Accueil > La saison culturelle > Evènements annuels > Rencontres de l’Histoire & de l’Actualité > Les Rencontres de l’Histoire & de l’Actualité 2012 : Londres > L(...)
Les Rencontres de l’Histoire et de l’Actualité 2012 : Londres
Du 11 décembre au 26 janvier 2013

Capitale du Royaume-Uni et ancienne capitale impériale, Londres attire l’attention avec le mariage princier de Kate et William en avril 2011, avec le Jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II en 2012 et avec les Jeux Olympiques et Paralympiques de cet été.
La 10e édition des Rencontres de l’Histoire et de l’Actualité propose en décembre et janvier des expositions, des conférences, des spectacles et des projections grand écran pour célébrer cette ville dont la perception internationale est sans commune mesure.


CONFERENCES


LONDRES VU PAR L’EMPIRE
Londres et l’Empire sur les traces de Dracula
Jeudi 13 décembre - 20h30 - Auditorium

Avec la visite de monuments et de lieux prestigieux de Londres tout en révélant leur lien (parfois caché) avec le passé impérial, l’histoire et le patrimoine sont ainsi renversés ou peut-être même remis sur leurs pieds. Big Ben, un exemple évoqué parmi d’autres, est l’occasion de rappeler comment travaillaient des députés corrompus jusqu’aux os par la puissante Compagnie des Indes orientales.

  • Par Michel Naumann, Professeur au Département des Etudes anglophones à l’Université de Cergy, auteur de « La décolonisation britannique (1919-1984) » (Ellipses, 2012) et de « De l’Empire britannique au Commonwealth des nations » (Ellipses, 2000).

LES BEATLES ET LA BEATLEMANIA
Samedi 15 décembre - 15h - Auditorium

50 ans exactement après leurs débuts discographiques - leur premier 45 tours, "Love Me Do", fut un tube modeste à l’automne 1962 - les Beatles sont plus présents et plus écoutés que jamais. Constamment cités comme influence musicale par des artistes de tous pays et de toutes origines, les rééditions de leurs disques et de leurs films connaissent un succès phénoménal !

  • Par Gilles Verlant, écrivain, journaliste et critique musical.

INTRODUCTION A LA PHILOSOPHIE DU LIBERALISME ANGLAIS
Samedi 15 décembre - 17h - Auditorium

Les "Leçons philosophiques" proposent une introduction à la pensée du philosophe londonien John Stuart Mill (1806-1873), considéré avec Jeremy Bentham comme l’une des plus grandes figures du libéralisme anglais du XIXe siècle, tant sur le plan moral, politique qu’économique.

  • Par Daniel Ramirez, Docteur en Philosophie, diplômé de l’Université de la Sorbonne, conférencier et animateur depuis une quinzaine d’années de cafés-philo à Paris.

LA MONARCHIE BRITANNIQUE ET L’EGLISE ANGLICANE
Jeudi 20 décembre - 20h30 - Auditorium

Une curiosité religieuse dans l’Europe contemporaine est le titre de gouverneur suprême de l’Eglise que le souverain anglais détient depuis le siècle de la Réforme. Aujourd’hui le titre ecclésiastique du monarque témoigne des liens historiques entre l’identité nationale anglaise et l’Eglise d’Angleterre.

  • Par Rémy Bethmont, Professeur de civilisation britannique à l’Université de Picardie Jules Verne, auteur de « L’anglicanisme. Un modèle pour le christianisme à venir ? » (Labor et Fides, Genèves, 2010) et de « Histoire de Londres : Aux sources d’une identité contradictoire » (Tallandier, 2011)

MARGARET THATCHER, LA DAME DE FER. DE L’EPICERIE A LA CHAMBRE DES LORDS
Jeudi 10 janvier - 20h30 - Auditorium

La Dame de fer est le personnage le plus emblématique du conservatisme anglo-saxon. Premier ministre britannique pendant plus de 12 ans, elle marque la vie politique européenne et internationale, mais surtout la société britannique par ses changements politiques, économiques et sociaux sans précédent.

