Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Coups de coeur > Une Affaire de goût (Mai 2011)
Une Affaire de goût (Mai 2011)
Aimerez-vous aussi ?

Retrouvez chaque mois nos coups de cœur Musique, Cinéma, Arts et Loisirs, pour vous guider dans la plénitude des sorties et vous faire découvrir les livres, CD et DVD qui nous ont le plus marqués. Laissez-vous tenter !

Ce mois-ci, trois documents seront consacrés à la danse en raison des Biennales de la danse qui célèbrent ce sport à dans toute la ville du 6 au 15 mai. Pour en savoir plus, feuilleter notre dernière bibliographie sur la danse.





Survoler les vignettes... Cliquer pour les détails.

Ishumar, musique touarègue de résistance (Musique du monde) Bleu Venise / Daphné (chanson française) Microphone Music / The Raymond Scott quintette (Jazz) Manhattan research inc / Raymond Scott (Musique expérimentale) Symphonie n°2 / Alfredo Casella (Musique classique)






Ajami / Scandar Copti et Yaron Shani (Cinéma) Le Blanc Fouquet / Franck Hebert-Pain (Art) La Danse / réalisé par Frédérick Wiseman (Loisirs : danse) L'Oiseau de feu ; Le Sacre du printemps (Loisirs : danse) Caravaggio (Loisirs : danse)












Ishumar, musique touarègue de résistance (Musique du monde) Ishumar, musique touarègue de résistance
Tapsit, 2008
019.2 A. ISH

Les Ishumar, appellation dérivée du français "chômeurs" appartiennent à cette génération de Touaregs que la répression politique et la sécheresse de 1973 ont exilé en Libye ou en Algérie. De là jaillit la conscience d’une identité touarègue à défendre. Le chant de résistance commence à essaimer un peu partout, au Mali et au Niger, en Algérie ou en Libye. Les musiciens-combattants voyagent avec leurs instruments, leurs cassettes et leur poésie brute. Le groupe malien Tinariwen, figure emblématique du mouvement, est l’initiateur du style "al guitara" et de la reconnaissance culturelle touarègue à travers la musique. Bon nombre de vraies découvertes proviennent toutefois du Niger. Le groupe Etran Finatawa, qui jumelle sa musique à celle des Peuls woodabés, la voix planante de Koudede, ou le folk entraînant de Hasso Akotey donnent à entendre toute la richesse de la création touarègue.

La compilation Ishumar revient sur dix ans de création musicale touarègue et propose un état des lieux passionnant de ce mouvement inédit où, depuis les années 90, musique rime avec politique. Laissez-vous guider par la cadence lancinante des voix claires, des mélopées qui passent de la douceur à la clameur farouche, soutenues quelques fois par des youyous. Pulsez aux rythmes du désert et ressentez la nostalgie de la vie nomade, le goût amer de l’exil. Une musique transe sereine qui semble se nourrir de la force immobile du désert, qui commence en lenteur, s’accélère en fluidités et rompt le rythme pour finir parfois en rondes échevelées. La fièvre touarègue n’a pas fini de monter.

Un CD choisi et conseillé par Denise

Haut de page



Bleu Venise / Daphné (chanson française) Bleu Venise
DAPHNE
V2, 2011
MUS 099 DAP

Ecouter un extrait Ecouter

Sa passion s’est concrétisée il y a une petite dizaine d’années, lorsque Daphné envoie une maquette à Benjamin Biolay en lui précisant qu’elle cherche quelqu’un pour produire son disque. Quatre jours passent avant qu’il ne rappelle pour lui présenter les responsables de V2, le label indépendant avec lequel elle signe pour L’Emeraude, premier album remarqué en 2005. Son deuxième opus, Carmin, paru deux ans plus tard, lui vaut d’être nominée pour le Prix Constantin.

