Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Cinéma > François Truffaut (1932-1984)
François Truffaut (1932-1984)



Biographie



Né d’un père qu’il n’a pas connu et d’une mère distante, François Truffaut vit une enfance difficile. L’école ne le passionnant pas, il préfère passer son temps dans les salles obscures ou le nez dans les bouquins. Adepte de l’école buissonnière, le jeune homme sombre dans la délinquance et peine à trouver sa vocation.

A vingt ans, il s’engage dans l’armée mais regrette vite son choix. Incarcéré pour désertion, il est marqué par sa rencontre avec André Bazin, un critique de cinéma, qui voit en lui un fort potentiel. Ce dernier décide alors de le prendre sous son aile et permet à son poulain d’intégrer la rédaction des Cahiers du cinéma. Au sein d’une équipe de jeunes journalistes enthousiastes, François Truffaut est comme un poisson dans l’eau.

Son nouveau travail lui permet d’extérioriser sa rage de vivre dans des critiques dont l’avis tranché bouscule très vite les institutions académiques cinématographiques (il est notamment un féroce opposant de cinéastes comme Claude Autant-Lara ou encore René Clair). Il ne tarde pas à obtenir une certaine notoriété et participe à l’émancipation d’un cinéma d’un nouveau genre, plus libre.

Mais le critique brûle de passer à la pratique. Il écrit et réalise Les Quatre cents coups, son premier long métrage, en 1959. Dans ce premier film, le cinéaste s’inspire de sa propre enfance. Salué par la critique et le public, Les Quatre cents coups participe à l’émergence de la Nouvelle Vague..

Le film est également le premier opus de la saga Antoine Doinel qui sera complétée par quatre épisodes (Antoine et Colette, 1962 ; Baisers volés, 1968 ; Domicile conjugal, 1970 ; L’ Amour en Fuite, 1979). Cette même année son scénario A bout de souffle est adapté par Jean-Luc Godard, un cinéaste dont il est très proche avant que des divergences ne les séparent.

Lancé par ces succès, François Truffaut signe dès l’année suivante son deuxième film, Tirez sur le pianiste. Ce polar est d’ailleurs la première immersion du cinéaste dans le film de genre, complétée par la suite par l’exploration d’autres genres comme la science-fiction (Fahrenheit 451), le fantastique (La Chambre verte) ou encore la fresque historique (L’Histoire d’Adèle H). La Nuit américaine relate les péripéties rencontrées par une équipe de tournage et son réalisateur (joué par Truffaut lui-même).

La décennie 1970 marque l’implosion de la Nouvelle Vague. Démarqué des cinéastes comme Jean-Luc Godard et Jacques Rivette animés d’une continuelle recherche esthétique et visuelle, François Truffaut, à l’instar de Claude Chabrol, s’illustre dans des films qui connaissent un écho populaire, sans pour autant faire de concessions artistiques. Sa carrière oscille dès lors entre échecs commerciaux et succès publics.

Il multiplie les projets qui se suivent mais ne se ressemblent pas. Il est même acteur dans Rencontres du troisième type sous la direction de Steven Spielberg, alors jeune cinéaste auréolé du succès planétaire des Dents de la Mer. Oscarisé en 1974 pour La Nuit américaine, il atteint la consécration en 1980 avec Le Dernier métro, qui remporte dix Césars, dont celui de meilleur réalisateur.

François Truffaut est également un homme qui aimait les femmes. Très proche de ses actrices, il collabore régulièrement avec les mêmes comédiennes, telles que Jeanne Moreau, Catherine Deneuve, Nathalie Baye ou encore Fanny Ardant. Cette dernière a été sa compagne et restera à ses côtés jusqu’à son décès le 21 octobre 1984, des suites d’une tumeur cérébrale, à seulement cinquante deux ans.



Disponible à la médiathèque



Les quatre cents coups (1959)
avec Jean-Pierre Léaud, Patrick Auffray

Antoine a une adolescence turbulente. Il ment à ses parents indifférents, vole, fugue. Son seul réconfort, il fait les quatre cents coups avec son ami René. Un jour, la police s’en mêle.
F TRU disponible ?



Tirez sur le pianiste (1960)
avec Charles Aznavour, Marie Dubois

Charlie Kohler, pianiste dans un petit bar, commence à avoir des ennuis lorsque deux gangsters s’en prennent à son frère qui se réfugie sur son lieu de travail. Léna, la serveuse amoureuse de Charlie, va tenter de le soustraire à son sombre passé.F TRU disponible ?



Jules et Jim (1961)
avec Jeanne Moreau, Oskar Werner

Paris, les années 1900 : Jules, allemand et Jim, francais, deux amis artistes, sont épris de la même femme, Catherine. C’est Jules qui épouse Catherine. La guerre les sépare. Ils se retrouvent en 1918. Catherine n’aime plus Jules et tombe amoureuse de Jim.F TRU disponible ?



