre sa thèse avec les différentes dictatures (Pinochet au Chili, Soeharto en Indonésie...), les  ?tats-Unis, la fin du bloc de l’Est, l’Irak, l’Afrique, la Chine... Bref, le monde entier avec son lot de pauvreté, de cadavres et de tortures. Les lois du marché se substitueraient ainsi aux acquis des civilisations et aux valeurs démocratiques.  ?a donne froid dans le dos.

Ce livre a obtenu le prix Warwick Prize for Writing, et d’excellentes critiques de journaux. Le réalisateur britannique, Michael Winterbottom, en a fait un film.
Découvrez également No Logo, de la même auteure.

Réserver ces documents :
- La Stratégie du choc / Naomi Klein
Actes Sud, 2008 - 330.122 KLE

- La Stratégie du choc (le film) / Michael Winterbottom
Editions Montparnasse, 2009 - 330.122 WIN


Passons au deuxième ouvrage qui date de 2011 : Quel avenir pour le capitalisme ?

Analyse et synthèse des débats actuels de Jean-Jacques Lambin, professeur universitaire. Moins simple à lire, mais très intéressant pour découvrir les différentes formes du capitalisme dans le monde.

Pour la majorité des gens, la crise économique que nous vivons actuellement est le résultat des trop grandes libertés que laissait le capitalisme aux institutions financières. Jean-Jacques Lambin nous invite à entrer dans l’arène pour mieux comprendre les rouages et les subtilités du système. Au fur et à mesure que vous avancerez dans la lecture, vous constaterez que l’auteur est profondément convaincu que les défauts et les dangers du capitalisme peuvent être corrigés.
Bon, les solutions ne sont pas simples (les obstacles sont nombreux), mais elles ont le mérite d’exister. C’est une bonne nouvelle, d’autant qu’il préconise le respect des valeurs de la part des entrepreneurs et de l’économie de marché. Il définit un système légal pour limiter les excès par souci d’équité et de solidarité.

Réserver ce document :
- Quel avenir pour le capitalisme ? / Jean-Jacques Lambin
Dunod, 2011 - 330.122 LAM

N’hésitez pas à lire d’abord La Stratégie du choc, pour finir sur une note plus optimiste avec Quel avenir pour le capitalisme ?

Balada triste (film)

Voici un film atypique, comme tous les films d’Alex de la Iglesia.

Le début est prometteur : durant la guerre civile espagnole, un officier de l’armée républicaine recrute de force des artistes d’un cirque. Et là, le réalisateur a une idée de génie : le clown Augusto se retrouve, dans son costume, au beau milieu d’une bataille où il finira par massacrer à coup de machette des soldats du camp national. Ainsi, à deux pas d’un cirque, des hommes s’entretuent dans cette grande tragédie grotesque qu’est la guerre. Celle-ci finie, Augusto, emprisonné, fait partie des nombreux prisonniers républicains qui ont construit le gigantesque monument de la vallée de los Caídos, monument religieux dédié aux morts franquistes. Javier, le fils d’Augusto, tente de le délivrer, en vain. Javier, le fils privé d’enfance et incapable de rire ou de faire rire, déniche un travail en tant que clown triste dans un cirque. Il va y rencontrer Sergio, un clown rongé par la haine, redouté par les autres artistes pour sa brutalité. Les deux clowns vont alors s’affronter jusqu’à la folie pour l’amour de Natalia, la ravissante trapéziste.

Malgré de beaux moments d’humour noir, la deuxième partie tourne au vinaigre. Le film glisse d’un coup dans un massacre inutile et sadique, mettant à mal la magnifique première partie qui nous montrait une autre manière de voir l’Espagne sous le régime franquiste.

Mais, pour ceux qui ont le cœur accroché, n’hésitez pas à le voir ne serait-ce que pour découvrir un film inclassable et d’une très grande originalité. Sans oublier le jeu des acteurs qui est remarquable.

Réserver ce document :
- Balada Triste / Alex de la Iglesia
M6 vidéo, 2011 - F IGL


C’est un livre de Lane Smith (album pour enfants)

Encore une œuvre rebelle qui contre-attaque l’empire du numérique. A l’heure des tablettes numériques, des portables, des e-books... une terrible bataille s’engage entre le vieux livre papier et les nouvelles technologies (j’entends déjà certains siffloter l’air de la Guerre des étoiles). Serait-ce la fin du livre imprimé ?

Eh bien non ! Après avoir lu C’est un livre de Lane Smith, je me dis que le papier a encore un bel avenir devant lui (les bibliothécaires aussi par la même occasion !).

