Accueil > La saison culturelle > Rendez-vous adultes > Cycles de conférences > LES GRANDES EXPOSITIONS 2018-2019 > Déséquilibre du présent : After old masters...
Déséquilibre du présent : After old masters...
Jeudi 7 février 2019 – 20h30
Rodin, Bourdelle, Giacometti, Picasso, Richier…

Cycle de conférences organisé en partenariat avec Connaissance de l’Art Contemporain.
Par Christian Pallatier, historien d’art, commissaire d’exposition indépendant, directeur de Connaissance de l’art contemporain.

Plonger au cœur des processus de création, faire surgir les visages de ceux qui peuplaient les ateliers de Montparnasse, c’est l’objectif affiché de l’exposition Transmission/Transgression - Maîtres et élèves dans l’atelier : Rodin, Bourdelle, Giacometti, Richier... présentée au Musée Bourdelle. Les rapports complexes qui se nouent entre maître et élève, entre artiste et praticien, à travers la figure du sculpteur Antoine Bourdelle y sont subtilement mis en lumière.

Antoine Bourdelle, ancien élève de Falguière et praticien de Rodin, est une figure majeure de l’enseignement des arts à Paris au début du 20e siècle. Professeur, maître, mentor, sa personnalité charismatique et bienveillante fera venir à lui pendant 40 ans près de 500 élèves. Certains devinrent célèbres comme Alberto Giacometti ou Germaine Richier ; d’autres furent oubliés…

Parmi eux donc, l’artiste suisse Alberto Giacometti (1901-1966) à l’honneur au Musée Maillol dans le cadre d’une collaboration avec la Fondation Giacometti, Paris. L’exposition propose une relecture de son œuvre en dialogue avec les grands sculpteurs classiques et les modernes de son époque. Plus de 50 sculptures de l’artiste mises en regard avec d’autres œuvres d’artistes majeurs tels Rodin, Bourdelle, Maillol, Despiau, mais aussi Brancusi, Laurens, Lipchitz, Zadkine, Csaky ou encore Richier.

Le Centre Pompidou propose enfin une traversée inédite et un panorama complet de l’un des mouvements fondateurs de l’histoire de l’art moderne : Le cubisme (1907-1917). Les pionniers Braque et Picasso, bientôt suivis par Léger et Gris, étaient suivis par un jeune marchand alors inconnu, Daniel-Henry Kahnweiler, quand d’autres tels Albert Gleizes, Jean Metzinger, Francis Picabia, Marcel Duchamp, Robert et Sonia Delaunay assuraient à l’époque la diffusion du mouvement auprès de la critique et du public en participant aux Salons parisiens.

L’exposition met en valeur la richesse, l’inventivité et le foisonnement de ce mouvement qui ne se limite pas uniquement à la géométrisation des formes et au rejet de la représentation classique mais dont les recherches radicales et l’énergie créatrice de ses membres sont aux sources de l’art moderne.

En lien avec les expositions :
Alberto Giacometti : Entre tradition et avant-garde
Musée Maillol – jusqu’au 20 janvier 2019

Transmission / Transgression : Maîtres et élèves dans l’atelier : Rodin, Bourdelle, Giacometti, Richier…
Musée Bourdelle - jusqu’au 3 février 2019

Le Cubisme - Centre Pompidou – jusqu’au 25 février 2019

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...