Accueil > La saison culturelle > Actualité culturelle > Saison littéraire > Rencontre-dédicace avec Jacques Ravenne
Rencontre-dédicace avec Jacques Ravenne
Mardi 12 avril - 19h30
Saison littéraire - Mardi 12 avril - 19h30

Quand l’un des maîtres du thriller ésotérique, franc-maçon élevé au grade de maître au Rite français, vient parler de ses romans, on ne doute pas un seul instant que se tiendra devant lui un public fasciné et très attentif.
Les rapports de Jacques Ravenne avec la littérature sont très anciens. Il a travaillé au CNRS comme spécialiste en critique génétique, c’est-à-dire sur l’étude de manuscrits littéraires. C’est ainsi qu’il a rencontré Mallarmé, Valéry ou Nerval. Ce travail lui a procuré l’aisance nécessaire pour élaborer la structure de ses manuscrits ainsi que le goût du travail acharné. Maintenant, Jacques Ravenne écrit pour se faire plaisir des histoires qui passionnent les lecteurs.
Avec Éric Giacometti, ils forment un duo complice dont la vingtaine de romans écrits à ce jour tiennent en haleine des milliers de lecteurs. Ils utilisent des éléments du patrimoine légendaire français qui nourrit leur imaginaire. Leurs thrillers sont structurés autour de deux lignes narratives : l’une historique l’autre contemporaine, toutes deux au service des ressorts psychologiques du polar.
Leur série-phare, débutée en 2005 avec Le rituel de l’ombre, met en scène un héros récurrent, Antoine Marcas, commissaire franc-maçon. Un personnage qui prend de l’épaisseur et de la profondeur au fil du temps et des livres. Puis ils ont eu besoin de prendre du recul, d’écrire sur une autre époque. C’est ainsi que débute la Saga du soleil noir en 2018, avec Le triomphe des ténèbres, qui se passe pendant la Seconde Guerre mondiale. Comme pour leurs précédents romans, l’Histoire se télescope avec la réalité et développe leur inventivité. Leurs travaux de recherche sont faramineux car pour eux l’arrière-fond historique est capital.
Le rythme de leurs romans est haletant et ils font preuve d’une habilité narrative extraordinaire. Comme pour un système d’horlogerie, tout est minuté et bien huilé.
Il n’est pas étonnant que les deux auteurs soient membres du collectif d’artistes La ligue de l’imaginaire qui assure la promotion et défend la littérature liée à l’imaginaire.
« Pour un écrivain, c’est toujours un bonheur d’être surpris par ce que l’on écrit soi-même ». La surprise est partagée…


669
Écrit en collaboration avec Éric Giacometti
JC Lattès, 2022

Alors qu’il comptait passer des jours discrets à Genève, Tristan est entraîné malgré lui dans une opération sanglante par Laure, qui désormais travaille pour de Gaulle, avant d’être enlevé par Skorzeny pour servir à nouveau les nazis. Il doit alors affronter la nouvelle égérie d’Himmler : une universitaire en train de créer un ordre de sorcellerie féminine au bénéfice du Reich.
Pendant ce temps à Paris, deux meurtres d’une violence inouïe frappent un envoyé spécial d’Hitler et une aristocrate collabo. A chaque fois le chiffre 669 est retrouvé sur la scène du crime.
Dans un Paris électrisé par l’approche du débarquement, où gestapo et police française ne cessent de s’affronter, Tristan va devoir dénouer les arcanes des crimes qui s’accélèrent : faute de quoi Paris sera frappée par une répression nazie impitoyable et Laure, torturée et exécutée…
Mais pour ça, il va devoir lutter contre les forces des ténèbres…

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...