Accueil > Les collections > Bibliographies > Sciences & Société > Coups de coeur > Le Jardin des Favoris n°1
Le Jardin des Favoris n°1
Juin 2012

Après butinage dans les rayons, nous vous proposons un bouquet de documents à découvrir et à partager...




Survolez les couvertures... et cliquez pour les détails.








Marie Curie
Henri GIDEL
Flammarion, 2008.
SCI 539 CUR BIO


Une vie comme un roman...celle de Marie Curie dont on suit avec passion le parcours brillamment dressé par Henri Gidel, grand biographe reconnu.
Depuis son enfance en Pologne jusqu’à son exil en France où elle va renconter Pierre Curie et mettre toute son énergie dans la réalisation de ses projets scientifiques, son destin nous est confié avec finesse et sensibilité.
Connait-on vraiment le parcours qui l’a menée à identifier le radium et bénéficier d’’une renommée universelle, devenant celle qui donna l’espoir de sauver l’humanité du cancer ?
L’auteur parvient à faire vivre ce personnage exemplaire en développant la richesse et la complexité de cette personnalité à fleur de peau.

Marie Christine


Haut de page




Dictionnaire amoureux de la Rome Antique
Xavier DARCOS
Plon, 2011.
HIS 937 DAR



"Ils sont fous, ces Romains !", et bien non pas vraiment, ou autant que nous.

Ce dictionnaire montre l’héritage que la Rome Antique nous a laissé le droit, les canons esthétiques, les figures légendaires, et aussi le cinéma qui s’est emparé du sujet, les péplums !

Cette évocation des moeurs et des coutumes, est loin des idées reçues, une certaine liberté des femmes apparemment, voir les articles "féminisme, osons le mot !", "matrone", ou encore la condition des esclaves.
Le "forum romain" est un lieu animé, sonore, tout comme le "forum de la médiathèque" car c’est quitter le "chez-soi", aller à la rencontre de la vie commune, rejoindre la collectivité. Au forum romain les citoyens parlent politique, négocient, font des courses, demandent justice...
En lisant les articles "guerre civile", "Tacite" "chacun verra si ces considérations lui paraissent de quelque actualité" dixit Xavier Darcos.
Et pour finir amusez-vous sur une paronomase célèbre "Veni vidi vici" et autres jeux homophoniques, tel que "O Tite tute Tati tibi tanta tyranne tulisti !"...

A lire assurément en piochant au gré de son humeur.

Catherine


Haut de page




Yves Rocher : une vie à fleur de peau
Claude OLLIVIER
Ouest-France, 2012.
ECO 658.023 ROC



La Gacilly, petite cité bretonne du Morbihan, nous sommes en 1944. Yves Rocher, 14 ans, met un terme à ses études pour reprendre le magasin familial. Son père vient de mourir. De grosses responsabilités pèsent désormais sur cet adolescent, devenu chef de famille.
C’est avec ardeur, courage et détermination qu’il tiendra son commerce, puis se tournera par hasard vers les cosmétiques pour finalement créer la mutlinationale que nous connaissons aujourd’hui, et qui a déjà séduit plus de quarante millions de femmes de par le monde !

Claude Ollivier, journaliste à Ouest-France, dresse le portrait d’un homme qui, malgré les drames familiaux, a toujours su prendre son destin en main pour rebondir. C’est cette tenacité, couronnée de réussite, qui a fait de lui un homme admiré et respecté, particulièrement à La Gacilly, où son usine a fait renaître l’économie locale.

Une belle leçon de vie que l’histoire d’Yves Rocher, pour tous ceux qui continuent de croire que le travail reste la clé du succès. A lire sans attendre !

Claire


Haut de page




Le Sanglot de l’homme noir
Alain MABANCKOU
Fayard, 2012.
SOC 305.841 MAB



Avec une vision profondément humaniste, Alain Mabanckou développe une réflexion sur la différence.

