Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Voyage, carte interactive des récits de voyages > Récits de voyages > Chemins de traverse V
Chemins de traverse V

Partir, laisser le quotidien pour se retrouver sur les chemins, les mers et les continents... Coups de folie diront certains, coups de cœur diront d’autres. Passion des hommes ? Méditer, se rencontrer, ralentir le temps qui passe.Vivre son destin ailleurs, provoquer l’aventure, la rencontre, braver l’inconnu. � ?tre libre ! Simplement se faire plaisir. Découvrons quelques écrivains voyageurs d’hier et d’aujourd’hui qui ont franchi le pas, ces explorateurs du monde et de l’humain. Partez avec eux pour ailleurs...

Han-Peter kerkeling

Je pars ! :
Tribulations métaphysiques sur le chemin de Compostelle

Han-Peter Kerkeling
Les Arènes
LOI 910.4 KER
Rien ne semblait destiner Han-Peter Kerkeling à prendre la route de Compostelle. A quarante ans, cet artiste humoriste survolté et ultra-citadin faisait salle comble à chaque one-man-show... Pourtant un jour, il quitte tout, prend son sac à dos et pars sur le chemin de Saint-Jacques. Après les effets d’un agenda « surbooké », Hans-Peter décide de s’accorder une pause, du temps. C’est alors qu’au rayon « Evasion » d’une grande librairie, un titre accrocheur lui tend les bras : « Compostelle, le chemin de la joie ».

« Quel culot, Je veux bien que le chocolat euphorie, ou dans certains cas le whisky, mais je doute qu’un chemin puisse donner de la joie ! Je me saisis pourtant de l’arrogant bouquin, je l’achète et le dévore en une nuit. »

Commence alors, un chemin semé de doutes, d’embûches, mais également de découvertes, de
rencontres : avec les esseulés, les « paumés », les pèlerins de nuit, les chiens errants. Mais aussi des rencontres farfelues et inoubliables chargées d’émotions, d’où naîtra l’amitié. Au milieu des coups de gueule, de la fatigue, des tranches de pleurs, de rire, Hans-Peter Kerkeling croisera les miracles « del camino », les signes, les coups de pouces de l’univers, de Dieu ?

Voici un livre, drôle, sincère, touchant, très attachant. Un style alerte, et beaucoup d’humour. Pas de discours métaphysique rien que du vécu, du ressenti, du réel, ce que vous-mêmes pourriez rencontrer sur le Chemin si un jour vous l’empruntiez pour quelques jours ou jusqu’au bout... Si vous êtes déjà parti pour Saint Jacques, vos propres souvenirs feront surface avec bonheur.

Un récit vrai, juste, pour les partants, les hésitants, ...

« Ce matin, j’ai du mal à quitter le Ruiz, le bar de Tardajos. Il s’en est fallu de peu que je reste. La chaleur et la poussière me pèsent, avant même d’avoir commencé. J’ai pourtant très bien dormi dans la maison de la vieille senora, mais je suis épuisé quand même et cela me met de mauvaise humeur. Je suis à deux doigts de tout arrêter et de planter là ce fichu pèlerinage ! Tandis que je rumine ces sombres pensées, je lis sur le tee-shirt du serveur : « Keep on running ! » : « Continue à courir ! ». C’est encore un truc du syndicat d’initiative, et moi, pèlerin naïf, je tombe dedans à pieds joints. »

« Dans certains cas la folie et la raison empruntent le même chemin »

« Il est agréable de marcher, mais il est agréable aussi de s’arrêter »

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...