Fahrenheit 451 (1966)
avec Oskar Werner, Julie Christie

Dans un pays indéfini, la lecture est rigoureusement interdite : elle empêcherait les gens d’être heureux. La brigade des pompiers a pour seule mission de traquer les gens qui possèdent des livres et de réduire ces objets en cendres.
F TRU disponible ?



La mariée était en noir (1968)
avec Jeanne Moreau, Michel Bouquet

Une jeune femme voit, le jour de ses noces, son mari abattu par une balle tirée d’on ne sait où. Elle entreprend de se venger.
F TRU disponible ?



L’enfant sauvage (1969)
avec Jean-Pierre Cargol, François Truffaut

Un jeune garçon, nu, farouche et inapte au dialogue, est retrouvé par des villageois dans la forêt. Il est recueilli par le professeur Jean Itard qui va se consacrer exclusivement à l’éducation du jeune garçon qu’il renomme Victor.
F TRU disponible ?



Domicile conjugal (1970)
avec Jean-Pierre Léaud, Claude Jade

Antoine Doinel s’est marié avec Christine Darbon qui donne des leçons de violon. Antoine fait la connaissance de Kyoko, une belle japonaise avec qui il a une aventure. Le torchon brûle au sein du couple Doinel.
F TRU disponible ?



Les deux Anglaises et le continent (1971)
avec Kika Markham, Stacey Tendeter

Au début du siècle, Claude Roc rencontre Anne Brown, une jeune Anglaise de passage à Paris. Elle l’invite au pays de Galles, pour lui présenter sa soeur Muriel, à qui elle le destine. F TRU disponible ?



La nuit américaine (1973)
avec Jean-Pierre Léaud, Jacqueline Bisset

Splendeurs et misères d’une équipe de tournage aux studios de la Victorine à Nice le temps de la conception d’un film.
F TRU disponible ?



L’histoire d’Adèle H. (1975)
avec Isabelle Adjani, Bruce Robinson

La tragique histoire d’Adèle H., fille de Victor Hugo, aimant à la folie un officier qui n’éprouve aucun sentiment pour elle.
F TRU disponible ?



L’argent de poche (1976)
avec Nicole Felix, Chantal Mercier

Des enfants qui rient, qui jouent, se bousculent, font vibrer les rues ensoleillées du village de Thiers : scènes intemporelles et universelles.Les premiers soucis de l’apprentissage, de la vie scolaire, de la camaraderie, des amours naissantes...
F TRU disponible ?



L’homme qui aimait les femmes (1977)
avec Charles Denner, Leslie Caron

L’amour intempestif d’un homme pour les femmes, toutes les femmes.
F TRU disponible ?



La chambre verte (1978)
avec François Truffaut, Nathalie Baye

Un homme vit dans le souvenir de la guerre et de sa femme morte. Il a aménagé, dans sa maison, une chambre vouée au culte de son épouse.
F TRU disponible ?



L’amour en fuite (1978)
avec Marie-France Pisier, Jean-Pierre Léaud

Huit ans après leur mariage, Antoine et Christine se quittent en bons termes et toujours liés par leur fils Alphonse. Devenu romancier, Antoine profite de son célibat pour retrouver Colette, son premier amour.
F TRU disponible ?



Le dernier métro (1980)
avec Catherine Deneuve, Gérard Depardieu

La vie du Théâtre Montmartre sous l’Occupation. En sachant que le directeur Lucas Steiner est un israélite d’origine allemande et qu’il est caché dans les caves du théâtre avec pour seul lien avec l’extérieur sa femme, Marion.
F TRU disponible ?



Vivement dimanche (1983)
avec Fanny Ardant, Jean-Louis Trintignant

Le directeur d’une agence immobilière est soupçonné du double meurtre de sa femme et de son amant. Sa secrétaire va mener l’enquête. De rebondissement en rebondissement, Barbara finira par découvrir l’identité du vrai coupable.
F TRU disponible ?



Début article


Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :


Votre navigateur n'accepte pas le Javascript ou bien votre Plugin Flash n'est pas à jour (version 7 minimum). C'est dommage, c'est plus joli avec...

Auditorium Médiathèque
L’Ecoute-aux-Portes Médiathèque    Forum Médiathèque    Galerie Médiathèque    Libris Café Médiathèque    Salle de réunion Médiathèque
Bibliothèque Mont-Valérien    Bibliothèque Renoir    Bibliothèque Les Mazurières    Tout public    Professionnel
Jeunes    Adultes    Exposition    Conférence    Rencontre-Débat
Atelier    Projection    Conte    Concert    Visite
Spectacle    Littérature    Art    Cinéma    Patrimoine
Sciences    Société    Histoire    Actualité    Jeunesse
Musique    Poésie    Théâtre    Philosophie    Photographie
Médiathèque    Bibliographie    Coup de coeur    Dossier