Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Arts > Le temps d’une expo > Les expos de l’été !
Les expos de l’été !


Les nouvelles expositions




pays de neige
Musée Guimet, musée des arts asiatiques
15 juillet au 12 octobre 2020
Réservation conseillée (réservation obligatoire les samedis et dimanches à partir de 13h)

Inspirant de nombreux artistes, le mont Fuji domine le paysage de l’archipel japonais. Cette figure suscite les premières transcriptions de variations atmosphériques par Hokusai, près d’un demi-siècle avant les effets de lumière de Monet et de Sisley. Pur triangle, le Fuji est un élément fort de l’estampe japonaise puis de la jeune photographie. Éternelle sur ses pans, la neige met au défi les artistes d’user du papier laissé en réserve pour transcrire l’étouffement de la nature et de ses bruits, comme le feront aussi, des décennies plus tard, les impressionnistes inspirés par « le pays de neige ».

A la médiathèque

Hokusai en 15 questions
Dominique Ruspoli
Hazan (L’art en question)
769.952 HOK
ART 769.952 HOK disponible ?

Hokusai
Matthi Forrer
Bibliothèque de l’image
769.952 HOK
ART 769.952 HOK disponible ?

Hokusai
Henri-Alexis Baatsch
Hazan (bibliothèque Hazan)
769.952 HOK
ART 769.952 HOK disponible ?


Début article




Christo et Jeanne-Claude
Centre Pompidou
du 1er juillet au 19 octobre 2020

Dès 1975, Christo et Jeanne-Claude développent l’idée d’empaqueter le Pont-Neuf à Paris avec de la toile polyamide de couleur grès doré, qui recouvrirait les côtés et les voûtes des douze arches du pont, les parapets, les bordures et les trottoirs (le public devant pouvoir marcher sur la toile), ses quarante-quatre lampadaires, ainsi que les parois verticales du terre-plein de la pointe occidentale de l’Île de la Cité et l’esplanade du Vert-Galant.

L’exposition majeure consacrée à Christo et Jeanne-Claude retrace l’histoire de ce projet, 1975-1985, et revient sur leur période parisienne, entre 1958 et 1964, avant l’empaquetage de l’arc de triomphe prévu en 2021.

Haut de pageNouvelles expositions cet été
Début article





Regards sur la vie quotidienne
Musée Cluny
jusqu’au 28 septembre 2020

L’équipe scientifique du musée de Cluny a souhaité mettre en valeur un autre aspect de la production artistique médiévale, portant sur les objets de la vie quotidienne.
Réunies autour de plusieurs thématiques, l’habitat, l’art de la table, la dévotion, les soins du corps, les jouets et les jeux, les instruments de mesure ou encore la lecture et l’écriture, ces œuvres nous laissent entrevoir les activités qui scandaient les heures et les jours de la société médiévale.


A la médiathèque

Le Musée national du Moyen Age, thermes de Cluny
RMN
ART 708.436 CLU disponible ?

L’Image de l’amour charnel au Moyen Age
Florence Colin-Goguel
Préface Michel Pastoureau
Seuil
ART 709.02 COL disponible ?

Le Bain & le miroir
Soins du corps et cosmétiques de l’Antiquité à la Renaissance

Gallimard
ART 704.942 BAI disponible ?


Début article


Expositions prolongées



James Tissot, l’ambigu moderne
Musée d’Orsay
jusqu’au 13 septembre 2020

Né à Nantes, formé à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris et ayant mené carrière des deux côtés de la Manche, Jacques Joseph Tissot, est un artiste majeur de la seconde moitié du XIXe siècle, à la fois ambigu et fascinant.
S’il est très régulièrement représenté dans les expositions dédiées à cette période, cette rétrospective est la première qui lui est consacrée à Paris depuis celle organisée au Petit Palais en 1985.

