Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Tendances, les nouveautés > Tendances n°12 - Espace Musique
Tendances n°12 - Espace Musique
Février 2006

- Open Music

MOONDOG
Moondog
Sony Music
450 MOO
« Je suis un rebelle contre les rebelles ». Louis Hardin, alias Moondog, qui s’est éteint il y a presque deux ans, lègue à l’histoire de la musique une trajectoire singulière : un ovni dans la sphère minimaliste salué par de nombreux artistes.

MOONDOG
The German years, 1977-1999
Kopf
450 MOO
Le double CD « The German Years 1977 - 1999 » a été publié fin 2004. Ce double CD présente, comme son nom l’indique, une compilation d’œuvres pour la plupart extraites des albums publiés par le label allemand Roof Music (H’art Song, Elpmas, Moondog in Europe et Instrumental Music). Cette compilation contient également "Bumbo" de l’album « Big Band » (Trimba, 1995), ainsi que, pour la première fois sur Cd, "Dark Eyes", extrait de l’album « Bracell »i (1986). Le second volume est totalement inédit. Il s’agit du dernier concert donné par Moondog, 2 mois avant sa mort, au Festival MIMI à Arles en juillet 1999.

NAKED CITY
The Complete studio recordings
Tzadik
450 NAK
Dans le jazz et la musique improvisée dont est issu Zorn, c’est peu de dire que l’on n’était pas habitué à pareille imagerie. Evidemment, elle choqua une partie du public, mais elle en gagna une autre, plus ouverte. Et ces nouveaux amateurs ne mirent pas longtemps à comprendre que quelque chose de littéralement inouï se tramait là. Car, dans le jazz en tous cas, avant Naked City, aucun électrochoc de ce genre n’avait été imaginé. Ce que faisaient Zorn et sa bande n’appartenait pas vraiment à un genre. Parfois cela tendait vers le jazz, d’autres fois vers le rock, et à d’autres reprises vers un no man’s land bizarre. En fait, que ce soit le free, la musique contemporaine, improvisée, ethnique ou noisy, l’exotica, le hardcore ou le dub, rien n’avait échappé à Zorn, et comme il était déjà un virtuose dans l’art du zapping, ce fut avec une étonnante fluidité qu’il réussit les plus osés des carambolages.

susanna and the magical orchestra
List of lights and buoys
Rune grammofon
450 SUS
Articulées autour de la voix ensorcelante de Susanna et de ses silences éloquents, les chansons molletonnées du clavier Morten Qvenild (ex-Jaga Jazzist) ont depuis belle lurette rompu les amarres avec la pop, le jazz ou le folk, contours flous et brumeux qu’elles toisent du grand large. C’est là que le nom du groupe prend tout son sens : il œuvre dans la magie, noire ou pâle, envoûte et mystifie les sens.

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...