Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Tendances, les nouveautés > Tendances n°10 - Espace Musique
Tendances n°10 - Espace Musique
Listes de nouveautés
Juillet 2005

OS MUTANTES
Everything is possible
Luaka Bop
049.2 OSM
Affiliés au courant tropicaliste, proches de Caetano Veloso, de Gilberto Gil et de Jorge Ben, les Os Mutantes devaient avoir l’air de véritables Martiens à la fin des sixties. De la bossa tordue à la parodie de Santana, en passant par le rock à guitare, ils naviguent dans un univers unique jalonné d’incroyables effets sonores.

- Musiques électroniques

THE BOOKS
The Lemon Of Pink
Tomlab
294 BOO
Cette année, ils recommencent leurs méfaits avec toujours au programme des collages, mélanges de folk, de bribes diverses et variés, d’électro et avec une utilisation récurrente de voix (parlées ou chantées). Et justement l’utilisation des voix apporte un aspect humain et rassurant à cette musique qui est pourtant triturée, tordue dans tous les sens, qui subit des copier-coller incessants. Les éléments folk donne également une sensibilité voisine de celle que peut apporter des artistes comme Bert Jansch avec ces sons de guitares qui sautillent, virevoltent de note en note, sans répit, tissant une ligne brisée à travers des paysages qui apparaissent et disparaissent à une cadence qui leur est propre. En résumé, un puzzle d’émotions et de fragilités.

MUNK
Aperitivo
Gomma
294 MUN
Diable, les dancefloors vont encore vibrer au son touffu du premier véritable album du duo italo-allemand Munk. Sur ce disque éclectique et dansant, le pouvoir est à la basse, ronflante de préférence, aux guitares tranchantes et aux beats uppercut dans un joyeux mélange des genres house, techno, no wave, punk et disco.

MYLO
Destroy Rock & roll
Breadstfed
294 MYL
Mylo propose un 1er album éclectique capable de purs titres dancefloor savamment mijotés autant que de petits bijoux pop mélodieux (Sunworshipper, Need You Tonite...). On pense à Daft Punk pour les influences robotiques 80’s mais aussi à Royksopp pour des ambiances plus légères et à Metro Area pour les titres les plus disco. Au final, Mylo a en commun avec tous ces artistes un sens aigu de l’efficacité et une maîtrise parfaite de la ligne de basse.

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...