Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Voyage, carte interactive des récits de voyages > Récits de voyages > Chemins de traverses I(...)
Chemins de traverses IV

Partir, laisser le quotidien pour se retrouver sur les chemins, les mers et les continents... Coups de folie diront certains, coups de cœur diront d’autres. Passion des hommes ? Méditer, se rencontrer, ralentir le temps qui passe.Vivre son destin ailleurs, provoquer l’aventure, la rencontre, braver l’inconnu. Etre libre ! Simplement se faire plaisir. Découvrons quelques écrivains voyageurs d’hier et d’aujourd’hui qui ont franchi le pas, ces explorateurs du monde et de l’humain. Partez avec eux pour ailleurs...



Sur la route de Marco Polo

Michael Yamashita
Introductions historiques de Gianni Guadalupi
Solar
LOI 910.14 YAM

Ce livre fait renaître sous nos yeux l’incroyable expédition de Marco Polo, qui quitta sa ville natale de Venise en 1721, à l’âge de 17 ans, pour entreprendre une traversée de l’Europe jusqu’en Chine où il séjourna pendant dix-sept ans. Ses récits de voyage fascinèrent ses contemporains et continuent, aujourd’hui, à exercer leur pouvoir sur les âmes curieuses et aventurières. L’auteur est parti sur les traces de ce voyageur de l’Iran au Japon, en passant par l’Afghanistan, le Laos, le Tibet ou encore l’Inde. Détaché pendant trois ans par le National Geographic, Michael Yamashita réalise le rêve fou de marcher sur les traces de Marco Polo à la rencontre de la mythique route de la soie, pour en ramener des images de paysages, de populations et de cultures aussi diverses que fascinantes. Rédigés par un écrivain érudit, spécialiste des récits de voyage, les textes d’introduction et les légendes, ponctués de nombreuses citations du fameux « Livre des merveilles du monde » de Marco Polo, apportent toute la profondeur historique, culturelle et anthropologique à ce beau livre de référence, réalisé en partenariat avec GEO. Un récit passionnant.


Adieu au lac Mère : récit

Namu Yang Erche
Calman-Levy
LOI 910.4 YAN

« Adieu au lac Mère est le récit d’une enfance extraordinaire dans une société hors du commun. Namu est née en 1966 chez les Moso, une société matrilinéaire des montagnes de Yunnan, à la frontière sino-tibétaine, à 2700 mètres d’altitude.

Les Chinois appellent le pays Moso " le pays des filles ", car chez les Moso, les femmes sont chefs de famille. Les Moso ont rejeté le mariage. Les enfants appartiennent d’office à la famille maternelle. La société Moso encourage la tolérance, le respect d’autrui et l’aide collective. A travers les yeux d’une enfant puis d’une adolescente fougueuse, le lecteur pénètre dans les maisons où luisent au coin du feu les visages tannés, goûte le thé au beurre de yack et s’enivre de l’air des montagnes. Ce témoignage décrit également les bouleversements sans précédent provoqués par l’intrusion de la révolution chinoise dans cette société millénaire aussi bien que l’éveil à la liberté d’une jeune fille au destin exceptionnel. Ce livre repose sur la rencontre de Namu avec une anthropologue française, Christine Mathieu, qui est l’une des premières occidentales à avoir pu étudier les mœurs des Moso. Un témoignage sur une société d’un particularisme en voie de devenir peut-être une légende dans la Chine d’aujourd’hui.

Le Journal de Ma Yan :
La vie quotidienne d’une écolière chinoise

Présentation Pierre Haski
Ramsay
LO 910.4 YAN

Dans une Chine en pleine transformation, le journal intime de Ma Yan rétablit la terrible réalité des laissés-pour-compte dans cette course effrénée à la reconnaissance économique du pays. Derrière ces vitrines pimpantes et opulentes que sont certaines grandes villes chinoises de la côte Est, se cache, entre autre, la région de Ningxia au Nord-ouest, où vit Ma Yan et sa famille de condition paysanne, analphabètes, privés d’eau, de nourriture, et de soins.

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :