Accueil > Les collections > Bibliographies > Musique, Cinéma, Arts & Loisirs > Tendances, les nouveautés > Tendances n°20 - Espace Cinéma
Tendances n°20 - Espace Cinéma
Liste de nouveautés
Juillet 2008

Le Fils de l’épicier (2007)
Réalisé par Eric GUIRADO
Avec Nicolas Cazalé, Clotilde Hesme
F GUI
Quand Antoine propose à Claire, sa meilleure et seule amie, de lui prêter de l’argent, il est loin d’imaginer où le mènera sa promesse. Car de l’argent, Antoine n’en a pas. A trente ans, il traîne une existence jalonnée de petits boulots et de grosses galères. Pour tenir sa parole, il n’a d’autre choix que d’accepter de remplacer son père, épicier ambulant, parti en maison de convalescence après un infarctus.

Japon


Amer béton (2007)
Réalisé par Michael ARIAS
F ARI
Blanc et Noir, deux orphelins, sèment la terreur dans les rues de Takara, la ville "trésor". Rackettant bandits, yakuzas et fanatiques religieux, les deux gamins, surnommés les chats pour leur agilité, sont pourtant très différents. Alors que Noir apparaît dur et enragé, Blanc est innocent et lunaire.

La Traversée du temps (2007)
Réalisé par Mamoru HOSODA
F HAS
Makoto est une jeune lycéenne comme les autres, un peu garçon manqué, pas trop intéressée par l’école et absolument pas concernée par le temps qui passe ! Jusqu’au jour où elle reçoit un don particulier : celui de pouvoir traverser le temps. Améliorer ses notes, aider des idylles naissantes, manger à répétition ses plats préférés, tout devient alors possible pour Makoto. Mais influer sur le cours des choses est un don parfois bien dangereux, surtout lorsqu’il faut apprendre à vivre sans !

Bashing (2005)
Réalisé par Masahiro KOBAYASHI
Avec Fusako Urabe, Ryuzo Tanaka, Takayuki Kato
F KOB
Japonaise enlevée au Moyen-Orient alors qu’elle y effectuait du volontariat, Yuko est de retour dans son pays natal après des mois de captivité. Mais les Japonais rejettent l’ancienne otage, la couvrant d’injures et de menaces. A la mort de son père, le seul être à ne pas montrer d’hostilité à son égard, la jeune femme décide de regagner le Moyen-Orient.

Miss Oyu (1951)
Réalisé par Kenji MIZOGUCHI
Avec Kinuyo Tanaka, Nobuko Otowa
F MIZ
Pendant l’ère Meiji, Oyu se retrouve veuve. Le fiancé qu’on présente à sa soeur éprouve une attirance pour elle. Un étrange rapport va s’établir entre les trois personnages.

Où sont les rêves de jeunesse ? (1932) ; Une Femme de Tokyo (1933)
Réalisé par Yasujiro OZU
Avec Ureo Egawa, Kinuyo Tanaka, Yoshiko Okada
F OZU
Où sont les rêves de jeunesse ? (1932) : Tetsuo Horino mène une vie insouciante à l’université et préfère traîner avec ses amis plutôt que d’accepter les mariages arrangés de son père.
Une Femme de Tokyo (1933) : Secrétaire le jour, Chikako travaille le soir dans un cabaret pour pouvoir payer les études de son frère Ryoichi.

Crépuscule à Tokyo (1957)
Réalisé par Yasujiro OZU
Avec Ineko Arima, Chishu Ryu
F OZU
Takako vient de quitter son mari pour aller vivre avec son père et sa soeur. Lorsqu’elle apprend que sa mère est de retour après plusieurs années et qu’elle tient un salon de Mah-jong, Takako vient lui demander de ne pas révéler son existence à sa soeur.

Printemps tardif (1949)
Réalisé par Yasujiro OZU
Avec Chishu Ryu, Setsuko Hara
F OZU
Noriko est la seule enfant de la famille à ne pas être mariée. Elle vit cependant heureuse avec son père mais ce dernier pense qu’il est grand temps pour elle de penser au mariage. Noriko est réticente à l’idée de laisser son père seul mais elle finit tout de même par accepter.

Histoires d’herbes flottantes (1934) ; Récit d’un propriétaire (1947)
Réalisé par Yasujiro OZU
Avec Hideo Mitsui, Yoshiko Tsubouchi, Choko Lida, Hohi Aoki
F OZU
Histoires d’herbes flottantes (1934) : De multiples intrigues amoureuses sèment le trouble au sein d’une troupe de comédiens ambulants qui est au bord de la faillite.
Récit d’un propriétaire (1947) : Un orphelin de guerre est trouvé dans les rues de Tokyo et est envoyé en pension chez une veuve d’une cinquantaine d’années, Tané. Ayant du mal à supporter la présence de cet enfant au début, Tané se met peu à peu à l’aimer et est désespérée lorsque le père de l’enfant est retrouvé .

