Accueil > Les collections > Bibliographies > Littératures & Langues > Coups de coeur > Le Livre était presque parfait n°1 (Mai 2010)
Le Livre était presque parfait n°1 (Mai 2010)
Mai 2010

Ils sont six : Aurélie, Clémence, Jane, Olivia, Pascale et Armand.

Leur terrain d’action : le pôle Littératures et Langues de la Médiathèque.

Leur mission : vous faire partager leurs plaisirs littéraires, vous faire découvrir de nouveaux auteurs ou des romanciers oubliés. Pas de prise de tête, pas de langue de bois, juste l’envie de transmettre et de s’enthousiasmer.

A eux d’être convaincants.

A vous d’essayer.

ToroLe Making of de « Toro »
Mark Sundeen
Gallmeister (collection Americana), 2010.
- R SUN Réserver ce livre


Connaissez-vous « Toro », le chef d’œuvre de Travis LaFrance ? Non ? Rassurez-vous, vous n’êtes sans doute pas le seul...
Sans nouvelle de son éditeur depuis qu’il lui a fait parvenir son fameux manuscrit, celui qui se cache sous le pseudonyme de « Travis LaFrance », entreprend d’expliquer aux lecteurs (des lecteurs ? quels lecteurs ?) la genèse de son œuvre, référence ultime, selon lui, dans l’histoire de la corrida et de la littérature réunies. Nous voici donc plongés dans un « making of »... calamiteux ! Car la méthode de Monsieur LaFrance pour s’imprégner de la culture tauromachique est très personnelle. Hanté par la figure écrasante d’Hemingway, notre auteur, ne se rend pas en Espagne...même s’il franchit tout de même la frontière du Mexique. Et lorsqu’il tente de s’intéresser aux règles de la corrida, celles-ci lui apparaissent tout à fait absurdes (pour ne pas dire barbares). Quant aux femmes, ce n’est pas faute d’essayer, mais aucune ne daigne succomber à son charme irrésistible...Malgré tout, l’auteur ne doute jamais de son talent. Mieux, les épreuves rencontrées renforcent sa foi en une destinée artistique unique.

Dans la lignée de « Tous à l’Ouest » de S. J. Perelman (également disponible à la médiathèque, à la cote R PER), le Making of de « Toro » est un pur délice. Travis LaFrance est un personnage extraordinaire de drôlerie et d’auto-dérision. Laissez-vous séduire par cet Hemingway de pacotille, aux désirs plus grands que la réalité : c’est un « looser » magnifique !
Mark Sundeen a écrit deux romans. Le Making of est son premier à être traduit en français.


Excellente_familleD’excellente famille
Laurence Deflassieux
Seuil, 2004.
- R DEF Réserver ce livre



1964 : la famille Le Bléveau vit paisiblement sur les terres de ses glorieux ancêtres. Comme tous les jeunes gens bien nés de leur génération, ils assument sans faillir leurs devoirs : honorer Dieu, servir la France, montrer l’exemple. Pour combien de temps ? Quelques années plus tard, un monde nouveau émerge sous leurs yeux, où l’argent prime sur la naissance, l’arrivisme sur les bonnes manières et la jouissance immédiate sur le salut éternel. Adieu, convenances, prières et peur du scandale... Bonjour, sexe, fric et révélations croustillantes...
En France, la vie des Le Bléveau, une famille d’aristocrates pure souche entre 1964 et 1989 à travers les échanges épistolaires de ses membres et particulièrement des si peu conventionnelles jumelles Suzanne et Fiona.

Avec une écriture pleine de dérision et de tendresse, Laurence Deflassieux nous raconte les tribulations de cette famille haute en couleurs qui endure tous les changements de ces années folles. Tout bêtement désopilant...