Voix à la tessiture ébouriffante, mélodies envoûtantes et orchestration qui claque, voilà commun décrire sa musique. Son troisième album sonne comme une invitation : Venise, réelle ou fantasmée. Les images s’enchevêtrent, échappées des chansons et de leur pouvoir de suggestion pénétrant comme un parfum puissant. Album impressionniste, poétique, addictif, aux arrangements luxueux signés par Larry Klein (Joni Mitchell, Melody Gardot...), qui convoque un orchestre et sa cascade de cordes. Daphné s’impose, s’extrait du temps et du lot commun des chanteuses.

Un CD choisi et conseillé par Marianne

Haut de page



Microphone Music / The Raymond Scott quintette (Jazz) Microphone Music
The RAYMOND SCOTT QUINTETTE
Basta, enr. de 1936 à 1939
MUS 1 SCO 30

Compilation d’archives, Microphone Music réunit en 2 CD des sessions d’enregistrements, titres inédits et émissions radiophoniques où, autour du répertoire habituel de Raymond Scott, s’ébattent l’exotisme et le pastiche musical. Le tout sous le filtre légèrement étouffé du microphone (documents d’époque oblige) qui achève de ramener l’ensemble à une forme de primitivisme jazz où les instruments semblent laisser libre cours à leurs envies. La dérision, la frénésie ou plus simplement l’humeur joyeuse émanent de ce double album aux teintes chaleureuses et délicieusement rétro.

De quoi replonger tout en douceur dans la fin des années 30. Dans l’ensemble, cette compilation double de 2 heures constitue un portrait complet et juste de Raymond Scott et son quintette. Musique à écouter avec le sourire fendu jusqu’aux oreilles !

Un CD choisi et conseillé par Grégory

Haut de page



Manhattan research inc / Raymond Scott (Musique expérimentale) Manhattan research inc
Raymond SCOTT
Basta, enr. de 1953 à 1969
MUS 450 SCO

Raymond Scott, génie oublié de la musique électronique, se retrouve enfin dans la lumière du jour avec cette superbe anthologie en 2 CD reprenant une grosse quantité de ces morceaux et jingles publicitaires composés dans les années 50 et 60. Au sein de son propre studio de recherche baptisé Manhattan research inc., Raymond Scott a mis au point plusieurs instruments électroniques (clavivox, bass line generator,...) et s’est lancé dans l’expérimentation et la création électronique de façon totalement empirique.

On ne peut qu’être bluffé par ces instrumentaux électro fascinants tout droit sortis d’un film de science fiction des années 50. Et que dire de ces spots publicitaires vintages qu’il truffe de sons spatiaux et de fréquences électroniques. Un tel travail force le respect et vous plonge dans un monde fantastique où l’on retrouve toutes les utopies américaines des années 50 et 60 vis à vis du progrès et de la puissance technologique naissante. Le tout se présente sous la forme d’un livre rempli de photos et de textes sur le travail de Raymond Scott.

Un CD choisi et conseillé par Grégory

Haut de page



Symphonie n°2 / Alfredo Casella (Musique classique) Symphonie n°2
Alfredo CASELLA
Naxos, 2009
MUS 3 CAS 24

Ecouter un extrait Ecouter

La Symphonie n° 2 d’Alfredo Casella, l’une des plus grandes du XXe siècle par ses proportions monumentales, est d’une puissance expressive intense, sa perfection d’écriture compatible avec un langage original, très avancé pour 1908. Avant les Trois pièces pour orchestre de Berg, nul n’avait tenté et réussi un hommage si avoué à Mahler. Lugubres tocsins, marches et contorsions soldatesques "à la Wozzeck", sonneries dans la cour des casernes, bruits de nature : la symphonie de Casella est du pur Mahler. Elle va plus loin cependant, accueillant ce que la musique russe comportait alors de plus sauvage.

Une réussite totale, qui replace dans sa vraie perspective la musique italienne écrite après Giacomo Puccini. Ce travail de réhabilitation impose une évidence : Alfredo Casella est l’un des compositeurs italiens les plus scandaleusement oubliés.

