Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Musique > Reggae I : les origines
Reggae I : les origines

Pays d’émigration massive, la Jamaïque est riche de multiples styles musicaux : le Mento, le Nyahbinghi, les sounds systems, le mouvement Rastafari, Early Reggae, Dub.
Découvrez le Reggae dans toute sa diversité.


L’ILE AUX MILLE SOURCES

Ile de la mer des Caraïbes, la Jamaïque est un pays indépendant, faisant partie des Antilles, située au sud de Cuba et à l’ouest de l’île Hispaniola, territoire d’Haïti et de la République dominicaine.

Les principales villes sont Kingston, la capitale et Montego Bay.

La Jamaïque fut découverte aux alentours de l’an 1000 par les Indiens Arawak, ils l’appelèrent Xaymaca.

Le 4 mai 1494 Christophe Colomb débarqua sur l’île. Pris par la fièvre de l’or, les espagnols fondent plusieurs villes. En 1538 débute le génocide indien et commence l’arrivée des esclaves africains pour les plantations de tabac et de canne à sucre.

En 1655, les Anglais prennent possession de la Jamaïque. Kingston devint la capitale en 1692 quand Port Royal, fut détruite par un tremblement de terre. Les esclaves noirs continuent à arriver dans l´île, principalement des ethnies Fante, Ashanti, Coromantee, Ibo et Yoruba. Certains s’enfuient dans les montagnes (les Marrons) et après des années de lutte finissent par être affranchis et par obtenir l´autonomie d´une partie de l´île (leurs descendants y habitent toujours). L´abolition de l´esclavage a lieu en 1834.

La Jamaïque gagna son autonomie au milieu des années 1940 et obtient son indépendance le 6 août 1962 dans le cadre du Commonwealth.

La Jamaïque est un pays d’émigration massive. Fin du XIXe siècle, début du Xxe siècle, de nombreux Jamaïcains émigrèrent en Amérique centrale, à Cuba et en République Dominicaine. Dans les années 1950 et 1960, le Royaume-Uni devint leur principale destination, jusqu’en 1962, date à laquelle il réduisit ses quotas. Les principaux flux se concentrent dès lors vers les

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :