Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Tendances, les nouveautés > Tendances n°10 - Espace Arts
Tendances n°10 - Espace Arts
Liste de nouveautés
Juillet 2005

Brésil indien : les arts des Amérindiens du Brésil : Exposition, 2005, Paris, Galeries nationales du Grand Palais
Réunion des musées nationaux
709. 8 BRE
Ce catalogue d’exposition propose de découvrir la culture des peuples amérindiens du Brésil dans sa diversité géographique et temporelle. Il présente des objets archéologiques et ethnographiques anciens et contemporains, issus de plusieurs collections brésiliennes et européennes. Il étudie les traditions esthétiques de ces sociétés et leur rôle dans tous les domaines de la vie quotidienne.

Peinture - Arts graphiques

Fra Angelico la chapelle Niccoline du Vatican histoire et restauration
Francesco BURANELLI
Citadelles & Mazenod
759. 03 ANG
Etude sur les fresques de la chapelle Niccoline (ancien oratoire privé de Nicolas V, tour d’Innocent III) exécutées par Fra Angelico au XVe siècle. Elles retracent la vie des martyrs Etienne et Laurent et exaltent les vertus de Nicolas V. L’étude est suivie d’un historique des restaurations, d’une analyse de la technique picturale

Véronèse profane : Exposition, 2004, Paris, Musée du Luxembourg
Patrizia NITTI
Skira
759. 03 VER
Caractérisé par une lumière allégée, transparente, et le don de la scénographie, Paolo Caliari dit Véronèse (1528-1588) est " un musicien en peinture".

Turner, Whistler, Monet : un dialogue artistique : Exposition, 2004, Paris, Galeries nationales du Grand Palais
Réunion des musées nationaux
759. 054 TUR
Examine le dialogue artistique entre ces trois artistes qui n’ont cessé de se mesurer dans leur quête de la représentation de la réalité moderne. Met en avant les stratégies et les liens esthétiques de chacun ainsi que leur abandon progressif du réalisme pour contribuer à l’émergence du symbolisme, en passant par l’impressionnisme.

Klimt
Gérard-Georges LEMAIRE
Cercle d’art (Découvrons l’art)
759. 057 KLI
Dans l’oeuvre de Klimt, deux forces contraires sont en jeu : d’une part la volonté de parvenir à une liberté absolue vis-à-vis de l’objet conduisant à la création d’un jeu de formes ornementales et allégoriques ; d’autre part l’intensité de sa perception de la nature, qui permit au peintre de sentir le danger de cette ornementation artificielle et luxuriante.

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...