Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Tendances, les nouveautés > Tendances n°10 - Espace Musique
Tendances n°10 - Espace Musique
Listes de nouveautés
Juillet 2005

OS MUTANTES
Everything is possible
Luaka Bop
049.2 OSM
Affiliés au courant tropicaliste, proches de Caetano Veloso, de Gilberto Gil et de Jorge Ben, les Os Mutantes devaient avoir l’air de véritables Martiens à la fin des sixties. De la bossa tordue à la parodie de Santana, en passant par le rock à guitare, ils naviguent dans un univers unique jalonné d’incroyables effets sonores.

- Musique symphonique

Jean Sébastien BACH
Concerts avec plusieurs instruments, volume III
Café Zimmermann
Alpha
3 BAC 19
Ce volume 3 contient le quatrième concerto brandebourgeois en sol majeur BWV 1049, le concerto pour hautbois d’amour en ré majeur BWV 1053, le concerto pour 3 clavecins en do majeur BWV 1064, et la suite en si mineur BWV 1067.

Anton BRUCKNER
Symphonie n°5
Wiener Philharmoniker, Nikolaus Harnoncourt, dir.
RCA
3 BRU 24
Cette version vient s’ajouter aux grandes du passé. Continuant son exploration de l’univers brucknérien, après les 3e, 7e, 8e et 9e, Nikolaus Harnoncourt aborde la monumentale 5e. La réussite de cet enregistrement tient à une admirable conception d’ensemble, mûrement réfléchie mais sensible et procédant de choix esthétiques aussi pertinents que cohérents. En bonus, extraits de répétition. en allemand (pas de traduction)

Dimitri CHOSTAKOVITCH
Suites Jazz n°1 et 2, Tahiti Trot, Concerto pour piano, trompette et cordes op.35
Ronald Brautigam, piano, Peter Masseurs, trompette, Royal Concertgebouw Orchestra, Amsterdam, Riccardo Chailly, dir.
Decca
3 CHO 20
Le jazz occidental s’est infiltré en Union Soviétique que de manière sélective : certains le regardaient d’un œil hostile et méfiant, y voyant un résidu de la décadence et de la culture bourgeoise. En 1930, Chostakovitch découvrit à Odessa le musicien de « jazz » soviétique le plus célèbre et le plus populaire, Léon Utyosov et son orchestre « Tea Jazz ». Les Suites de jazz composées par Chostakovitch, cependant, recourent plutôt au langage de la musique légère qu’à celui du jazz

Claude DEBUSSY
Prélude à l’après-midi d’un faune, Trois Nocturnes, La Mer, Le Martyre de Saint Sébastien RAVEL : Pavane pour une infante défunte
Philharmonia Orchestra, Guido Cantelli, dir.
EMI
3 DEB 20
Sous la baguette de ce chef miraculeux, « le Prélude » est exactement « ce frémissement sensuel d’un feuillage sous la brise » dont parle l’écrivain Pierre Louÿs. Et quel mélange d’extase et de fièvre mystique habite ces pages du »Martyre de Saint-Sébastien ». L’alliage subtil des timbres, la respiration naturelle des phrasés : mieux qu’une intuition géniale, du grand art ! Ravel est lui aussi « senti » par le prisme d’une sensibilité poétique cultivant la sensibilité et le mystère.

Anton DVORAK
Intégrale des Symphonies
Berliner Philharmoniker, Raphaël Kubelik, dir.
DGG
3 DVO 24
Il appartint à la génération des Bruckner, Brahms, Tchaikovski, Dvorak de renouveler l’héritage des premiers romantiques, tels que Beethoven, Schubert, Mendelssohn, Schumann. Cette renaissance du genre s’appuie dans le cas de Dvorak sur le désir de conjuguer la forme classique, avec les spécificités des musiques populaires de Bohème.

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...