Accueil > La saison culturelle > Actualité culturelle > Saison littéraire > Rencontre-dédicace avec Michel Bussi
Rencontre-dédicace avec Michel Bussi
Mardi 7 décembre 2021
Saison littéraire - Mardi 7 décembre - 19h30

S’il y a bien une chose que Michel Bussi a comprise… c’est que les gens veulent lire. Dans sa jeunesse, il est lui-même un lecteur assidu des bibliothèques qui dévore aussi bien Agatha Christie que René Barjavel. Il se nourrit des romans populaires et de la littérature de l’imaginaire.
Spécialiste de géographie électorale, il est professeur de géographie à l’Université de Rouen, où il dirige jusqu’en 2016 une unité de recherche du CNRS. Mais une envie d’écrire partout et à tout moment pousse Michel Bussi à se mettre en disponibilité.

Son premier roman, Code Lupin, sort en 2006 (réédité neuf fois depuis), puis Mourir sur Seine en 2008. Mais c’est en 2011 avec Nymphéas noirs, polar le plus primé de cette année-là, que les ventes s’envolent. L’auteur a rencontré son public. Un avion sans elle en 2012 reçoit également de nombreuses récompenses. Et les romans, tous des succès de librairie, vont se suivre au rythme d’un par an : Ne lâche pas ma main (2013), N’oublier jamais (2014), Gravé dans le sable (2014), Maman a tort (2015), Le temps est assassin (2016), On la trouvait plutôt jolie (2017), J’ai dû rêver trop fort (2019), Au soleil redouté (2020), Rien ne t’efface (2021). Des titres, dans leur grande majorité, inspirés de la chanson française (Dalida, CharlElie Couture ou Renaud). Les romans de Michel Bussi sont traduits dans plus de trente-cinq langues et ont fait l’objet de nombreuses adaptations.

Spécialiste dans l’art du twist (retournement final), les lecteurs apprécient particulièrement la construction en puzzle de ses livres. Personnages / Atmosphère / Intrigue, les ingrédients d’un auteur qui choisit de nous montrer des gens ordinaires à qui il arrive des choses extraordinaires. Il lui a suffi de cumuler travail (beaucoup), enthousiasme (énormément) et imagination (illimitée) pour devenir l’auteur de polars préféré des français.

Il se dit qu’il y a dans ses tiroirs de nombreux squelettes d’intrigues, de quoi rassurer ceux qui redouteraient de voir son imagination se tarir.

Code 612. Qui a tué le Petit Prince ?
Qui mieux que Michel Bussi pour imaginer une enquête passionnante sur le mystère et les ombres du Petit Prince et de son créateur Saint-Exupéry ? Roman à clé, jeu de piste, hommage, Code 612. Qui a tué le Petit Prince ? célèbre les 75 ans du Petit Prince. Un livre indispensable pour les amoureux du conte et de son auteur. Avec la signature Bussi : ludique, poétique, surprenante. Il est le livre le plus traduit au monde, après la Bible, et l’un des plus vendus, conte étrange et fascinant. Il est l’incarnation universelle de l’enfance, petit garçon blond mordu mortellement par un serpent... Mais la vérité est-elle aussi simple ? S’est-on vraiment déjà posé la question : "Qui a tué le Petit Prince ?" Saint-Exupéry n’aurait-il pas dissimulé l’identité de l’assassin dans son roman, lui dont la mort, quelques mois après la parution de son livre, reste tout aussi mystérieuse ? Code 612. Qui a tué le Petit Prince ? passe en revue hypothèses, coupables et mobiles, pour enfin révéler la vérité stupéfiante sur le secret de Saint-Exupéry, et de son double de papier. Si vous décidez de la croire...

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...