Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Cinéma > Vous avez dit Bollywood !
Vous avez dit Bollywood !
Exposition, Paris, Centre Georges Pompidou, 4 février – 17 avril 2004

Exposition : Vous avez dit Bollywood !

Centre Pompidou

- 4 février - 1er mars 2004 : rétrospective des grands classiques des années 50

- 17 mars-17 avril 2004 : panorama du cinéma indien de 1930 à nos jours

Les films indiens, de nature étrangement contagieuse, ont toujours occupé une place privilégiée dans la vie du pays dès la naissance de l’industrie cinématographique indienne en 1913. Aujourd’hui, rien dans la culture populaire indienne n’a autant d’influence que les films de Bollywood (les films commerciaux en hindi et urdu produits à Mumbai, anciennement Bombay), avec leur façon si particulière de raconter des histoires. Par ailleurs, l’Inde est le premier producteur mondial de cinéma en nombre de films produits.

Les racines du cinéma indien se trouvent dans le théâtre musical chanté et dansé, de Bombay au Bengale. Construits autour de chansons et de somptueux passages dansés, ces films ont pour sujet l’amour fou, les conflits entre père et fils, la vengeance, la rédemption, la lutte pour survivre malgré les difficultés, la place de l’honneur et de la dignité et le respect des valeurs religieuses et morales. Autant de nobles thèmes que Hollywood laisse désormais aux rares productions à grand spectacle. En Inde, au contraire, les réalisateurs s’attaquent quotidiennement à ces grands sujets, même lorsqu’il s’agit d’un banal film de pur divertissement. Cette manière unique de raconter des histoires est la forme préférée de loisir de la population indienne. Le cinéma de Bollywood se caractérise aussi par un certain nombre de motifs récurrents. La répétition fait d’ailleurs partie intégrante de l’intrigue, souvent prévisible.

Mais pour satisfaire le public il faut savoir tirer les bonnes ficelles, parmi lesquelles une distribution prestigieuse, des stars glamour, des décors somptueux et des lieux de tournage exotiques. La façon dont les spectateurs réagissent au mélange de ces éléments détermine le succès du film. D’autres facteurs sont liés : les scènes d’action populaire et l’assurance que l’ordre social ou moral ne sera pas remis en cause. Pour ces films de deux heures et demie à trois heures de temps, le happy end est de rigueur.

D’autre part, tous les films doivent aborder le thème de l’identité indienne ou refléter l’état de l’opinion publique : cette conviction s’est manifestée dès les débuts du cinéma indien. Les premiers films muets étaient inspirés de célèbres contes épiques hindous tirés du Mahabharata et du Ramayana. Le cinéma, invention occidentale, était parfaitement adapté au contexte indien de la transmission des contes, fondée sur la tradition orale. La capacité des techniques du cinéma à mettre en valeur la dimension mythologique du récit était un immense atout dans la représentation des contes héroïques.

Elle est une des raisons majeures qui expliquent pourquoi les films de Bollywood continuent de captiver l’imagination populaire en Inde mais aussi en Occident. En effet, l’engouement récent pour les grandes fresques mélodramatiques indiennes pleines de chants et de danses invite à explorer ce cinéma prolifique.


Filmographie


Le Mariage des Moussons
de Mira Nair
F NAI

Lagaan
de Ashutosh Gowariker
F GOW

Le Salon de musique
de Satyajit Ray
F RAY

Devdas
de S. L. Bhansali
F BAN


Sélection documentaire


Jonathan TORGOVNIK
Il était une fois Bollywood : voyage dans l’industrie cinématographique indienne et sa culture
CIN 791.430 95 TOR

Jean-Loup PASSEK, dir.
Le cinéma indien
CIN 791.430 95 CIN

Aruna VASUDEV, dir.
Les cinémas indiens
CIN 794.430 95 CIN

Roland FRUYTIER
Le plus grand cinéma du monde
VHS
CIN 791.430 95 FRU

Jacques MENY, réal.
Satyajit Ray
VHS
CIN 791.430 95 MEN

Charles TESSON
Satyajit Ray
CIN 791.430 95 RAY bio

  • En commande
    Emmanuel Grimaud : Bollywood Studio Films ou Comment les films se font à Bombay

Musique traditionnelle


Anthologie de la musique classique de l’Inde : hommage à Alain Daniélou
MUS 031.1 A.IND

L. Subramaniam
Anthologie de la musique classique de l’Inde du Sud
MUS 031.1 SUB

Le Chant des enfants du monde : Sud de l’Inde
MUS 031.1 CHA

Lakshmi Shankar
Chants de dévotion
MUS 031.1 SHA

Inde : Planète sensations
MUS 031.2 IND

Kushal Das
Inde du Nord
MUS 031.1 DAS

Sivaprasad : Inde du Sud
MUS 031.1 SIV

Susheela Raman
Love Trap : Salt rain
MUS 031.2 RAM

Talvin Singh et Rakesh Chaurasia Vira
MUS 031.2 SIN


Bandes originales de film


Mychael Danna
Mariage des Moussons
CIN 520 MAR

A.R. Rahman
Lagaan
CIN 520 LAG

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :


Votre navigateur n'accepte pas le Javascript ou bien votre Plugin Flash n'est pas à jour (version 7 minimum). C'est dommage, c'est plus joli avec...

Auditorium Médiathèque
L’Ecoute-aux-Portes Médiathèque    Forum Médiathèque    Galerie Médiathèque    Libris Café Médiathèque    Salle de réunion Médiathèque
Bibliothèque Mont-Valérien    Bibliothèque Renoir    Bibliothèque Les Mazurières    Tout public    Professionnel
Jeunes    Adultes    Exposition    Conférence    Rencontre-Débat
Atelier    Projection    Conte    Concert    Visite
Spectacle    Littérature    Art    Cinéma    Patrimoine
Sciences    Société    Histoire    Actualité    Jeunesse
Musique    Poésie    Théâtre    Philosophie    Photographie
Médiathèque    Bibliographie    Coup de coeur    Dossier