Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Tendances, les nouveautés > Tendances n°10 - Espace Musique
Tendances n°10 - Espace Musique
Listes de nouveautés
Juillet 2005

OS MUTANTES
Everything is possible
Luaka Bop
049.2 OSM
Affiliés au courant tropicaliste, proches de Caetano Veloso, de Gilberto Gil et de Jorge Ben, les Os Mutantes devaient avoir l’air de véritables Martiens à la fin des sixties. De la bossa tordue à la parodie de Santana, en passant par le rock à guitare, ils naviguent dans un univers unique jalonné d’incroyables effets sonores.

Jan GARBAREK
In praise of dream
ECM
1 GAR 90
C’est avec des compositions empreintes de sensualité que Garbarek revient au grand jour. Dans In Praise of Dreams, Garbarek a composé une alliance magnétique avec la violoniste Kim Kashkashian. Comment ne pas penser au concerto pour piano no4 de Beethoven, en entendant cette confrontation entre les deux musiciens tourner au dialogue amoureux ? Sauf qu’ici point de piano ni d’orchestre pour s’incliner amoureusement, mais le saxophone de Jan, le violon de Kim qui accomplissent lascivement leur parade.

Tord GUSTAVSEN
The Ground
ECM
1 GUS 90
Avec « The Ground », Tord Gustavsen et son trio poursuivent un travail sur la transparence, les volumes, la suggestion. Leurs ballades s’étirent avec délectation, faisant vibrer les émotions les plus intimes. Peut-être est-il encore un peu tôt pour déjà faire des bilans. Pourtant nous tenons, sans aucun doute, l’un des disques de l’année 2005.

Elisabeth KONTOMANOU
The Midnight sun
Nocturne
1 KON
Elle a la capacité d’émouvoir, de toucher le cœur et l’âme par la seule nature de son chant, sans recourir à l’artifice, sans user d’effets.

Meshell NDEGEOCELLO
Dance of the infidel
Emarcy
1 NDE 90
Rythmiques afrobeat, funk, improvisations, fusion : libérée du format-chanson de ses précédentes aventures, Me’Shell et son Spirit Music Jamia donnent libre cours à ses envies d’exploration musicale et le résultat, creusé et intense, est une nouvelle fois à la hauteur de ses exigences, celles qui traversent son travail depuis ses débuts. Entourée de Don Byron, Oliver Lake, Kenny Garrett, Michael Cain, Brandon Ross, Gregoire Maret, Mino Cinelu, Jack DeJohnette, Wallace Roney, Gene Lake, Roy Hargrove,... un casting de premier plan, Me’Shell revient avec un album intense et mature qui lui ressemble autant que les précédents.

Madeleine PEYROUX
Caress love
Universal
1 PEY
Bien que sa carrière ait débuté en 1996, l’américaine Madeleine Peyroux n’a publié que deux albums et peut encore être considérée comme une petite nouvelle dans l’univers du jazz vocal féminin. Dès la première écoute de ce nouvel opus, on est cependant tenté de la placer d’emblée parmi les plus grandes. On est en particulier troublé par son timbre de voix et son phrasé qui rappelent irrésistiblement Billie Holliday. La production de l’album est, elle, plus proche de celle de contemporaines comme Norah Jones où Diana Krall à qui elle pourrait voler la vedette dans les prochains mois. Le répertoire est classique avec notamment quelques reprises bien choisies (Dylan, Cohen,...) et une chanson en français « J’ai deux amours », popularisée dans les années 40 par Josephine Baker.

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...