Accueil > Les collections > Bibliographies > Littératures & Langues > Alinéa, les nouveautés > Alinéa 23. Espace Littératures.
Alinéa 23. Espace Littératures.
Liste de nouveautés
Juin 2009

ImgLitAl23Mal absolu : au cœur du roman du dix-neuvième siècle
Pietro CITATI
L’Arpenteur (L’Arpenteur. Domaine italien)
- 809.3 CIT
L’étude est consacrée aux écrivains du XIXe siècle mettant en évidence leur fascination pour l’image du mal absolu : Balzac, Poe, Dumas, Hawthorne, Potocki, Dostoïevski, Stevenson, etc. Elle montre le retour d’une figure de Satan qui séduit, corrompt, tue et exerce un magnétisme irrésistible.

Parle-moi d’amour
Philippe CLAUDEL
Stock
- 842 CLA
Un tableau de la société qui passe en revue ses divers excès : l’éducation des enfants et le mépris de la belle-mère, l’hypocondrie chez les hommes et la chirurgie esthétique chez les femmes, les faux intellectuels et l’hypocrisie politique, la liberté sexuelle et la malbouffe.

Les Fiancés de Loches
Georges FEYDEAU
L’Avant-scène (L’Avant-scène théâtre)
- 842 FEY
Gévaudan, son frère Alfred et sa sœur Laure ont quitté leur petite ville de Loches pour la capitale, où ils espèrent chacun faire un bon mariage. Croyant s’adresse à une agence matrimoniale, ils se retrouvent dans un bureau de placement qui, à leur insu, les recrute comme domestiques chez le docteur Saint-Galmier, directeur d’un établissement psychiatrique. Les trois provinciaux s’imaginent alors que ce dernier, sa fiancée Léonie et sa sœur Rachel sont les partis qu’on leur destine...

L’Opéra de Sarah
Alain MARCEL
L’Avant-scène (L’Avant-scène théâtre)
- 842 MAR
La pièce célèbre la grande actrice Sarah Bernhardt au rythmes des épisodes marquants qui jalonnent une carrière et uneexistencehors du commun.

Lorenzaccio
Alfred de MUSSET
Epm littérature

- 842 MUS
Dans la Florence des Médicis, le jeune Lorenzo projette en secret l’assassinat de son cousin, le tyran Alexandre. Tentative désespérée de changer lecours de l’Histoireenfaisanttriompherla causerépublicaine ? Ou œuvre d’un individu d’exception, désireux de laisser son nom à la postérité ? Sous le masque de ce personnage " glissant comme une anguille ", double de Brutus l’Ancien comme de Hamlet, se laisse entrevoir, de loin en loin, le moi déchiré de l’auteur, enfant du siècle. Entre cynisme et idéalisme, débauche et héroïsme, la figure énigmatique de celui que l’on surnomme Lorenzaccio a inspiré à Musset ce chef-d’œuvre du drame romantique.

On ne badine pas avec l’amour
Alfred de MUSSET
Epm littérature
- 842 MUS
Camille et Perdican se déchirent pour ne pas avouer qu’ils s’aiment.

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...