Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Voyage, carte interactive des récits de voyages > Récits de voyages > Chemins de traverse V
Chemins de traverse V

Partir, laisser le quotidien pour se retrouver sur les chemins, les mers et les continents... Coups de folie diront certains, coups de cœur diront d’autres. Passion des hommes ? Méditer, se rencontrer, ralentir le temps qui passe.Vivre son destin ailleurs, provoquer l’aventure, la rencontre, braver l’inconnu. � ?tre libre ! Simplement se faire plaisir. Découvrons quelques écrivains voyageurs d’hier et d’aujourd’hui qui ont franchi le pas, ces explorateurs du monde et de l’humain. Partez avec eux pour ailleurs...

Françoise Lapeyre, Jean-yves Le Disey, Philippe Lemonnier, Pierre Loti

Le Roman des voyageuses françaises (1800-1900)
Françoise Lapeyre
Payot
LOI 910.4 LAP

La société française du XIXe siècle préférait voir les femmes à la maison. Cela n’a pas empêché Louise Fusil, Léonie d’Aunet, Charlotte-Adélaïde Dard ou encore Fanny Loviot, Isabelle Massieu et de nombreuses épouses de scientifiques de parcourir le monde, pour le découvrir ou s’installer dans des contrées lointaines. Ces héroïnes que les lois et les mentalités de leur époque destinaient à la vie domestique révèlent de vrais talents d’observation et d’écriture. Il n’est pas rare que leurs témoignages interpellent nos consciences d’aujourd’hui sur les questions de la condition féminine, de la colonisation ou de l’esclavage. Un récit intéressant qui met en scène des femmes de toutes origines pour qui la quête de l’aventure n’était pas le seul but du voyage.
Pour une première approche des récits de voyages.

« Partir et écrire : double émancipation dans une société qui veut limiter le territoire des femmes à la vie domestique.Louise Bourbonnaud, à qui un voyage solitaire de 145 000 lieux terrestres, marines et aériennes donne le droit de narguer les entraves, est la messagère de leur fierté :
« Quelle nature impressionnable que celle de la femme ! Comme un rien la bouleverse, l’effraie, lui fait perdre la tête ! Quelle organisation incomplète du point de vue du sang-froid, de la présence d’esprit, de l’impassibilité devant les difficultés dont la vie est hérissée et auxquelles elle se trouve en butte à chacun de ses pas. Sans l’homme, que ferait-elle ? Comment se débrouillerait-elle, la pauvre ? Eh bien, j’ai voulu montrer, moi, femme, que ces idées émises plus haut sur la femme commencent à être bien vieillies et hors concours. Jeune encore, jouissant d’une assez belle fortune, veuve, c’est-à-dire, maîtresse de mes actions, j’ai entrepris de faire mon tour du monde. »

Une aventure galloise :
Portrait d’une petite nation solidaire

Jean-Yves Le Disez
Coop Breizh
LOI 910.4 LED

L’ouvrage est le récit d’un voyage au pays de Galles en juillet 2005. L’auteur connaît et fréquente depuis 25 ans cette contrée et en a assez d’entendre décrire la Grande-Bretagne comme un "enfer libéral". Décidé à aller mener l’enquête sur place, Jean-Yves Le Disez côtoie ainsi une trentaine de Gallois ordinaires ou extraordinaires. Chaque rencontre est attrayante par les idées qui foisonnent, les prises de positions, le franc-parler. Outre un intérêt sociologique, culturel, historique et économique évident, le lecteur découvre un peuple, des « gens du cru » qui s’expriment sur leur quotidien et leur devenir. Des questions, des constats, des ambitions, sources d’inspiration, d’élans. Un exemple ?

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...