  • Par Jacques Leruez, spécialisé dans l’étude de la civilisation et des institutions britanniques, chercheur associé au Centre d’études et de recherches internationales (CERI) de la Fondation nationale des sciences politiques, auteur de « Thatcher, la Dame de fer » (Editions André Versaille, réédition 2012).

imagePORTRAITS DE VICTORIA, REINE D’UN SIECLE ET D’ELISABETH II, REINE D’HISTOIRE
Samedi 12 janvier – 15h - Auditorium

Symbole vivant de l’Empire britannique, la reine Victoria incarne le 19e siècle en laissant son empreinte sur l’Angleterre tel que Louis XIV a pu le faire sur la France au 17e siècle. A 86 ans et après soixante année de règne, la reine Elisabeth II est la doyenne des têtes couronnées européennes, chef d’Etat de seize pays du Commonwealth et contemporaine de tous les grands de ce monde arrivés au pouvoir après la Seconde Guerre mondiale.

  • Par Joanny Moulin, professeur de littérature anglaise à Aix-Marseille Université, auteur de « Victoria, reine d’un siècle » (Flammarion, 2011) et de « Elisabeth II, une reine dans l’histoire » (Flammarion, 2012).

PANORAMA DU CINEMA BRITANNIQUE
Samedi 19 janvier - 15 h - Auditorium

Depuis une vingtaine d’années, le cinéma britannique connaît un renouveau important sur la scène internationale. Mike Leigh, Ken Loach, Kenneth Branagh, Mike Newell ou encore Danny Boyle sont devenus des noms familiers des festivals, de la critique et du grand public. Toutefois, cette reconnaissance récente, saluée par de nombreux prix et récompenses ainsi que par plusieurs succès dans les salles, ne doit pas faire oublier une histoire du cinéma britannique riche de grandes heures de gloire et de cruelles éclipses.

  • Par Frédéric Cousin, critique et enseignant de cinéma, professeur de philosophie et co-programmateur du Festival Cinémondes.
    Suivie de la projection du film "Les Chariots de feu"
    de Hugh Hudson (1981) 1h58
    avec Ben Cross, Ian Charleson, Nigel Havers, Cheryl Campbell.

LONDRES, MIROIR DU MONDE
Jeudi 24 janvier - 20h30 - Auditorium

article« Les métropoles sont devenues les lieux où se posent les grands enjeux, anciens et nouveaux, de nos sociétés modernes ». Londres est une mégalopole qui connait une nouvelle phase de croissance urbaine. La grande région métropolitaine qui l’entoure témoigne également de son dynamisme. Ville aux multiples visages, la capitale du Royaume-Uni ne se comprend qu’avec son histoire car elle est une ville ou l’ancien et le nouveau vivent ensemble pour créer une identité londonienne singulière.

  • Avec Diane Cooper-Richet, historienne des relations culturelles entre la France et l’Angleterre et vice-présidente chargée des Relations Internationales à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • Et Delphine Papin, journaliste au journal Le Monde, docteur à l’Institut Français de Géopolitique.

HOLBEIN, PORTRAITISTE DES ROIS DE LA COUR
Samedi 26 janvier - 15h - Auditorium

D’Ausbourg en Bavière, en passant par Bâle et Lucerne, Hans Holbein, chassé par la Réforme et les iconoclastes, part pour l’Angleterre où il se trouve d’abord sous la protection de Thomas More, devient finalement le peintre officiel du roi Henri VIII Tudor.


CONCERTS


LA POP ANGLAISE
Samedi 15 décembre – 11h - Forum

La classe du département de jazz du CRR de Rueil revisite les plus grands « tubes » des Beatles qui ont été les figures emblématiques du « Swinging Londres » dans les années soixante.

HOMMAGE AUX BEATLES
Samedi 15 décembre 2012 – 17h - Pôle Musique

Ditto et Diaphane créent un univers d’électro-pop subtil et élégant avec une musique et des textes ciselés. Ils réalisent des arrangements délicats de morceaux mythiques des Beatles tout en apportant une touche personnelle.

  • Par le groupe Cat Flower

LE RENOUVEAU - MUSIQUE CLASSIQUE
Samedi 12 janvier - 17h - Pôle Musique

Après une période de déclin dans la première moitié du XIXe siècle, Londres redevint un centre artistique et musical de premier plan grâce à ses compositeurs dont le renom dépassa les frontières : Edward Elgar, Ralph Vaughan-Williams, Benjamin Britten, etc...

  • En partenariat avec le CRR


CONCERTS FILMES


UN NOEL ANGLAIS – CHANTS TRADITIONNELS
Samedi 22 décembre 15h - Auditorium

Pour tous les amoureux des chants traditionnels, l’essentiel des chants de Noël, entonnés dans la chapelle du King’s College, éclairée aux chandelles pour l’occasion… Splendide !

