Accueil > La saison culturelle > Evènements annuels > Rueil Ville Impériale > JUBILE 2017 > Etudes Napoléon. Hélène MICHEL
Etudes Napoléon. Hélène MICHEL
Du 5 au 30 septembre 2017
Jubilé Impérial












Hélène Michel a suivi ses études artistiques au Conservatoire et à l’école des Beaux-Arts de Rueil-Malmaison. Elle est diplômée Master de l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy, et affiliée à la Maison des Artistes depuis 1996.

A ses débuts, Hélène MICHEL intègrera en free-lance l’atelier de Peintures monumentales Catherine FEFF enchaînant de nombreuses productions entièrement réalisées à la main (de 400 à près de 1500 m2) et fabriquées dans les ateliers de Meudon.

Des installations visuelles remarquées sur les monuments ou immeubles Parisiens comme La Madeleine, la tenture publicitaire Zilli (Paris 8e), la célébration des droits de l’enfant (place du Trocadéro), les tentures peintes des halls provisoires du Grand-Palais (situés à la place de l’actuel Quai-Branly) ou encore le décor du Palais du Festival de Cannes à l’occasion de la célébration de son 50e anniversaire…

Avec une riche expérience de 20 années passées à la création et à la réalisation de décors peints, l’artiste s’exercera donc au quotidien à peindre sur mesure, les murs intérieurs ou extérieurs, répondant à des commandes de particuliers, d’architectes, de décorateurs ou d’entreprises spécialisées.

Hélène MICHEL réalisera au fil des années, plus d’une centaine de Décors, personnalisant chaque mur nu de peintures décoratives avec de véritables Trompe-l’oeil jouant des effets visuels, d’effets de matières aux perspectives plus complexes.

Une pratique quotidienne d’une peinture dite figurative frôlant souvent avec les limites de l’illusion. Des réalisations aux dimensions multiples, passant de l’utilisation des peintures de bâtiment aux tubes acryliques, de l’échelle au plateau d’échafaudage à la peinture de chevalet, passant allègrement des conditions de chantiers à la quiétude de l’atelier. Il en résulte sûrement une peinture de « contraste » lorsque l’artiste présente ses oeuvres personnelles.

Hélène MICHEL aime parler de la peinture au sens propre et figuré. Elle s’interroge notamment sur la représentation des différents genres picturaux et comment ceux-ci, peuvent encore traverser le temps. Jouant du cadrage à l’assemblage ou à la juxtaposition de tableaux, l’artiste conçoit sa peinture avec une ponctuation d’écritures et de formats. Ce qui l’intéresse, c’est de confronter les images. Revisiter des grands noms de la peinture de l’histoire de l’Art, s’approprier leurs styles, les détails, multiplier les interactions picturales… en mélangeant la peinture classique au jeu formel et contemporain de nouvelles compositions.

Il y a du pastiche et du détournement d’idée(s) que l’artiste nous invite à regarder, elle opère ainsi un dialogue entre passé et présent en vue de nous faire savourer ce mélange iconographique et technique qui reflète son univers quotidien.

ENTRÉE LIBRE
Forum de la médiathèque

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...