A la fin des années 1850, Tissot fait ses premières armes dans la capitale où sa passion pour l’art japonais comme ses relations avec les cercles les plus influents nourrissent sa peinture.Tissot et son esprit dandy sont appréciés par la société mondaine.
Après la guerre de 1870 et la Commune de Paris, il s’installe à Londres et poursuit une carrière en vue qui le voit naviguer dans les meilleures sphères.
Puis, son oeuvre se concentre sur la figure radieuse puis déclinante de sa compagne Kathleen Newton, incessamment présente dans ses tableaux. La mort de cette dernière en 1882 scelle le retour en France de Tissot.
Sa carrière se poursuit dans la description des déclinaisons multiples de la Parisienne, objet d’un grand cycle (La Femme à Paris), et les explorations de sujets mystiques et religieux, avec le cycle du Fils prodigue et les centaines d’illustrations de la Bible, qui rendront l’artiste immensément célèbre au tournant du XIXe au XXe siècle.

Centrée sur la figure de James Tissot, veillant à ancrer l’art de ce peintre dans le contexte artistique et social de son temps, cette exposition présente les grandes réussites d’un artiste aux images souvent iconiques, et ses recherches les plus audacieuses.
Elle explore également la fabrique de son oeuvre : les thèmes qui lui sont chers et leurs variations, mais également sa volonté de s’exprimer dans des techniques variées, telles que l’estampe, la photographie ou l’émail cloisonné, en sus de la peinture.

A la médiathèque

James Tissot
catalogue de l’exposition (en commande)

James Tissot
connaissance des arts
(en commande)


Début article





Pompéi
Grand Palais
au 25 mars au 27 septembre 2020

Un parcours immersif plonge le visiteur au cœur de Pompéi, du temps de sa splendeur et pendant la tragédie de sa destruction, par des projections 360° en très haute définition, des créations sonores et des reconstitutions en 3D des rues et habitations. Alliant technologies et archéologie, l’exposition raconte l’histoire fascinante de cette Cité et des (re)découvertes permises par les fouilles menées à toutes les époques, jusqu’à aujourd’hui.

Pompéi, l’exposition

A la médiathèque

Peinture à fresque au temps de Pompéi
Jacqueline Guillaud
ART 759.01 GUI disponible ?

Pompéi
Guide de la cité antique
Salvatore Nappo
Gründ
LOI 914.57 POM disponible ?

Haut de pageExpositions prolongées
Début article



world of Banksy, the immersive expérience
Jusqu’au 31 décembre 2020

Banksy serait né à Bristol, en Grande-Bretagne, autour de l’année 1974. Il devient incontournable dans le monde du Street Art au milieu des années 1990 avec son style provocatif et unique qui font de lui une légende.

Le Street Art à la médiathèque

Guide du street art à Paris
Stéphanie Lombard
Alternative
LOI 914.436 1 ITI disponible ?

Paris offre à l’art urbain une place de choix au cœur de la capitale : les fresques monumentales du XIIIe arrondissement, les abords du canal de l’Ourcq, Oberkampf et Belleville. L’auteure propose aux touristes un voyage à Paris en huit itinéraires autour de cet art de rue.

Street Art en France
ART 751.73 STR disponible ?


Début article




Cézanne et les maîtres, Rêve d’Italie
du 27 février 2020 au 3 janvier 2021
Musée Marmottan Monet

Pour la première fois l’œuvre de l’Aixois est mise en regard de chefs-d’œuvre des plus grands maîtres italiens, du XVIe au XIXe siècle. Ainsi une exceptionnelle sélection de toiles de Cezanne dont l’iconique Montagne Sainte-Victoire, les incontournables Pastorale et natures-mortes, font face à un rare ensemble de peintures anciennes signées Tintoret, Le Greco, Ribera, Giordano, Poussin, et pour les modernes Carrà, Sironi, Soffici, Pirandello sans oublier Boccioni et Morandi.


Cézanne
Portraits d’une vie

Exhibition on screen$nSeventh art
759.05 CEA disponible ?

