Accueil > La saison culturelle > Actualité culturelle > Expositions > Le cercle intime de Maurice de Vlaminck
Le cercle intime de Maurice de Vlaminck
Du 3 au 28 mars 2015
Exposition photographique

article
Autodidacte et d’une farouche indépendance, Vlaminck a produit une œuvre inspirée par son tempérament instinctif et son besoin d’exprimer ses émotions grâce à sa sensibilité pour la nature et le monde rural.

Expressionniste, fauve puis cézannien mais toujours Vlaminck, il s’éloigna progressivement des courants picturaux comme des cercles artistiques parisiens. Une redécouverte d’un artiste et d’un homme original et authentique qui s’est installé à Rueil-Malmaison, avec sa première épouse, en 1902. Il y demeurera près de 10 ans. Il peint alors avec son ami Derain en utilisant des couleurs pures, ce qui le classe dans ce groupe d’artistes jugé « scandaleux », les « fauves », dont il fut l’un des représentants les plus emblématiques.

En marge de l’exposition organisée à l’Atelier Grognard jusqu’au 25 mai et celle au Musée d’histoire locale « William Clochard rend hommage à Maurice de Vlaminck ».

En photo : Maurice de Vlaminck et Godelieve, sa fille

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...