  • Variations musicales – Concert Filmé- 1h15

BENJAMIN BRITTEN – WAR REQUIEM
Samedi 5 janvier – 15h - Auditorium

Le War Requiem est une énorme symphonie chorale, dans laquelle il faut voir un chef-d’œuvre du vingtième siècle, écrit lorsque Britten approchait de la cinquantaine. Ce fut un grand plaidoyer contre la guerre et pour la réconciliation des peuples. 45 ans après, l’œuvre est toujours aussi fascinante, toujours aussi bouleversante.

  • Variations musicales – Concert Filmé – 1h29


PROJECTIONS GRAND ECRAN


Jeudi 6 décembre – 18h : Oliver Twist
De David Lean (1948) 1h56
avec Alec Guiness, John Howard Davies, Robert Newton
Oliver Twist, dont la mère est morte en le mettant au monde, est élevé dans un orphelinat à la discipline draconienne. Placé à 9 ans en apprentissage chez un fabricant de cercueils, il est maltraité et décide de s’enfuir à Londres. Là, il tombe sous la coupe du redoutable Fagin qui dirige une bande d’enfants voleurs.

Jeudi 13 décembre – 18h : Sherlock Holmes et la dame en vert
de Roy William Neill (1945) 1h08
avec Basil Rathbone, Nigel Bruce, Patricia Morison, Hilary Brooke
Sherlock Holmes enquête sur une série de crimes étranges s’abattant sur Londres. Le meurtrier signe chacun de ses forfaits en tranchant le pouce de sa victime. L’infâme professeur Moriarty semble être une nouvelle fois impliqué.

Jeudi 20 décembre - 18h : Elisabeth, l’âge d’or
de Shekhar Kapur (2007) 1h50
avec Cate Blanchett, Geoffrey Rush
En 1585, Elizabeth Ière règne sur l’Angleterre depuis près de trente ans. Le vent destructeur du catholicisme fondamentaliste souffle sur l’Europe, sous la conduite de Philippe II d’Espagne. Soutenu par l’Eglise de Rome, le roi dispose d’une armée puissante et d’une Armada qui domine les mers. Philippe II est déterminé à renverser la reine "hérétique" et à ramener l’Angleterre au sein de l’ ?glise romaine catholique.

Jeudi 27 décembre - 18h : Champagne Charlie
de Cavalcanti (1944) 1h40
avec Tommy Trinder, Stanley Holloway, Betty Warren
1860. Joe Sanders et son frère Fred viennent chercher fortune à Londres. Fred échoue dans la boxe tandis que Joe, chanteur d’occasion, est engagé dans le music-hall et marche vers le succès, provocant jalousies et aigreurs. Inédite en France, cette comédie musicale débordante de vitalité recrée avec chaleur le monde du music-hall victorien.

Samedi 29 décembre – 15 h : Tueurs de dame
réal. d’Alexander Mackendrick ( 1955) 1h26
avec Alec Guinness, Cecil Parker, Herbert Lom
Une délicieuse vieille dame héberge le professeur Marcus qui se prétend violoniste. En fait sous prétexte de répétitions, il prépare un hold-up avec ses complices. Craignant que la vieille dame n’ait tout compris, ils décident de la supprimer.

Jeudi 3 janvier - 18h : Chambre avec vue
de James Ivory (1985) 1h56
avec Helena Bonham Carter, Daniel Day-Lewis, Julian Sands
 ? la fin du XIXe siècle, une jeune anglaise de bonne famille, Lucy Honeychurch séjourne à Florence, chaperonnée par sa vieille cousine Charlotte Bartlett. Elle y rencontre George Emerson, un jeune homme un peu marginal qui l’attire. Jugeant la situation inconvenante, Charlotte décide d’abréger le séjour. Mais de retour en Angleterre, les jeunes gens vont se croiser à nouveau.

Jeudi 10 janvier - 18h : This is England
de Shane Meadows (2006) 1h30
avec Thomas Turgoose, Stephen Graham
1983. Shaun, 12 ans, habite avec sa mère dans une ville côtière du nord de l’Angleterre. Garçon solitaire, c’est pour lui le début des vacances d’été, lorsqu’il rencontre un groupe de skinheads locaux. Avec eux, Shaun découvre le monde des fêtes, du premier amour et des bottes Dr Martens. Le ton change quand Combo, un skinhead raciste et plus âgé, sort de prison.