Le groupe des Batignolles :
les impressionnistes avant l’impressionnisme :
Manet, Renoir, Degas, Bazille, Cézanne, Monet, Morisot, Astruc, Zola... 1865-1874 Claude Jeancolas
ART 759.05 JEA

Haut de pageExpositIons prolongées
Début article





L’exhibitionniste, Christian Louboutin
Palais de la porte dorée
jusqu’au 3 janvier 2021

Dévoilant les inspirations et le processus créatif de Christian Louboutin, l’exposition met en scène la vision du créateur à travers quelques-unes des oeuvres les plus précieuses issues de sa collection personnelle ainsi que des prêts de collections publiques. Une large sélection de souliers sont présentés, dont certains jamais exposés. Ces pièces patrimoniales et artistiques sont exposées aux côtés de nombreuses collaborations exclusives qui soulignent l’attachement de Christian Louboutin pour les savoir-faire et les métiers d’art, comme des vitraux réalisés par la Maison du Vitrail, un palanquin d’argent sévillan ou encore un cabaret sculpté au Bhoutan.
L’exposition dévoile également des projets inédits avec quelques-uns des artistes qui lui sont les plus chers : le réalisateur et photographe David Lynch, l’artiste multimédia néo-zélandaise Lisa Reihana, le duo de designers anglais Whitaker Malem, la chorégraphe espagnole Blanca Li, le plasticien pakistanais Imran Qureshi, et bien d’autres encore...

Haut de pageExpositions prolongées
Début article





Monet, Renoir, Chagall, voyages en Méditerranée
Atelier des lumières
28 février 2020 au 3 janvier 2021

Cette exposition propose un parcours itinérant, de l’impressionnisme à la modernité. Après Van Gogh, cette nouvelle exposition numérique révèle le lien entre la création artistique et les rives méditerranéennes, bassins majeurs de la modernité. Une immersion dans les chefs-d’oeuvre d’une vingtaine d’artistes : Renoir, Monet, Pissarro, Matisse, Signac, Derain, Vlaminck, Dufy, Chagall…
En 7 séquences et une quarantaine de minutes, vous êtes emporté d’un courant artistique à un autre : de l’impressionnisme avec Monet et Renoir, au pointillisme avec Signac et Cross, en passant par le fauvisme avec Camoin, Derain, Vlaminck, Marquet… sans oublier Matisse. L’exposition immersive retrace aussi la fascination pour la Méditerranée de Bonnard et Dufy, pour enfin arriver à l’un des plus grands coloristes de l’art moderne : Chagall.

Début article




Turner, peintures et aquarelles
Muée Jacquemart André
Jusqu’au 11 janvier 2021

Le musée Jacquemart-André présente, jusqu’au 11 janvier 2021, une rétrospective de Joseph Mallord William Turner (1775-1851). Incontestablement le plus grand représentant de l’âge d’or de l’aquarelle anglaise, il en exploita les effets de lumière et de transparence sur les paysages anglais ou les lagunes vénitiennes.

Une exposition de 60 aquarelles et quelques 10 peintures à l’huile, grâce aux prêts exceptionnels de la Tate Britain de Londres, qui abrite la plus grande collection de Turner au monde, dont certaines n’ont jamais été présentées en France.

Turner, au musée Jacquemart André


A la médiathèque

Turner
Peintures et aquarelles, collections de la Tate

Connaissances des arts (Hors-série)
ART 759.052 TUR

Turner et ses peintres
Exposition, Londres, Tate Britain

RMN
ART 759.052 TUR

L’âge d’or de la peinture anglaise
de Reynolds à Turner

Connaissance des arts (Hors-série)
ART 759.052 TUR

J.M.W. Turner
Turner at the Tate

Réal. David Wiles
Dvd
ART 759.052 TUR


Début article



Figure d’artiste
Musée du Louvre, petite galerie
du 25 septembre 2019 au 5 juillet 2021

C’est à la Renaissance que l’artiste affirme son indépendance et cherche à quitter le statut d’artisan pour revendiquer une place particulière dans la cité. Cette invention de la figure de l’artiste a cependant une histoire plus ancienne et complexe que l’ampleur des collections du Louvre permet de mesurer des premières signatures d’artisans dans l’Antiquité aux autoportraits de l’époque romantique.

La signature, l’autoportrait, l’invention du genre de la biographie d’artiste servent son dessein : mettre en images les mots et accéder à la renommée accordée aux poètes inspirés par les Muses.

Début article



Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...