Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Coups de coeur > Une Affaire de goût (Juin 2011)
Une Affaire de goût (Juin 2011)
Aimerez-vous aussi ?

Retrouvez chaque mois nos coups de cœur Musique, Cinéma, Arts et Loisirs, pour vous guider dans la plénitude des sorties et vous faire découvrir les livres, CD et DVD qui nous ont le plus marqués. Laissez-vous tenter !





Survoler les vignettes... Cliquer pour les détails.

Tande-la / The Creole choir of Cuba (Musique du monde) Plaine inondable / François & The Atlas mountains (chanson française) An Electric storm / White noise (Pop Rock) Songs for creatures / Psychonauts (Musique expérimentale) Alexandre Tharaud plays Scarlatti (Musique classique)







Les Emotifs anonymes / Jean-Pierre Ameris (Cinéma) Histoire du graphisme en France / Michel Wlassikoff (Arts) Barbecue entre amis, vite prêt : grillades, accompagnements, sauces (Loisirs : cuisine) Balcons, terrasses et petits jardins / Lise Meunier (Loisirs : décoration) La Vie secrète du Quartier Latin / Philippe Mellot (Loisirs : tourisme)












Tande-la / The Creole choir of Cuba (Musique du monde) Tande-La
The CREOLE CHOIR OF CUBA
Harmonia Mundi, 2010
MUS 053.2 CRE

Ecouter un extrait Ecouter

« Quand on chante, on est impliqué émotionnellement, on doit ressentir ce que l’on chante pour transmettre de l’émotion. Notre répertoire est constitué de chansons haïtiennes créoles qui sont chantées en famille, transmises de génération en génération. Il y a des gens qui pleurent à nos concerts. » (Choir Of Cuba)

Fondée en 1994 dans le sud de Cuba, La chorale créole Choir Of Cuba perpétue le chant des ancêtres esclaves et regroupe une dizaine de chanteurs qui ont en commun d’être issus de l’immigration haïtienne à Cuba.

La beauté de ce disque, c’est d’être une vraie œuvre créole, musique de sangs mêlés, dans laquelle on entend le croisement ému d’influences latines, caribéennes, mais aussi gospel ou même européennes. Accompagné de percussions cubaines, le chœur fait preuve d’une énergie, d’une intensité cathartique rare. L’émotion qui anime ce CD est bien réelle, leur musique vient du fond de l’âme et du cœur.

Un CD choisi et conseillé par Denise

Haut de page



Plaine inondable / François & The Atlas mountains (chanson française) Plaine inondable
FRANCOIS & The ATLAS MOUNTAINS
Talitres, 2009
MUS 099 FRA

Ecouter un extrait Ecouter

Il y a d’abord ce nom intrigant, François and The Atlas Mountains, ou la juxtaposition d’un prénom bien de chez nous et d’un imaginaire partagé entre le monde anglo-saxon et un ailleurs plus exotique. Renseignements pris, ce François a, en réalité, quitté La Rochelle pour rejoindre Bristol en Grande-Bretagne. Il y rencontre des amis musiciens qui deviendront The Atlas Mountains. Ensemble, ils composent ce premier album, Plaine inondable.

Cette identité multinationale reflète parfaitement la musique du groupe. Mêlant dans une même chanson mots français et anglais, ils laissent vagabonder leur pop vers de grands espaces où s’expriment avec langueur de douces mélodies de piano, guitare acoustique, trompette, mélodica et tendres arrangements de cordes (à noter aussi la participation plus inattendue d’une porte de garage !). Mais plus que la mélodie, c’est ici la musicalité qui compte. François Marry semble prononcer certains mots moins pour leur donner du sens que pour garder toute leur fluidité. Sensuelle, la musique l’est aussi par la présence de voix féminines, comme sur le titre Nights Days où le ton est donné par un chœur polyphonique basque.