Une histoire simple. Cinq personnages simples : un singe, un âne, une souris (pas celle de l’ordinateur, l’autre la vraie), un ordinateur et… un livre. L’âne, un féru de l’informatique, pianote sur son ordinateur portable. Face à lui, un grand singe, confortablement installé sur un fauteuil, regarde attentivement un objet où le texte ne défile pas, où on ne peut même pas cliquer ou envoyer un texto, à la grande stupeur de l’âne. Intrigué et perplexe, il interroge continuellement le singe. Celui-ci, agacé par les questions stupides, lui réponds à chaque fois que « c’est un livre », et fini par le lui prêter.

L’âne découvre enfin ce qu’est un livre au point d’en oublier son portable...
Un album drôle qui rappelle aux plus grands le plaisir de lire sur le format papier. A lire sans modération à vos enfants de 3 à 8 ans pour qu’ils découvrent eux aussi cette joie !

Réserver ce document :
- C’est un livre / Lane Smith
Gallimard - A SMI


True Grit (Films et livre)

Deux films, mais avant tout un livre

Et oui ! Avant d’être deux films, True Grit est un roman de Charles Portis, publié en 1968 aux  ?tats-Unis. Pour la petite histoire, en 1969, Henry Hathaway réalise "Cent dollars pour un shérif" avec John Wayne. En 2010, Joel et Ethan Coen en font un remake avec Jeff Bridges, Matt Damon et Josh Brolin. Et c’est seulement en janvier 2011, soit un mois avant la sortie du film en France, que les éditions Le Serpent à plumes publient le livre !

Charles Portis a eu l’idée originale de faire raconter un western par une jeune fille de 14 ans. Mattie Ross veut venger la mort de son père. Elle engage Rooster Cogburn, un marshal fédéral borgne pour retrouver Tom Chaney, l’assassin de son père réfugié en territoire indien. Un Ranger Texan, LaBoeuf , qui traque depuis plusieurs mois le même meurtrier se joint à eux.

La détermination de Mattie Ross, son assurance, son intransigeance, sons sens des affaires, sa rapidité à juger autrui, sa fierté pour son pays, l’Arkansas, son sens de la répartie et sa candeur contrastent avec les manières rudes et expéditives des deux policiers, et le cynisme des brigands. C’est ce cocktail qui fait toute la saveur des dialogues : l’humour et l’ironie se mêlent joyeusement aux actions les plus graves. Un régal !

Par ailleurs, l’ouvrage possède une postface très intéressante de la romancière Donna Tartt pour ceux qui souhaitent en savoir un peu plus sur Portis et sur les films.



Les documents :
cliquez sur le titre pour réserver le document

    1. True Grit - le livre de Charles Portis
    2. True Grit - le film de Henry Hathaway
    3. True Grit - le film de Joel et Ethan Cohen
    4. True Grit - la BOF du film de Joel et Ethan Cohen




Walking dead (BD)

Encore une histoire avec des zombies ! Oui... mais pas n’importe laquelle

Walking Dead est une série de comics américains en noir et blanc, créée par le scénariste Robert Kirkman et le dessinateur Tony Moore, lequel sera remplacé par Charlie Adlard dès le deuxième tome. Elle raconte les péripéties d’un groupe de personnes essayant de survivre dans un monde peuplé de zombies, et mêle scènes gores et psychologie des survivants. Et là, cela devient très intéressant.

L’histoire débute lors de l’évasion d’un prisonnier. En tentant de détourner l’attention de celui-ci, le policier Rick reçoit une balle et tombe dans un profond coma. Quand il en sort, il se retrouve allongé sur un lit d’hôpital, complètement seul. Il décide alors de quitter les lieux et découvre rapidement la triste réalité : la civilisation a été anéantie par une horde de morts-vivants. Rick part à la recherche de sa femme, Lori, et de son fils, Carl...

Les dessins sont magnifiques, l’intrigue est passionnante, et les personnages sont à la fois attachants et repoussants, parce qu’ils sont tout simplement humains...
Et vous, que feriez vous dans ce monde apocalyptique ?

Les albums en cours :
cliquez sur le titre pour réserver le document

1. Passé décomposé (Days Gone Bye, 2007)
2. Cette vie derrière nous… (Miles Behind Us, 2007)
3. Sains et saufs ? (Safety Behind Bars, 2007)
4. Amour et mort (The Heart’s Desire, 2008)
5. Monstrueux (The Best Defence, 2008)
6. Vengeance (This Sorrowful Life, 2008)
7. Dans l’œil du cyclone (The Calm Before, 2009)
8. Une vie de souffrance (Made to Suffer, 2009)
9. Ceux qui restent (Here we Remain, 2009)
10. Vers quel avenir ? (What We Become, 2010)
11. Les Chasseurs (Fear The Hunters, 2010)
12. Un monde parfait (Life Among Them, 2010)
13. Point de non-retour (Too Far Gone, 2011)
14. Piégés ! (No Way Out, 2011)
15. Deuil et espoir : il faudra patienter jusqu’en février 2012 !

