Accueil > La saison culturelle > Actualité culturelle > Expositions > Ce que poète désire ... par Laurent Corvaisier
Ce que poète désire ... par Laurent Corvaisier
18 mai - 26 juin 2021
Exposition d’illustrations

Dans le cadre du Mois de la littérature pour la jeunesse, Laurent Corvaisier est notre invité pour une grande exposition au Forum et au Pôle jeunesse de la Médiathèque.
L’exposition au Pôle jeunesse est déjà accessible !

Laurent Corvaisier est illustrateur, peintre et enseignant, notamment à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs (ENSAD) où il a lui-même été étudiant. Après ses études en section images imprimées, il démarre une carrière d’illustrateur pour la littérature jeunesse mais aussi pour la presse (Le Monde, Libération...). Il développe en parallèle son travail de peintre et expose régulièrement en France et à l’étranger.

Ses dessins caractérisés par une luminosité exceptionnelle, des couleurs franches, un sens de la mise en scène et de la narration si singulier ont été publiés par de nombreux éditeurs (Gallimard Jeunesse, Actes Sud, Albin Michel...). Soit, une soixantaine d’albums reflétant la diversité des cultures mais aussi sa générosité et sa curiosité pour le monde qui l’entoure.

Laurent Corvaisier exposera une cinquantaine de tableaux sur toile, bois et papier dont l’intégralité des illustrations issues de Ce que poète désire et Ouvrons l’œil du cœur d’Abdellatif Laâbi, récemment publiés aux Éditions Rue du monde. Il animera le 16 juin un atelier, "Portraits typographiques" pour petits et grands et proposera des visites guidées aux scolaires et au grand public.
https://www.instagram.com/laurent_c...

© Laurent Corvaisier


Il peint.
Laurent Corvaisier n’est pas un oiseau. Il peint.
Il n’est pas la pluie, même s’il peint parfois sur le bois des arbres.
Il ne joue pas à être un artiste-comme-ci ou plutôt néo-comme-ça ;
il fait juste pousser des fleurs dans le cœur de qui il veut
avec des serpents ou des chats comme il les voit.
Il est la grâce, l’émerveillement vital, la gravité des instants légers,
la sincérité absolue d’un bleu qui tient tout seul dans un ciel qui doute…
Sans en avoir aucunement la prétention, l’art de Laurent Corvaisier
refonde le jardin pictural de nos origines. Il nous le tend comme un miroir d’eau.
Comment alors ne pas monter dans sa barque ?
Comment ne pas laisser parler tout le silence que ses couleurs nous crient.
À quoi bon résister ?
Il donne. On prend. Et ses oiseaux, dans notre dos, deviennent la main du vent.
Merci Laurent.

Alain Serres
Écrivain pour la jeunesse
Directeur des éditions Rue du monde
https://www.facebook.com/editionsru...

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...