Un CD choisi et conseillé par Cécile

Haut de page



Ajami / Scandar Copti et Yaron Shani (Cinéma) Ajami
réal. et scénario de Scandar COPTI et Yaron SHANI
avec Shakir KABAHA, Ibrahim FREGE, Fouad HABASH
Ad vitam, 2010
CIN F COP

Voir la bande annonce Bande annonce

Ajami, quartier cosmopolite où se côtoient les juifs, les musulmans et les chrétiens. Trois destins se croisent et s’entrecroisent. Des personnages dont le destin va changer, Nasri, et son grand frère Omar vivent dans la peur d’êtres tués après la mort d’un membre éminent d’un clan ; Malek, jeune réfugié palestinien, travaille illégalement en Israël pour financer l’opération de sa mère et Dando, qui recherche son frère jeune militaire et disparu de l’armée israélienne.

Un film tourné à la manière d’un documentaire, dans le vif. Une approche en profondeur de la vie quotidienne des habitants du quartier, un regard très poignant sur la jeunesse israélienne, leurs doutes, leur avenir et leurs espoirs malgré la dureté de la vie, malgré la guerre. Une émotion intacte et un réalisme pour transmettre le parcours des jeunes israéliens et palestiniens d’aujourd’hui.

Un film choisi et conseillé par Pascale

Haut de page



Le Blanc Fouquet / Franck Hebert-Pain (Art) Le Blanc Fouquet
Franck HERBERT-PAIN
Gallimard (L’un et l’autre), 2010
ART 745.67 FOU

Cette biographie permet d’éclairer la vie et l’oeuvre de Jean Fouquet, peintre officiel du roi Louis XI, enlumineur et portraitiste du XVe siècle qui aurait créé son style au contact des artistes de la Florence des Médicis, et en particulier un blanc unique dit marmoréen, dont lui seul connaissait la composition secrète.

On sait peu de chose de la vie réelle de Jean Fouquet, le plus grand peintre du XVe siècle français, l’auteur des célèbres portraits du roi Charles VII, et d’Agnès Sorel, la « Dame de beauté », la favorite, qui servit de modèle à une Vierge à l’enfant. S’emparant de ce peu, et porté par sa sensibilité et son empathie, Franck Herbet-Pain nous propose, en 187 séquences, une sorte de restitution de cette vie singulière. Procédant par touches, instantanés saisis dans ce qu’ils ont pu être, c’est le regard qu’il privilégie. Le monde, le réel n’existent que vus, perçus, rêvés à travers le regard du petit Jean d’abord, de l’apprenti ensuite. Une manière fragmentée de donner corps à une individualité, de faire émerger scènes révélatrices et expériences fondatrices. Un style visuel particulièrement bienvenu s’agissant d’un peintre, héritier des imagiers du Moyen  ?ge, portraitiste, miniaturiste, enlumineur. Car l’époque est encore à la peinture dans les livres, et l’artiste est d’abord un artisan qui doit réduire en poudre la malachite verte, l’azurite bleue, le schiste noir, avant de les mélanger aux différents liants, dans les odeurs d’huile et d’ammoniac. Par un portrait vivant esquissé par petites touches, Franck Hebert-Pain décrit avec des mots justes le travail du peintre, les couleurs et la lumière.

Pour poursuivre la découverte :
L’enluminure en France au temps de Jean Fouquet
Jean Fouquet, le livre d’heures d’Etienne Chevalier
▪ Le site de la BNF consacré à Jean Fouquet

Un livre choisi et conseillé par Béatrice

Haut de page



La Danse / réalisé par Frédérick Wiseman (Loisirs : danse) La Danse
réalisé par Frederick WISEMAN ; ballet de l’Opéra National de Paris
France 3, 2010
LOI 792.8 DAN

Voir la bande annonce Voir un extrait

Frederick Wiseman, pionnier du cinéma documentaire, a installé sa caméra durant douze semaines au coeur de l’Opéra de Paris. Des ateliers de couture aux représentations publiques où brillent les étoiles, ce film nous entraîne dans les coulisses de la prestigieuse institution et nous montre le travail de tous ceux qui donnent corps au quotidien à des spectacles d’exception.