Au delà du sanglot de l’homme blanc qui fige celui-ci dans un sentiment de culpabilité vis-à-vis de son passé colonial, sentiment vain selon Pascal Bruckner, au delà du sanglot de l’homme noir qui explique les malheurs du continent noir à travers le prisme de la rencontre avec l’Europe comme si la vengeance pouvait résorber les ignominies de l’histoire, au delà de ces postures passéistes, il serait peut-être temps de construire l’avenir.
C’est ce que s’emploie à faire l’auteur dans son livre.
Autour de thèmes aussi variés que la littérature, l’Afrique, la francophonie, Alain Mabanckou choisit de rendre compte de la complexité de la condition "noire" aujourd’hui et pour ce faire, il met à mal les préjugés, les idées toutes faites.
Comment rendre compte de la complexité d’une situation si ce n’est par le biais d’un regard neuf, d’une voix singulière faite de bienveillance, d’originalité et de profondeur ?
"J’ai déjà dit que même si en Afrique un vieillard qui meurt c’est une bibliothèque qui brûle, reste à savoir quel vieillard et quelle bibliothèque, les vieux cons n’ayant pas disparu de ce monde."
Avec un humour fin et des anecdotes croustillantes, l’auteur raconte son parcours en rappelant que le "monopole du coeur" appartient aux esprits éclairés.

Nathalie


Haut de page




Tout sur la vache des montagnes
Henri PELLETIER
Glénat, 2011.
NAT 636.2 PEL



De très jolies photos accompagnent les textes de ce livre qui vous apprendra tout sur les différentes races de vaches des montagnes. Pour chacune d’entre elles : leur origine, leur localisation, la spécificité de leur viande ou de leur lait, les différents fromages AOC qu’elles nous permettent d’obtenir et bien sûr, un portrait détaillé de leur robe, cornes et autres parures...

De la Salers auvergnate à l’Aubrac, en passant par l’agile vache corse ou la généreuse Montbéliarde, renouez avec le terroir et l’authenticité ! Les pages de ce livre vous feront découvrir ou redécouvrir un monde absolument "meuuuuuuuhrveilleux" !

Claire


Haut de page




Viens chez moi, j’habite dehors
Elsie HERBERSTEIN
Préface d’Albert JACQUARD
Jalant, 2004.
SOC 362.5 HER



Donner la parole à ceux qui vivent dehors...Donner vie à ceux qui n’ont pas de toit...Rendre compte d’une réalité que l’on cotoie sans jamais la croiser, c’est la tâche qu’a entrepris Elsie Herberstein au travers de ce carnet de voyage chez les sans-abri.
Par le biais d’aquarelles, l’auteur nous fait pénétrer au coeur de la Moquette, un lieu d’accueil et d’échange, à Paris.
En 1994, Elsie y a fait de belles rencontres. Elle y retourne dix ans plus tard. Gilles est toujours là, il a perdu certains de ses grands amis mais la vie continue malgré tout. Au bout d’une semaine, Gilles propose à Elsie de l’accompagner à nouveau pendant la nuit...
A la Moquette, les ateliers d’écriture et le besoin de partager quelques heures attirent de nouveaux venus, et bien que le drame social se perpétue, la vie continue.

Nathalie


Haut de page


Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :


Votre navigateur n'accepte pas le Javascript ou bien votre Plugin Flash n'est pas à jour (version 7 minimum). C'est dommage, c'est plus joli avec...

Auditorium Médiathèque
L’Ecoute-aux-Portes Médiathèque    Forum Médiathèque    Galerie Médiathèque    Libris Café Médiathèque    Salle de réunion Médiathèque
Bibliothèque Mont-Valérien    Bibliothèque Renoir    Bibliothèque Les Mazurières    Tout public    Professionnel
Jeunes    Adultes    Exposition    Conférence    Rencontre-Débat
Atelier    Projection    Conte    Concert    Visite
Spectacle    Littérature    Art    Cinéma    Patrimoine
Sciences    Société    Histoire    Actualité    Jeunesse
Musique    Poésie    Théâtre    Philosophie    Photographie
Médiathèque    Bibliographie    Coup de coeur    Dossier