Un CD choisi et conseillé par Marianne

Haut de page



An Electric storm / White noise (Pop Rock) An Electric storm
WHITE NOISE
Island ; Enr. 1968
MUS 2 WHI 40

Ecouter un extrait Ecouter

Difficile de ne pas évoquer White noise et son premier album comme pionniers de l’ère électronique et activistes de la recherche musicale. An electric storm, l’opus iconoclaste de la fin des sixties et tenant des musiques électroniques actuelles, force encore le respect par sa fraîcheur, son audace, son orientation radicale, et la détermination de ses créateurs. L’idée originelle appartient à David Vorhaus qui, pour la concrétiser, s’est entouré de l’expérience de Delia Derbyshire et de Brian Hodgson. Ces gourous du décryptage sonore ont élaboré, sur de nombreuses années, maintes compositions électroacoustiques pour la BBC.

White Noise marque une grande nouveauté dans le monde de la pop. Cela tient de l’absence quasi totale de guitare électrique, un parti pris courageux pour l’époque. Et bien qu’An electric storm ne constitue pas la première tentative de pop électronique au cours de années soixante, elle apparait pourtant comme la plus engagée, la plus contrastée. Chaque face de l’album possède son atmosphère propre. la première se veut éclectique et ludique. La seconde, beaucoup plus atypique, accueille deux longues plages hallucinées, visionnaires, annonciatrices de courants musicaux, d’essence subversive, enracinés dans la fin des années soixante-dix : la musique industrielle, l’avant rock et la cold wave.

Un CD choisi et conseillé par Grégory

Haut de page



Songs for creatures / Psychonauts (Musique expérimentale) Songs for creatures
PSYCHONAUTS
Gigolo ; Enr, 2003
MUS 294 PSY

En 2003 sortait Songs for creatures, le premier album des Psychonauts, un duo composé des anglais Paul Mogg et Pablo Clements, reconnus notamment pour leur participation à l’aventure Mo’Wax (Dr Octagon, DJ Shadow, Attica Blues ,Blackalicious...), le formidable label et laboratoire expérimental hip hop/trip hop de James Lavelle du milieu des années 90.

Sept ans donc après sa sortie, Gigolo Records ressort l’album, l’occasion de se rendre compte que ce dernier n’a pas pris une ride et que le mélange rock électro, techno hip hop hypnotique fonctionne toujours aussi bien. Un re-découverte indispensable !

Un CD choisi et conseillé par Grégory

Haut de page



Alexandre Tharaud plays Scarlatti (Musique classique) Alexandre Tharaud plays Scarlatti
Domenico SCARLATTI
Virgin Classics, 2011
MUS 3 SCA 11.11

Ecouter un extrait Ecouter

Pour ce nouveau disque, le pianiste français a sélectionné dix-huit sonates de Domenico Scarlatti. Eminent représentant de la culture baroque, Scarlatti est également un précurseur de la composition pour clavier à laquelle il a consacré l’essentiel de sa carrière : concises, marquées au sceau d’une inventivité rythmique et mélodique inouïes, traversées par des échos subtils de musique hispanique, ses quelque 555 sonates ont littéralement renouvelé le genre. Gabriele D’Annunzio les comparait à des colliers qui se rompent et dont les perles roulent sur des gradins où l’eau s’écoule en minuscules cascades, puis se multiplient, rebondissent, sautillent et se mêlent au ruisellement...

Ces pièces ont été écrites et pensées pour le clavecin, mais en interprétant ces pièces sur un instrument moderne, Alexandre Tharaud fait ressortir la modernité de ce compositeur, tout en s’inscrivant dans une tradition très française.

Un CD choisi et conseillé par Cécile

Haut de page



Les Emotifs anonymes / Jean-Pierre Ameris (Cinéma) Les

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :


Votre navigateur n'accepte pas le Javascript ou bien votre Plugin Flash n'est pas à jour (version 7 minimum). C'est dommage, c'est plus joli avec...

Auditorium Médiathèque
L’Ecoute-aux-Portes Médiathèque    Forum Médiathèque    Galerie Médiathèque    Libris Café Médiathèque    Salle de réunion Médiathèque
Bibliothèque Mont-Valérien    Bibliothèque Renoir    Bibliothèque Les Mazurières    Tout public    Professionnel
Jeunes    Adultes    Exposition    Conférence    Rencontre-Débat
Atelier    Projection    Conte    Concert    Visite
Spectacle    Littérature    Art    Cinéma    Patrimoine
Sciences    Société    Histoire    Actualité    Jeunesse
Musique    Poésie    Théâtre    Philosophie    Photographie
Médiathèque    Bibliographie    Coup de coeur    Dossier