Accueil > Les collections > Bibliographies > Littératures & Langues > Dossiers du Pôle > Les romanciers indiens d’expression anglaise
Les romanciers indiens d’expression anglaise
L’Inde sur le pôle littératures et langues
Mars 2007

Découvrez la richesse littéraire des Indes

Depuis l’Indépendance de l’Inde, les romanciers indiens de langue anglaise suivent l’évolution du continent. L’œuvre de Rushdie reste le modèle de cette importante production où l’écrivain exilé a réussi à transformer son pays natal en une fabuleuse "patrie imaginaire". Bien d’autres romanciers ont également choisi de s’expatrier, de façon temporaire ou définitive. Depuis Toronto ou Oxford, ces "enfants de Rushdie" utilisent tous les moyens d’expression classiques du roman moderne (Rohinton Mistry ou Upamanyu Chatterjee), mais aussi les innovations du discours moderne (Vikram Chanda, Shashi Tharoor ou Amitav Ghosh). Certains écrivains privilégient, en revanche, une approche plus intime de l’identité indienne. Dans le sillage de R.K. Narayan, des romanciers, comme Amit Chauduri ou Anita Desai, travaillent avec finesse, sur des situations de grande intensité psychologique. Les romancières ont pris la relève, avec des textes de plus en plus courageux qui restent cependant marqués par un contexte psychologique et social encore inhibant. Le Dieu des petits riens d’Arundhati Roy propose un exemple marquant de ce monde au féminin.

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...