Bay_cityLe Ciel de Bay city
Catherine Mavrikakis
S. Wespieser éditeur, 2009.
- R MAV Réserver ce livre


Sous le ciel de Bay City, dans le Michigan, grandit une jeune fille d’origine juive polonaise, Amy, dont la famille a fui l’Europe. L’absence de sa mère la laisse aux mains d’une tante qui essaie par tous les moyens d’effacer les traces d’un passé familial douloureux lié à la Shoah. Face à ce déni, Amy vit une enfance et une adolescence amère, marquées par le manque d’amour et l’ennui. Elle regarde le ciel mauve de Bay City, écoute Alice Cooper, et s’envoie en l’air avec des garçons auxquels elle ne s’attache pas. Le 4 juillet 1979, le jour de ses 18 ans, la maison prend feu et toute sa famille périt. Elle sera la seule survivante.
Aux chapitres sur son enfance atypique entourée de personnages aux portraits savoureux, succèdent de courts passages sur celle qu’elle est devenue aujourd’hui : celle qui a su réussir malgré le drame qu’elle a provoqué des années auparavant à Bay City, celle qui est devenue pilote de ligne pour se rapprocher du ciel et de ses aïeux disparus.

Un roman magnifiquement écrit sur la vie après le drame, quand tout tient sur une ligne fragile et manque à tout moment de basculer dans la folie. D’une poésie désespérée et incisive, le livre de Catherine Mavrikakis saura vous transporter vers d’autres cieux...


RuRu
Kim Thuy
Liana Levi, 2009
- R THU Réserver ce livre


Kim Thuy est vietnamienne.  ?migrée au Québec avec sa amille, elle a pu s’y reconstruire.
Dans ce récit, l’auteur nous fait cheminer au gré des ses souvenirs. Elle nous peint une enfance dorée au Vietnam, le système familial vietnamien, la fuite, les camps de réfugiés en Malaisie. S’intercalent des images québécoises, l’installation de la famille, le changement de statut social, le froid.
Le récit n’est pas chronologique. Une succession de petits chapitres nous permet de comprendre la femme et la mère que Kim Thuy est devenue. Une image en appelle une autre, un mot en fait venir un autre, une odeur fait tout à coup surgir des souvenirs.

Tout est là ; l’exil, l’appartenance, la mémoire et la transmission. Un texte magnifique, complètement apaisé, d’une puissance incroyable et d’une douceur infinie. Ru signifie berceuse en vietnamien, petit ruisseau en français : laissez vous bercer et balader au fil de l’eau.

Lecture d’un passage de son livre par l’auteur :
http://www.dailymotion.com/video/xc0cik_lecture-kim-thuy-ru_creation


a la folie... à la folie
sc. de Sylvain RICARD et ill. de James
Futuropolis, 2009.
- BD RIC Réserver ce livre


Rarement le thème de la violence conjugale a été abordé en BD. Sylvain Ricard et James nous raconte la lente descente aux enfers d’un couple comme les autres. Voilà notre jeune couple, assis sur le divan. Ils se dévoilent chacun leur tour, et nous découvrons leurs points de vue respectifs sur les étapes qui ont jalonné cette « descente aux enfers » : de leur rencontre, leurs premières années d’amour, leur mariage, au premier coup qu’il lui a infligé, le mécanisme qui l’a provoqué, et les répercussions que celà a eu.

Tendre et violente à la fois, cette BD est un véritable coup de poing car c’est l’histoire d’un homme et d’une femme qui se sont rencontrés pour le meilleur, mais ont basculé dans le pire… Sylvain Ricard et James s’en tire avec brio, grâce à une narration par étape, et un regard tendre mais jamais moralisateur…

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...


Votre navigateur n'accepte pas le Javascript ou bien votre Plugin Flash n'est pas à jour (version 7 minimum). C'est dommage, c'est plus joli avec...

Auditorium Médiathèque
L’Ecoute-aux-Portes Médiathèque    Forum Médiathèque    Galerie Médiathèque    Libris Café Médiathèque    Salle de réunion Médiathèque
Bibliothèque Mont-Valérien    Bibliothèque Renoir    Bibliothèque Les Mazurières    Tout public    Professionnel
Jeunes    Adultes    Exposition    Conférence    Rencontre-Débat
Atelier    Projection    Conte    Concert    Visite
Spectacle    Littérature    Art    Cinéma    Patrimoine
Sciences    Société    Histoire    Actualité    Jeunesse
Musique    Poésie    Théâtre    Philosophie    Photographie
Médiathèque    Bibliographie    Coup de coeur    Dossier