Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Voyage, carte interactive des récits de voyages > Récits de voyages > Chemins de traverse V
Chemins de traverse V

Partir, laisser le quotidien pour se retrouver sur les chemins, les mers et les continents... Coups de folie diront certains, coups de cœur diront d’autres. Passion des hommes ? Méditer, se rencontrer, ralentir le temps qui passe.Vivre son destin ailleurs, provoquer l’aventure, la rencontre, braver l’inconnu. � ?tre libre ! Simplement se faire plaisir. Découvrons quelques écrivains voyageurs d’hier et d’aujourd’hui qui ont franchi le pas, ces explorateurs du monde et de l’humain. Partez avec eux pour ailleurs...

Caroline Riegel, Vincent Sauvage

Du Baïkal au Bengale
Volume 1, Soifs d’Orient : du Baïkal au Bengale
Volume 2, Méandres d’Asie

Caroline Riegel
Phébus (D’ailleurs)
LOI 910.4 RIE

"Caroline Riegel est partie seule sur les grands chemins de l’Aventure en quête de cette eau qui la fascine... Vingt-deux mois à pied, à cheval, à dos d’âne, de chameau, à vélo, du Baïkal à l’âpre désert de Gobi de la chaîne aride des Kunlun aux rigueurs hivernales du Zanskar isolé, des sources sacrées du Gange hindou jusqu’au delta inondé du Bengale... Et puis l’aventure dans l’aventure : l’écriture. Mots justes et tournures elliptiques où le didactique de l’ingénieure se fond dans l’émotion humblement restituée par l’écrivain devant les paysages grandioses et le
quotidien des populations rencontrées et aimées dont elle a partagé des bouts d’existence au long de son périple.
On referme le livre comme on se couche après un long cheminement... en rêvant aux découvertes du lendemain. Ce lendemain s’appelle Méandres d’Asie. Je m’efface. Je cite Caroline Riegel : « Je crois le face-face entre l’homme et la nature juste, si tant est qu’on sache reconnaître ses limites. Chaque pas y ressemble à une gorgée de sagesse, car chaque pas au cœur d’une nature rude et épurée abrase la cuirasse forgée par nos faiblesses et nos peurs. » " Patrick Filleux.

Caroline Riegel, diplômée Ingénieur en constructions hydrauliques (Paris, Stuttgart), a travaillé un an aux � ?tats-Unis avant de suivre la construction d’un barrage dans la Montagne Noire, puis un second au Gabon. Le parcours de cette passionnée de montagne et de photographie est avant tout motivé par une intarissable soif de rencontres et de partage. Caroline Riegel imprime à son aventure, avec une assurance rieuse, un rythme bien différent de celui de nombre d’aventuriers contemporains ; elle sait s’arrêter, contempler, nouer des liens d’amitié.

« Ingénieur hydraulique, j’ai souvent observé à quel point l’eau pouvait être un objet de fascination ; et sa quête, une aventure d’une extraordinaire richesse. Je travaillais à calculer cet élément pour mieux le contrôler ici et ailleurs. Mais je voulais voir, toucher, boire, vivre... autrement. J’ai donc secoué ce mélange de passion, de rêve et d’obsession. Il en a jailli un itinéraire aux confins de l’Asie. Une route qui a mis plus de deux années à se dessiner. Une goutte d’eau y pérégrine à la découverte de sa nature, de son histoire et de son futur : des profondeurs vertigineuses du
Baïkal aux soifs de l’âpre désert du Gobi mongol ; de la chaîne aride des Kunlun aux rigueurs hivernales du Zanskar isolé ; des sources sacrées du Gange hindou jusqu’au delta inondé du Bengale... Autant d’eaux que j’ai désirées et que je m’apprête à boire sans restriction. »

http://baikal-bangkok.org/fr

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...