Le Goût du riz au thé vert (1952) ; Printemps précoce (1956)
Réalisé par Yasujiro OZU
Avec Chishu Ryu, Shin Saburi, So Yamamura
F OZU
Le Goût du riz au thé vert (1952) : Mariée par arrangement, Taeko mène une vie de couple décevante. Le dialogue entre les deux époux, plongés chacun dans leur activités, se fait de plus en plus rare.
Printemps précoce (1956) : Un jeune employé d’une fabrique de brique a une aventure avec une secrétaire, sa femme décide alors de le quitter et son entreprise l’oblige a accepter un poste plus éloigné.

Choeur de Tokyo (1931) ; Une Auberge à Tokyo (1935) ; Eté précoce (1951)
Réalisé par Yasujiro OZU
Avec Tokihiko Okada, Emiko Yagumo, Tokkan Kozo, Choko Lida
F OZU
Choeur de Tokyo (1931) : A Ginza, un quartier du centre de Tokyo, un élève maladroit au collège devient modeste employé. Un jour de grand courage, il prend la défense d’un collègue renvoyé. Il se fait alors licencier et devient homme-sandwich.
Eté précoce (1951) : Un couple âgé vit avec des deux enfants, sa belle-fille et leurs petits enfants. A 28 ans, noriko, leur fille ne souhaite toujours pas se marier. Lorsqu’on lui propose d’épouser un jeune homme aisé, la jeune femme.
Une Auberge à Tokyo (1935) : Dans le Japon des années 30, deux enfants et leur père errent à la recherche d’un emploi.

Double suicide à Amijima (1969) ; Fleur pâle (1964) ; Assassinat (1964) ; La Guerre des espions (1965)
Réalisé par Masahiro SHINODA
F SHI
L’un des réalisateurs japonais ayant appartenu à la nouvelle vague japonaise, le plus créatif. Esthète hors du commun, son lyrisme et son dynamisme n’ont épargné aucun genre, comme le film de yakusa, ou le film historique.

Le Testament du soir (1995)
Réalisé par Kaneto SHINDO
Avec Haruko Sugimura, Nobuko Otowa
F SHI
A travers le portrait de trois femmes âgées dont celui de Yoko Morimoto, célèbre actrice venue se reposer dans son chalet de montagne et fil d’Ariane de cette histoire, évocation des thèmes universels de la vie, de la vieillesse et de la peur de mourir et regard ironique sur la société japonaise.

La Femme des sables (1964)
Réalisé par Hiroshi TESHIGAHARA
Avec Kyoko Kishida, Eiji Okada
F TES
Un homme marche dans le désert. Il observe les insectes, les photographie, les ramasse. S’étant arrêté pour se reposer, il est accosté par trois villageois qui lui proposent de passer la nuit dans leur village. L’homme est escorté jusqu’à une fosse au fond de laquelle une femme l’accueille et lui offre repas et couche. Pendant la nuit, la femme sort et ramasse le sable qui s’écoule des parois. Au petit matin, l’échelle de corde a disparu et l’homme se rend compte qu’il a été fait prisonnier.

Liban


Caramel (2007)
Réalisé par Nadine LABAKI
Avec Nadine Labaki, Yasmine Elmasri, Sihame Haddad
F LAB
A Beyrouth, cinq femmes se croisent régulièrement dans un institut de beauté, microcosme coloré où plusieurs générations se rencontrent, se parlent et se confient. Layale est la maîtresse d’un homme marié. Nisrine est musulmane et va bientôt se marier. Rima est tourmentée par son attirance pour les femmes. Jamale est obsédée par son âge et son physique. Rose a sacrifié sa vie pour s’occuper de sa soeur âgée.Au salon, les hommes, le sexe et la maternité sont au coeur de leurs conversations intimes et libérées.

Sri-Lanka


La Terre abandonnée (2005)
Réalisé par Vimukthi Jayasundara
Avec Mahndra Perera, Kaushalya Fernando
F JAY
Sur une terre entre guerre et paix, dans une atmosphère étrange et incertaine, des corps s’attirent, la culpabilité ronge les assassins, des soldats s’abrutissent en manoeuvres ineptes, les légendes ressurgissent. Seule l’enfance est innocence en cette terre abandonnée des Dieux.

Version imprimable de cet article Imprimer

Rester connecté

Newsletter :

Articles liés :

Voir aussi ...