Accueil > La saison culturelle > Actualité culturelle > Expositions > La légende napoléonienne, collection particulière du Palais Vivienne
La légende napoléonienne, collection particulière du Palais Vivienne
1er - 30 septembre 2021

Cette année, nous commémorons les 200 ans de la mort de l’empereur Napoléon 1er. Pour l’occasion, Rueil-Malmaison, ville impériale, organise plusieurs célébrations tout au long de l’année dont une exposition d’une quarantaine d’objets de la collection particulière du Palais Vivienne.

En trente ans de passion pour Napoléon et l’Empire, Pierre-Jean Chalençon a, au fil des ventes aux enchères internationales, acquis les plus précieux objets, les plus rares reliques et les œuvres les plus prestigieuses. Présentant près de quarante objets dont le bâton du sacre par lequel Napoléon fut proclamé Empereur des français, un fauteuil de la salle du trône au Palais des Tuileries, une table de toilette de Joséphine mais aussi les derniers effets personnels du souverain déchu à Sainte-Hélène, cette exposition retrace l’Empire, les batailles, l’intimité de Napoléon et ouvre la porte du palais Vivienne, l’incroyable cabinet de curiosité parisien de « l’empereur des collectionneurs ».

Le bicentenaire de la mort de Napoléon ne pouvait omettre de rappeler l’importance des arts à cette époque et cette fabuleuse rétrospective en est l’indispensable preuve.
Lorsqu’il s’éteint à Sainte-Hélène le 5 mai 1821, l’Empereur a lui-même tenu à souligner le rôle qui a été le sien pour la défense de l’industrie nationale. Le Consulat et l’Empire, époques marquées par les combats militaires, furent aussi des périodes capitales pour les évolutions stylistiques et redonnèrent des couleurs au savoir-faire artisanal, quelque peu oublié au temps de la Révolution.
Cette exposition propose une sélection exceptionnelle, parmi l’abondante production artistique qui accompagna l’épopée napoléonienne. Tableaux, dessins, gravures mais aussi sculptures et objets constituent une anthologie idéale de l’image de l’Empereur ou liées à son illustre parcours.
Ces pièces permettent aussi de mieux appréhender la qualité et le soin des manufactures et artistes qui, à leur manière, surent en leur temps rendre hommage au destin hors du commun du jeune Corse, qui imprima sa marque dans les consciences européennes. Pour l’éternité.

David Chanteranne, commissaire de l’exposition, historien, directeur du Musée Bertrand de Châteauroux et rédacteur en chef des magazines Napoléon Ier et Napoléon III.

Rendez-vous autour de l’exposition :
Vendredi 10 septembre de 18h30 à 21h : visite commentée par David Chanteranne (sans inscription)
Samedi 18 septembre à 11h  : visite commentée et dédicace par Pierre-Jean Chalençon (sans inscription)

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...