Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Arts > Le temps d’une expo > Fra Angelico et les maîtres de la lumière
Fra Angelico et les maîtres de la lumière
Espace Arts - Présentation et sélection bibliographique, Septembre 2011

En pratique : Exposition, Paris, Musée Jacquemart-André, du 23 septembre 2011 au 16 janvier 2012

Musée Jacquemart-André
158 boulevard Haussmann
75 008 Paris

Ouvert tous les jours de 10h à 18h
Nocturne le jeudi jusqu’à 21h30

Visiter le site du musée Jacquemart-André

L’exposition


Le Musée Jacquemart-André consacre une exposition à Fra Angelico. C’est le premier musée français à rendre hommage à Fra Angelico, figure majeure du Quattrocento. L’exposition présente près de 25 œuvres majeures de Fra Angelico et autant de panneaux réalisés par les peintres prestigieux qui l’ont côtoyé.

Alliant dans ses œuvres l’éclat des ors, hérité du style gothique, à la nouvelle maîtrise de la perspective, Fra Angelico (vers 1400-1455) a pleinement participé à la révolution artistique et culturelle que connaît Florence au début du XVe siècle. Il a ainsi été l’initiateur d’un courant artistique que les spécialistes ont appelé les « peintres de la lumière ».

Autour de lui, seront évoqués les peintres illustres qui ont eu une influence significative sur son art, comme son maître Lorenzo Monaco (vers 1370-1424), Masolino (1383-vers 1440) et Paolo Uccello (1397-1475), ainsi que les artistes qu’il a inspiré à son tour, tels que Filippo Lippi (1406-1469) ou Zanobi Strozzi (1412-1468).






Fra Angelico


Considéré dès son vivant comme l’un des peintres les plus importants de la première moitié du Quattrocento, Fra Angelico a, pendant des siècles, fasciné les mémoires pour ce trait supplémentaire, mais essentiel, d’avoir été « saint homme », prêtre et frère dominicain. De cette mémoire, une mythologie est née, faisant du peintre ce personnage angélique qui n’aurait, dit-on, jamais pris ses pinceaux avant d’avoir fait une prière... L’histoire de l’art cherchant, quant à elle, l’apport spécifique de l’artiste – ou, au contraire, ses résistances – aux grands bouleversements stylistiques de la Renaissance.

Dépositaire d’un immense savoir – théologique, exégétique, liturgique –, l’artiste a dû forger une poétique singulière qui utilisait, voire détournait des formes « humanistes » aux fins d’une pensée ancrée dans le Moyen  ?ge, signe d’une peinture constamment en quête de son au-delà.

Le génie de Fra Angelico est multiple et s’exprime avec une égale maîtrise sur des supports très variés. Fra Angelico, que l’on connaît surtout pour l’ample décor à la fresque qu’il a réalisé au monastère San Marco de Florence, excelle tout autant dans l’art raffiné de l’enluminure et de la peinture sur bois, comme l’exposition va permettre de le découvrir.

Ce sont en effet des panneaux et des ouvrages aussi richement ornés que le Triptyque du Jugement dernier (Galleria Nazionale di Palazzo Corsini, Rome), la Madone de Cedri (Museo Nazionale di San Matteo, Pise) ou l’un des volets de l’Armoire des ex-voto d’Argent (Museo di San Marco, Florence) qui seront exposés au Musée Jacquemart-André. Ces œuvres témoignent du goût de Fra Angelico pour les couleurs élégantes et contrastées. La délicatesse des nuances qu’il choisit met en valeur la finesse des figures qu’il représente dans des épisodes bibliques et des scènes de la vie des saints.

Les visiteurs pourront également découvrir le chef-d’œuvre de l’artiste : les fresques des cellules du couvent San Marco à Florence grâce à une vidéo présentée à l’entrée de l’exposition.

L’originalité de Fra Angelico au coeur de la première Renaissance florentine

 ?lève de Lorenzo Monaco, moine comme lui, Fra Angelico apprend son art à Florence, dans un environnement imprégné par le gothique international. La délicatesse de ce style, qui mêle influences du Nord de l’Europe et de l’Italie, inspire à Fra Angelico des compositions d’une grande profondeur spirituelle.

Les sujets auxquels Fra Angelico s’attache relèvent de la tradition picturale religieuse, mais il se plaît à les réinterpréter tout au long de sa carrière. Ainsi, les nombreuses variations qu’il propose autour du thème de la Vierge d’humilité témoignent de sa grande facilité à intégrer les audaces stylistiques promues par les tenants d’une nouvelle peinture. Il n’ignore rien des innovations des grands Maîtres de son temps, comme Masolino et Uccello, qui proposent une représentation du monde plus réaliste, soutenue par l’importance de la figuration humaine et la nouvelle maîtrise des règles de la perspective.

S’il adopte ces nouveaux préceptes picturaux, Fra Angelico reste cependant fidèle aux principes de la peinture religieuse médiévale : ses œuvres conservent en effet une fonction didactique, renforcée par la valeur mystique qu’il donne à la lumière. Au cœur de cette première Renaissance florentine qui marque un tournant dans l’art européen, Fra Angelico tient ainsi une place aussi significative qu’originale.


Bibliographie


L’oeil du Quattrocento : l’usage de la peinture dans l’Italie de la Renaissance
Michael Baxandall
Gallimard, 1985 (Bibliothèque illustrée des histoires)
ART 759.03 BAX (réserver ce livre)

Du gothique à la Renaissance : les protagonistes de l’art italien : Duccio, Giotto, Simone Martini, Pietro et Ambrogio Lorenzetti, Masaccio, Fra Angellico, Filippo Lippi, Benozzo Gozzoli
Hazan, 2004
ART 759.03 DUG (bientôt disponible)

Fra Angelico : la chapelle Niccoline du Vatican : histoire et restauration
Citadelles & Mazenod, 2003
ART 759.03 ANG (réserver ce livre)

Filippo & Filippino Lippi : la Renaissance à Prato : catalogue de l’exposition
Silvana Editoriale, 2009
ART 759.03 LIP (réserver ce livre)

Filippo & Filippino Lippi : la Renaissance à Prato : visite de l’exposition
Réal. Christian Guyonnet
SVO Arts, 2009
ART 759.03 LIP (DVD) (réserver ce film)

Paolo Uccello
Franco et Stefano Borsi
Hazan, 1992
ART 759.03 UCE (réserver ce livre)

  • En commande

Catalogue de l’exposition
"Fra Angelico et les maîtres de la lumière"


Ressource numérique


dans l’Encyclopaedia Universalis
Consultable à la Médiathèque et dans les bibliothèques du réseau

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :


Votre navigateur n'accepte pas le Javascript ou bien votre Plugin Flash n'est pas à jour (version 7 minimum). C'est dommage, c'est plus joli avec...

Auditorium Médiathèque
L’Ecoute-aux-Portes Médiathèque    Forum Médiathèque    Galerie Médiathèque    Libris Café Médiathèque    Salle de réunion Médiathèque
Bibliothèque Mont-Valérien    Bibliothèque Renoir    Bibliothèque Les Mazurières    Tout public    Professionnel
Jeunes    Adultes    Exposition    Conférence    Rencontre-Débat
Atelier    Projection    Conte    Concert    Visite
Spectacle    Littérature    Art    Cinéma    Patrimoine
Sciences    Société    Histoire    Actualité    Jeunesse
Musique    Poésie    Théâtre    Philosophie    Photographie
Médiathèque    Bibliographie    Coup de coeur    Dossier