Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Tendances, les nouveautés > Tendances n°10 - Espace Musique
Tendances n°10 - Espace Musique
Listes de nouveautés
Juillet 2005

OS MUTANTES
Everything is possible
Luaka Bop
049.2 OSM
Affiliés au courant tropicaliste, proches de Caetano Veloso, de Gilberto Gil et de Jorge Ben, les Os Mutantes devaient avoir l’air de véritables Martiens à la fin des sixties. De la bossa tordue à la parodie de Santana, en passant par le rock à guitare, ils naviguent dans un univers unique jalonné d’incroyables effets sonores.

« Tu es Petrus », chant grégorien, œuvres de Simone Plé, Maurice Duruflé et Thierry Escaïch
Thierry Escaïch, Vincent Dubois, Denis Comtet, orgue, Le Madrigal de Paris, Pierre Calmelet, dir.
Studio SM
396 TUE
Jeu de miroirs, à la croisée des styles, le programme de ce disque illustre la pérennité de la musique vocale sacrée. Issues s’un même souffle, la polyphonie minutieusement travaillée de Duruflé semble faire écho aux lignes épurées du « grégorien ». Encadré par deux « Alleluias », moments de jubilation extrême, le temps du disque brise l’ordre liturgique de la messe en faisant vibrer par sympathie ces pièces d’inspiration commune.

Weihnacht der Romantik (Noëls romantiques)
RIAS-Kammerchor, Uwe Gronostay, dir.
Harmonia Mundi
396 WIE
Dans le vaste domaine qui s’étend entre le simple choral d’allure populaire et le motet savant, entre la musique utilitaire vouée à l’usage domestique ou liturgique et l’art ambitieux destiné à la salle de concert, furent composés des morceaux pour toutes les fêtes religieuses. Et la période de Noël, toute imprégnée d’expectative joyeuse, a toujours été propice au décor musical. La présente sélection se voudrait un reflet fidèle de la diversité des styles ; incluant délibérément des auteurs peu connus, elle permet de se faire une idée prudente - et nullement conventionnelle - des arrangements choraux par lesquels les compositeurs romantiques ont célébré la Nativité.

Wilhelm, chef d’orchestre FURTWANGLER
Die Salzburger Orchesterkonzerte, 1949-1954 (Les concerts salzbourgeois)
Wiener Philharmoniker
Orfeo
398 FUR
Publié, en édition limitée, à l’occasion du 50e anniversaire de la mort de Wilhelm Furtwangler , ces enregistrements effectués au Festival de Salzbourg rassemblent des versions mémorables de grandes symphonies de Beethoven, Schubert, Brahms ou Bruckner, de séduisantes interprétations de pages moins fréquentées (l’aigre-douce Symphonie de Hans Pfitzner). Furtwangler transmet le tout avec une intensité exceptionnelle et les Wiener Philharmoniker atteignent une plénitude que la captation en mono ne semble pas entamer. Atout de ce coffret où ne manque que Mozart, un cycle mahlérien restitué de manière translucide par le jeune Fischer-Dieskau.

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...