Comme dans ses précédents documentaires, Wiseman a fait le choix d’une neutralité qui impose une distance au sujet. Le réalisateur n’hésite pas à plonger dans les répétitions des danseurs. Cà et là, sourires esquissés et soupirs de soulagement viennent donner leur entière humanité à ces artistes dont on oublie le labeur foncier.

Un DVD choisi et conseillé par Frédérique

Haut de page



L'Oiseau de feu ; Le Sacre du printemps (Loisirs : danse) L’Oiseau de feu ; Le Sacre du printemps
Chorégraphie de Michel FOKINE, Vaslav NIJINSKY ; Musique de Igor STRAVINSKI ; ballet du Théâtre Marinslii
Immortal, 2006
LOI 792.842 OIS

Voir la bande annonce Voir un extrait

Voici, deux œuvres emblématiques de Stravinsky, interprétées avec brio. Les chorégraphies d’origine collent à l’esprit et à la sensualité de l’écriture musicale et sont éblouissantes. L’oiseau de feu se révèle dans toute sa poésie, et le Sacre du Printemps nous dévoile cette chorégraphie absolument fascinante, suggestive, unique, crée par Nijinsky. La mise en scène reprend les costumes d’origine, colorés et variés.

Une interprétation magnifique à recommander pour ceux qui veulent découvrir ces œuvres majeures.

Un DVD choisi et conseillé par Frédérique

Haut de page



Caravaggio (Loisirs : danse) Caravaggio
Chorégraphie de Mauro BIGONZETTI ; Musique de Bruno MORETTI ; Ballet Staatsballet Berlin
Artaus Music, 2009
LOI 792.842 CAR

Voir la bande annonce Voir un extrait

Le Caravage (1571-1610) est l’un des peintres les plus mystérieux et les plus révolutionnaires de l’histoire de l’art. Il s’est rendu célèbre pour l’extraordinaire intensité dramatique de ses oeuvres. Cet artiste tourmenté évoluait sur l’étroite limite qui sépare la norme de l’interdit. Les contrastes extrêmes entre l’ombre et la lumière ainsi que la présence vivante et sensuelle de ses personnages malgré un contexte morbide et effrayant, révèlent une parenté directe entre sa peinture et le théâtre : ses tableaux sont mis en scène avec une efficacité redoutable, un réalisme qui frappe l’observateur.

Le Caravage est au centre de ce ballet. Admirateur du peintre, Mauro Bigonzetti grand chorégraphe italien a créé ce ballet pour le Staatsballet de Berlin, grâce aux éléments essentiels de l’atmosphère de cette œuvre : l’obscurité, la lumière, le sacré, la vie, la technique, l’étude et la curiosité. L’osmose est totale, une magnifique interprétation par une des plus grandes compagnies de danse avec entre autres Polina Semionova, talentueuse première soliste du ballet de Berlin.

Un DVD choisi et conseillé par Frédérique

Haut de page

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :


Votre navigateur n'accepte pas le Javascript ou bien votre Plugin Flash n'est pas à jour (version 7 minimum). C'est dommage, c'est plus joli avec...

Auditorium Médiathèque
L’Ecoute-aux-Portes Médiathèque    Forum Médiathèque    Galerie Médiathèque    Libris Café Médiathèque    Salle de réunion Médiathèque
Bibliothèque Mont-Valérien    Bibliothèque Renoir    Bibliothèque Les Mazurières    Tout public    Professionnel
Jeunes    Adultes    Exposition    Conférence    Rencontre-Débat
Atelier    Projection    Conte    Concert    Visite
Spectacle    Littérature    Art    Cinéma    Patrimoine
Sciences    Société    Histoire    Actualité    Jeunesse
Musique    Poésie    Théâtre    Philosophie    Photographie
Médiathèque    Bibliographie    Coup de coeur    Dossier