Accueil > Les collections > Bibliographies > Littératures & Langues > Littératures > Sir Arthur Conan Doyle : 1859-1930
Sir Arthur Conan Doyle : 1859-1930
Mai 2009

Biographie

Img1DoyleFils du célèbre caricaturiste John Doyle, Arthur Conan Doyle naît le 22 mai 1859 à Edimbourg, en Ecosse. Durant ses années au collège catholique de Stonyhurst, il apprend notamment le français dans les romans de Jules Verne. Après des séjours à Paris et en Allemagne, il fait des études de médecine de 1876 à 1881. A l’hôpital, il se lie d’amitié avec un chirurgien, le professeur Joseph Bell, qui devait lui inspirer son célèbre héros. C’est après de nombreux voyages et son mariage en 1885 qu’il se lance dans l’écriture. Il invente alors son fameux détective, qu’il pense un temps appeler M. Sharps ou M. Ferreps. Ce sera finalement Sherlock Holmes, dont la première aventure, Etude en rouge, sort en 1887. Mais le succès n’est pas immédiat, et n’intervient qu’après la publication du Signe des quatre en 1890. Conan Doyle peut alors fermer son cabinet de médecine et se consacrer à l’écriture. En tout quatre romans et 56 nouvelles conteront les enquêtes de Holmes, la plupart dans le Strand Magazine. Conan Doyle trouve pourtant assez vite le succès de son personnage encombrant. En 1893, il décide de le faire mourir dans Le Dernier problème, victime d’un combat contre son éternel rival James Moriarty au pied des chutes de Reichenback. Conan Doyle souhaitait en effet se consacrer plutôt à l’écriture de romans historiques ou même de science-fiction pour devenir le Jules Verne britannique. Mais ses lecteurs ne l’entendent pas de cette oreille. Conan Doyle est noyé par un abondant courrier lui réclamant la renaissance de son héros. Conan Doyle tient presque dix ans avant de céder en 1903 avec Le Retour de Sherlock Holmes. Grand voyageur et patriote, sportif émérite, la réputation de Conan Doyle est alors à son zénith. Il tente même une carrière politique mais échoue, ce qui ne l’empêche pas de voir ses conseils sollicités par les grands de son pays, Lloyd George ou Churchill. Après la mort de son fils, Conan Doyle devient également un fervent adepte du spiritisme, qu’il défend notamment dans de nombreuses conférences. La dernière histoire de son détective sort en 1927 dans Les Carnets de Sherlock Holmes. Sir Arthur Conan Doyle meurt le 7 juillet 1930 à Crowborough dans le Sussex.

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...