Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Voyage, carte interactive des récits de voyages > Récits de voyages > Chemins de traverse V
Chemins de traverse V

Partir, laisser le quotidien pour se retrouver sur les chemins, les mers et les continents... Coups de folie diront certains, coups de cœur diront d’autres. Passion des hommes ? Méditer, se rencontrer, ralentir le temps qui passe.Vivre son destin ailleurs, provoquer l’aventure, la rencontre, braver l’inconnu. � ?tre libre ! Simplement se faire plaisir. Découvrons quelques écrivains voyageurs d’hier et d’aujourd’hui qui ont franchi le pas, ces explorateurs du monde et de l’humain. Partez avec eux pour ailleurs...

Des rêves plein le monde :
Phnom Penh-Kaboul-Paris :
25.000 km à moto

Arnaud Dubois,François-Xavier Tanguy
Presse de la Renaissance
LOI 910.4 DUB

Sept mois pour réaliser un rêve : partir à moto à la rencontre des rêveurs du monde, entre le Cambodge et la France, en traversant une vingtaine de pays. L’objectif des auteurs : interviewer les rêveurs d’aujourd’hui (les adultes) sur leurs projets réalisés, et les rêveurs de demain (les enfants) sur la vision de leur propre avenir et sur celui de leur pays. Un récit attachant, plein d’enthousiasme, d’espérance dans la vie.

« Très loin de nous l’idée de faire une étude sociologique du rêve et de l’espérance à travers le monde. Il serait présomptueux de prétendre faire une « cartographie du rêve », pays après pays. Journalistes, nous ne le sommes pas. Sociologues encore moins. Juste de simples rêveurs.

Et pour les adultes rêveurs, nous devons l’avouer : nous sommes amoureux, oui, follement amoureux, du bonheur, des gens qui bougent, des choses qui marchent, qui égayent la vie, qui tirent l’homme vers le beau, vers le haut. Parler de bonheur, de bonnes nouvelles dans le contexte de déprime ambiante. Comportement insolent ? Impertinence et effronterie affichées ? Non, nous assumons tout simplement notre état d’âme de joyeux rêveurs et de rêveurs joyeux.

Parler de personnes qui réussissent, de choses qui marchent peut sembler un peu ennuyeux, naïf, voire « ringard ». D’ailleurs, paraît-il, ce n’est ni la norme, ni la mode. [...] A en croire les scores d’audience, la culture du désespoir, du laid, du sanglant et du négatif semble avoir de beaux jours devant elle.[...]

D’une certaine façon, les rêves sont les ingrédients de base de l’espoir. Voilà quel sera notre carburant quotidien tout au long du périple.Nous désirons témoigner du parcours de personnes audacieuses, de ceux qui ont accompli leur rêve et projet à force de persévérance, d’entraide et de confiance.

Par ces témoignages, nous voulons inciter les gens à réaliser leurs propres rêves. Soyons même plus ambitieux encore, encore plus fous... notre ambition est même de promouvoir la culture de l’audace, de cultiver et de susciter le goût de l’impossible. Oui, témoigner de la ferveur qui anime tous ces personnages qui ont les yeux tournés vers les étoiles et des étoiles plein les yeux. »

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...