Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Coups de coeur > Une Affaire de goût (Janvier 2012)
Une Affaire de goût (Janvier 2012)
Aimerez-vous aussi ?

Retrouvez chaque mois nos coups de cœur Musique, Cinéma, Arts et Loisirs, pour vous guider dans la plénitude des sorties et vous faire découvrir les livres, CD et DVD qui nous ont le plus marqués. Laissez-vous tenter !





Survoler les vignettes... Cliquer pour les détails.

Ritmo y sabor / Manteca (Musique du monde) Night scales / June Lullaby (Rock français) The Smile sessions / The Beach Boys (Pop Rock) Electro rapide / Jean-Claude Vannier (Musique expérimentale) Missa da Requiem / Jean Chrétien (Musique classique)







Encore un baiser / Gabrielle Muccino (Cinéma) L'Homme à l'écharpe bleue : poser pour Lucian Freud / Martin Gayford (Arts) La Magie de la chaux : un look authentique avec la chaux, l'argile et le badigeon / Willem Fouquaert (Loisirs : bricolage) Costumes de scènes : à travers les collections du CNCS / Claude Fauque (Loisirs : arts du spectacle) Kaamelott / Alexandre Astier (Loisirs : humour)












Ritmo y sabor / Manteca (Musique du monde)Ritmo y sabor
MANTECA
Essential Media Group, 1970
MUS 053.2 MAN

Lazaro Pla, plus connu sous le nom de Manteca, est un maître "bongosero" qui a connu la gloire dans les années 1940 à Cuba où il a été une vedette avec le pianiste et compositeur Ernesto Lecouna et d’autres musiciens de renommée cubain et l’un des principaux représentants de la vague musicale cubaine.

Que des percussions, plus originales et entraînantes les unes et les autres. Il vous sera difficile de ne pas faire corps avec les rytmes endiablés qui vous porteront là où vous ne pensiez pas pouvoir aller !

Un CD choisi et conseillé par Denise

Haut de page



Night scales / June Lullaby (Rock français) Night scales
JUNE LULLABY
Träce, 2010
MUS 099.2 JUN

Découvert et soutenu par le label Träce, qui regroupe de jeunes artistes issus de la scène locale des Hauts-de-Seine, June Lullaby susurre un folk à la Neil Young plein d’envolées Bjorkiennes.

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :