Accueil > Les collections > Bibliographies > Littératures & Langues > Littératures > Albert Camus 1913-1960
Albert Camus 1913-1960
La Littérature au croisement des cultures
Décembre 2010

L’Etat de siège
Gallimard (L’Etrangère), 1998.
- 842 CAM

Peste et Mort, personnages allégoriques, imposent un gouvernement de terreur à la ville de Cadix. Contre cette absurde tyrannie, le jeune Diego se révolte et vaincra au prix de sa vie.

L’Etranger
Gallimard (L’Etrangère), 1998.
- R CAM

Récit intérieur de Meursault, employé de bureau anonyme pour les autres et pour lui-même, qui tue finalement de cinq balles un Algérien sur la plage de Tipaza à Alger.

L’Homme révolté
Gallimard (L’Etrangère), 1998.
- 844 CAM
Grand essai érudit et cultivé, dans l’esprit de l’honnête homme, cet ouvrage aborde la révolte sous ses aspects métaphysique, historique, et artistique. Plus que de toutes autres de ses œuvres, on retrouve ici exprimée l’évolution de l’esprit contestataire de Camus.

Les Justes
L’Avant-scène (L’Avant-scène théâtre), 2010.
- 842 CAM
Cette pièce retrace l’histoire des circonstances qui ont précédé et suivi l’attentat à la bombe contre le grand-duc, oncle du tsar, à Moscou en 1905, par un groupe de terroristes appartenant au Parti socialiste révolutionnaire.
Cette pièce existe aussi en dvd à la cote T JUS.

Le Mythe de Sisyphe
Gallimard (Soleil), 1967.
- 844 CAM
Premier essai philosophique (1942) d’Albert Camus, Le Mythe de Sisyphe établi pourquoi la vie vaut d’être vécue. Parce que l’homme peut dépasser l’absurdité de son destin par sa lucidité, sa révolte tenace contre sa condition. Il y a une grandeur à vivre et faire vivre l’absurdité.

Noces suivi de L’Eté
Gallimard, 1959.
- 844 CAM
Noces est composé de quatre récits lyriques, exaltation de la nature, mais aussi impressions et méditations sur la condition humaine et la recherche du bonheur.

La Peste
Gallimard (Blanche), 1992.
- R CAM
Oran, dans les années 1940. Le docteur Rieux est témoin de l’apparition de rats dans les rues. La ville est mise en quarantaine, pour ne pas exporter la peste. Dans cette atmosphère pesante des rues oranaises, le docteur Rieux va lutter contre le fléau.

Le Premier homme
Féryane (Roman), 1995.
- GCE R CAM
Le 4 janvier 1960, Albert Camus meurt dans un accident de voiture. Dans les débris, on retrouve une serviette en cuir. Elle contient un manuscrit, inachevé. Ce projet autobiographique qui prend sa source dans une Algérie gorgée de soleil est entre vos mains, avec les notes d’intention de l’auteur, les phrases-aphorismes qui donnent le ton, les hésitations et les exaltations du livre à venir.

Réflexions sur le terrorisme
N. Philippe, 2002.
- 303.62 CAM
Recueil de textes écrits par le philosophe il y a plus de quarante ans et qui restent d’actualité. Des "Lettres à un ami allemand" aux "Chroniques algériennes", de "L’Etat de siège" aux "Justes", la réflexion de Camus sur le terrorisme, son refus de légitimer la violence et le meurtre apporte des messages sans illusion et des raisons de ne pas désespérer.

Retrouvez également ses essais, nouvelles, romans et pièces de théâtre dans ses œuvres complètes dans la collection Bibliothèque de la Pléiade à la cote 840 CAM.

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...