Une adaptation télévisée a démarré fin 2010 : The Walking Dead, supervisée par Robert Kirkman lui-même. La saison 1 (disponible au Mont-Valérien) s’éloigne de la BD, mais la psychologie des personnages est toujours omniprésente.


Marple, saison 1 (série TV)

la nature humaine est partout la même

Comme Hercule Poirot, Miss Marple est un personnage de fiction créé par Agatha Christie. Elle est l’héroïne de 12 romans policiers et de 20 nouvelles où elle apparaît comme une sorte de « détective en pantoufles » (en anglais : armchair detective, littéralement un “détective en fauteuil”). En effet, Jane Marple arrive à résoudre des énigmes sans se rendre sur la scène du crime et sans interroger elle-même les témoins, c’est-à-dire sans jamais s’éloigner de St. Mary Mead, un village imaginaire de la belle campagne anglaise. Dans la série télévisée, les réalisateurs ont opté pour une femme plus jeune et plus « remuante ». D’ailleurs, il n’y a pas plus « casse-pieds » que Miss Marple quand elle est décidée à mener une enquête, au point de se rendre indispensable auprès des inspecteurs de police. Mais elle est tellement efficace....Géraldine McEwan, dans le rôle de Jane Marple, est resplendissante de vitalité avec une bonne dose d’humour. Les épisodes sont saisissants de réalisme sur l’Angleterre des années 40 : les décors, les costumes, la musique. On s’y croirait presque ! Les acteurs sont convaincants (préférez quand même la VO !), et les intrigues sont bien menées, même si les réalisateurs prennent quelques libertés.

Ce coffret propose donc de vous faire revivre 4 enquêtes de Miss Marple (réserver ce dvd) :

    • Un cadavre dans la bibliothèque
    • L’affaire Protheroe
    • Le train de 16h50
    • Un meurtre sera commis

Venez enquêter avec Miss Marple, vous verrez à la fin si vous avez deviné juste : elle finit toujours par révéler le nom du coupable et ses mobiles !


Durango (BD)

ou lorsque la BD rencontre le Western spaghetti

Durango est la série de bande dessinée qui a révélé le grand talent du scénariste et dessinateur belge Yves Swolfs.

Ce dernier, passionné depuis son plus jeune âge par les westerns spaghetti, s’en inspire pour créer son héros : Durango. Moitié Silence, le personnage joué par Jean-Louis Trintignant dans Le grand silence (de Sergio Corbucci), moitié ceux joués par Clint Eastwood dans la trilogie du dollar (de Sergio Leone), Durango est un héros courageux et solitaire, impitoyable mais sentimental, véritable défenseur des plus faibles. Il apprécie les cigarillos et possède son propre code de l’honneur. Surnommé « le pacificateur », Durango ne tue que par légitime défense. Ayant perdu l’usage de sa main droite, il devient alors vite habile de la main gauche et se procure un Mauser C96, première arme automatique, qui lui offre certains avantages...

Ainsi, dès le premier album, Yves Swolfs nous donne le ton de la série : violent et mouvementé, dans la lignée des plus grands westerns spaghetti.

La série comporte 15 titres à lire et à relire :
cliquez sur le titre pour réserver le document

1. Les chiens meurent en hiver (1981)
2. Les Forces de la colère (1982)
3. Piège pour un tueur (1983)
4. Amos (1984)
5. Sierra sauvage (1985)
6. Le Destin d’un desperado (1986)
7. Loneville (1987)
8. Une raison pour mourir (1988)
9. L’or de Duncan (1990)
10. La Proie des chacals (1991)
11. Colorado (1992)
12. L’héritière (1994)
13. Sans pitié (1998)
14. Un pas vers l’enfer (2006)
15. El Cobra (2008)

Un must pour tout amateur de westerns, pour les autres aussi... N’hésitez pas à découvrir Le grand silence, western peu connu, mais très intéressant, ainsi que la trilogie du dollar.

A lire pour poursuivre la découverte Le western ou le cinéma américain par excellence


Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :


Votre navigateur n'accepte pas le Javascript ou bien votre Plugin Flash n'est pas à jour (version 7 minimum). C'est dommage, c'est plus joli avec...

Auditorium Médiathèque
L’Ecoute-aux-Portes Médiathèque    Forum Médiathèque    Galerie Médiathèque    Libris Café Médiathèque    Salle de réunion Médiathèque
Bibliothèque Mont-Valérien    Bibliothèque Renoir    Bibliothèque Les Mazurières    Tout public    Professionnel
Jeunes    Adultes    Exposition    Conférence    Rencontre-Débat
Atelier    Projection    Conte    Concert    Visite
Spectacle    Littérature    Art    Cinéma    Patrimoine
Sciences    Société    Histoire    Actualité    Jeunesse
Musique    Poésie    Théâtre    Philosophie    Photographie
Médiathèque    Bibliographie    Coup de coeur    Dossier