Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Tendances, les nouveautés > Tendances n° 19 - Espace Musique
Tendances n° 19 - Espace Musique
Liste de nouveautés
Mars 2008

COCOON
My friends all died in a plane crash
Sober & Gentle
099 COC


Avec « My friends all died in a plane crash », Cocoon ajoute sa pierre à l’édifice folk revival. Les minimas sociaux, les grèves, la déculottée des Bleus en rugby, la séparation des Sarkozy... finalement, on s’en fout pas mal ! Cocoon sort son premier album, voilà de quoi redonner du sens à l’actualité. Malgré son titre aussi glauque que le JT de PPDA, « My friends all died in a plane crash » est un bouclier inébranlable contre le spleen d’automne, l’arme fatale contre la lassitude hivernale. Des mélodies minimalistes habillées de guitares acoustiques, ukulélés et de piano, un song writing habile qui joue entre mélancolie (« Tell me », « Hummingwind ») et légèreté (« Chupee »), les ballades folk de Cocoon envoûtent par leur force et leur beauté introspective. Le duo est vraiment né sous une bonne étoile : une rencontre fructueuse, deux voix qui se complètent à merveille, une inspiration raffinée, une presse unanime, les honneurs des débuts (Lauréat CQFD 2007, Big Jama 2006, Lauréat du Templin des Eurocks, Découverte du Printemps de Bourges... ), un buzz efficace pour leur premier EP ... « My friends all died in a plane crash » devrait profiter de la vague et venir s’ajouter au panthéon du folk revival, quelque part entre les arpèges d’Elliott Smith et les mélodies de Bright Eyes. Une insultante simplicité pour une décharge d’émotions, Cocoon signe ici un premier album somptueux et envoûtant.

CHANSON FRANCAISE

AMELIE-LES-CRAYONS
La Porte plume
Reomme
099 AME
Un an après la tournée de son album précédent, Amélie-les-crayons revient avec un nouveau disque, rieur et ce qu’il faut de déjanté. Elle nous parle d’une maigrelette, presque trop légère pour rester sur terre, si ce n’est son cœur trop gros. Elle raconte le linge de nos mères, imprégné de l’odeur chaude des souvenirs, le désir de faire aussi bien qu’elles. Ou encore, l’histoire d’un être errant, condamné à faire pleurer les enfants pour voir leurs larmes. Et se rappeler le temps de son vivant. Elle est comme ça, Amélie-les-crayons. Avec ses mines, elles dessinent des histoires sensibles, un peu folles, entrouvrant une porte sur son imaginaire fantasmagorique et doux.

Naïm AMOR
Sanguine
Atmosphériques
099 AMO
Ce très bel album de Naïm Amor est difficile à décrire, bien qu’il dégage un parfum entêtant, un climat feutré. On pense à Gainsbourg période « Confidentiel », à ce jazz délicat à base de guitare électrique doucement caressée. Ce sont des chansons atmosphériques et fragiles qui sont réunies sur cet opus réalisé par Joey Burns de Calexico. Le Parisien Amor s’est exilé à Tucson en Arizona (à qui il consacre un magnifique morceau) et ça s’entend dans ce métissage de pop américaine et de pop française, avec une élégance qui ne le quitte jamais. Au milieu de ses propres compos, il reprend le sensuel « Sanguine » de Prévert.

Vincent BAGUIAN
Ce soir c’est moi qui fait la fille
Mercury
099 BAG
Trois albums - passés plus ou moins inaperçus - plus tard, Vincent Baguian revient avec une jolie galette intitulée « Ce soir c’est moi qui fait la fille ». Le ton est donné : jeux de mots, humour caché et grinçant, doubles sens délectables ...

COCOON
My friends all died in a plane crash
Sober & Gentle
099 COC
Avec « My friends all died in a plane crash », Cocoon ajoute sa pierre à l’édifice folk revival. Les minimas sociaux, les grèves, la déculottée des Bleus en rugby, la séparation des Sarkozy... finalement, on s’en fout pas mal ! Cocoon sort son premier album, voilà de quoi redonner du sens à l’actualité. Malgré son titre aussi glauque que le JT de PPDA, « My friends all died in a plane crash » est un bouclier inébranlable contre le spleen d’automne, l’arme fatale contre la lassitude hivernale. Des mélodies minimalistes habillées de guitares acoustiques, ukulélés et de piano, un song writing habile qui joue entre mélancolie (« Tell me », « Hummingwind ») et légèreté (« Chupee »), les ballades folk de Cocoon envoûtent par leur force et leur beauté introspective. Le duo est vraiment né sous une bonne étoile : une rencontre fructueuse, deux voix qui se complètent à merveille, une inspiration raffinée, une presse unanime, les honneurs des débuts (Lauréat CQFD 2007, Big Jama 2006, Lauréat du Templin des Eurocks, Découverte du Printemps de Bourges... ), un buzz efficace pour leur premier EP ... « My friends all died in a plane crash » devrait profiter de la vague et venir s’ajouter au panthéon du folk revival, quelque part entre les arpèges d’Elliott Smith et les mélodies de Bright Eyes. Une insultante simplicité pour une décharge d’émotions, Cocoon signe ici un premier album somptueux et envoûtant.

Pauline CROZE
Un Bruit qui court
Wagram
099 CRO
Révélée par CQFD puis découverte sur un premier opus délicat, Pauline Croze revient. Et l’on reste coi face à la liberté de ton, l’audace et la grâce de son nouvel album « un bruit qui court ».

Marc DELMAS
Bloody Mary
Rue Stendhal
099 DEL
Déjà le deuxième album pour le Rochelais Marc Delmas qui s’était fait remarquer lors du show Off des Francofolies de la Rochelle. Auteur, compositeur et interprète, il maîtrise parfaitement les mélodies qui jalonnent ce Bloody Mary, à l’image de « Pas Besoin » ou encore « Bonne

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...