Accueil > La saison culturelle > Actualité culturelle > SAISON LITTÉRAIRE > Rencontre dédicace avec Philippe BESSON
Rencontre dédicace avec Philippe BESSON
Mardi 1er octobre 2019 - 19h30
Saison littéraire 2

© Maxime Reychman

Philippe Besson, fraîchement diplômé de l’École supérieure de commerce de Rouen et titulaire d’un DESS de droit, s’installe à Paris en 1989 où il exerce la profession de juriste puis de DRH. Avant d’être l’écrivain, le dramaturge et le scénariste que l’on connait, il a également été critique littéraire et animateur de télévision.
En 1999, il publie En l’absence des hommes, un premier roman récompensé par le prix Emmanuel-Roblès. En 2001, Son frère est retenu pour la sélection du Prix Femina. L’adaptation cinématographique qu’en fait Patrice Chéreau en 2003, avec Bruno Todeschini et Eric Caravaca dans les rôles principaux, recevra l’Ours d’argent au festival de Berlin.
L’Arrière-saison, roman publié en 2002, est récompensé par le Grand Prix RTL-Lire 2003, année où paraît Un garçon d’Italie qui se voit sélectionné pour les Prix Goncourt et Médicis.
Édité en 2004, son cinquième roman, Les Jours fragiles (centré sur les derniers jours d’Arthur Rimbaud), retient l’attention du cinéaste François Dupeyron. Le film sort en salles en 2006 avec Guillaume et Julie Depardieu. La même année, L’Enfant d’octobre suscite une polémique dès sa sortie : le livre raconte l’affaire Grégory sous une forme romancée.
Changement de registre en 2007 avec le très mélancolique Se résoudre aux adieux. En 2009, il publie Un homme accidentel, dont l’intrigue se déroule à Beverly Hills ; et il s’intéresse encore une fois aux États-Unis dans La trahison de Thomas Spencer, qui raconte la vie de deux amis nés le même jour.
En 2011, il soutient l’action de l’association Isota qui milite pour le mariage et l’adoption d’enfants par des couples homosexuels et réalise en 2014 le documentaire Homos, la haine pour France 2. Vivre vite, consacré à James Dean, paraît en janvier 2015, année anniversaire de la mort de l’acteur. Il relate sa première histoire d’amour alors qu’il était adolescent dans son roman, Arrête avec tes mensonges (2017). La même année, il publie Un personnage de roman, récit intime de la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron.

articleUn certain Paul Darrigrand
Julliard, 2019

Cette année-là, j’avais vingt-deux ans et j’allais, au même moment, rencontrer l’insaisissable Paul Darrigrand et flirter dangereusement avec la mort, sans que ces deux événements aient de rapport entre eux. D’un côté, le plaisir et l’insouciance ; de l’autre, la souffrance et l’inquiétude. Le corps qui exulte et le corps meurtri. Aujourd’hui, je me demande si, au fond, tout n’était pas lié.

Après Arrête avec tes mensonges, Philippe Besson poursuit son dialogue avec les fantômes de sa jeunesse et approfondit son souci d’exprimer sa vérité intime.

Auditorium de la Médiathèque
ENTRÉE LIBRE
RÉSERVATION : 01 47 14 54 54

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...