Jeudi 17 janvier - 18h : Une Belle journée
de Gaby Dellal (2004) 1h35
avec Peter Mullan, Brenda Blethyn, Billy Boyd
Frank, 55 ans, grand travailleur et homme respecté dans sa communauté, se retrouve brutalement sans emploi. Pour la première fois de sa vie, il se sent perdu et sans repères. Un jour, son ami Danny lui dit en plaisantant qu’il devrait traverser la Manche à la nage par une belle journée.

Samedi 19 janvier – 16h30 : Les Chariots de feu
de Hugh Hudson (1981) 1h58
avec Ben Cross, Ian Charleson, Nigel Havers, Cheryl Campbell.
Dans les années vingt, deux athlètes britanniques prédisposés pour la course à pied se servent de leur don, l’un pour combattre les préjugés xénophobes, l’autre pour affirmer sa foi religieuse.

Jeudi 24 janvier - 18h : Match point
de Woody Allen (2005) 2h03
avec Jonathan Rhys-Meyers, Scarlett Johansson, Emily Mortimer
Jeune prof de tennis issu d’un milieu modeste, Chris Wilton se fait embaucher dans un club des beaux quartiers de Londres. Il ne tarde pas à sympathiser avec Tom Hewett, un jeune homme de la haute société avec qui il partage sa passion pour l’opéra. Très vite, Chris fréquente régulièrement les Hewett et séduit Chloe, la soeur de Tom. Alors qu’il s’apprête à l’épouser et qu’il voit sa situation sociale se métamorphoser, il fait la connaissance de la ravissante fiancée de Tom.

Jeudi 31 janvier - 18h : Good morning England
réal. et scénario de Richard Curtis (2009) 2h09
avec Bill Nighy, Philip Seymour Hoffman, Nick Frost, Kenneth Branagh
Carl vient de se faire renvoyer du lycée et sa mère a décidé qu’il irait réfléchir à son avenir auprès de son parrain, Quentin. Il se trouve que celui-ci est le patron de Radio Rock, une radio pirate qui émet depuis un bateau en mer du Nord peuplé d’un équipage éclectique de DJ’s rock and roll.


EXPOSITIONS

« LONDRES 2012 »
du 11 décembre au 26 janvier 2013 - Médiathèque
Ces nombreuses photographies vous invitent à découvrir ou redécouvrir Londres, ses lieux, ses hommes et ses femmes. L’histoire de cette ville, capitale du Royaume-Uni et mégalopole internationale, se raconte. L’ancien côtoie le contemporain pour marquer singulièrement la vie londonienne.

MANUEL COHEN
Rempart du Libéralisme, centre de la finance mondiale, multiethnique, Londres m’est toujours apparue comme une ville exhibitionniste. Livrée à une croissance exubérante et sans complexe, Londres offre des contrastes imprévisibles. Son architecture moderne et désordonnée surgit un peu partout au milieu d’une ville plus ancienne d’origine industrielle et parfois austère. Les symboles légendaires qui l’ont toujours identifiée sont exacerbés sans retenue. Les personnages sont fugaces et transitoires, il faut toujours aller plus vite. Ce travail photographique met en œuvre des perspectives innovantes sur la ville de Londres et ses transformations, à la manière d’un regard.
Tower Bridge © Manuel Cohen


Dominique THORAL -DOM LORTHA
Expose également quelques photographies de Londres. Son oeil capte des situations insolites à l’image de cette ville.

RENSEIGNEMENTS ET RESERVATIONS
ENTREE LIBRE POUR TOUS CES RENDEZ-VOUS
Réservation conseillée à l’accueil de la médiathèque ou au 01.47.14.54.54


Reportage Rueil-TV du 15 janvier 1013

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :


Votre navigateur n'accepte pas le Javascript ou bien votre Plugin Flash n'est pas à jour (version 7 minimum). C'est dommage, c'est plus joli avec...

Auditorium Médiathèque
L’Ecoute-aux-Portes Médiathèque    Forum Médiathèque    Galerie Médiathèque    Libris Café Médiathèque    Salle de réunion Médiathèque
Bibliothèque Mont-Valérien    Bibliothèque Renoir    Bibliothèque Les Mazurières    Tout public    Professionnel
Jeunes    Adultes    Exposition    Conférence    Rencontre-Débat
Atelier    Projection    Conte    Concert    Visite
Spectacle    Littérature    Art    Cinéma    Patrimoine
Sciences    Société    Histoire    Actualité    Jeunesse
Musique    Poésie    Théâtre    Philosophie    Photographie
Médiathèque    Bibliographie    Coup de coeur    Dossier